Triangle Circle Shapes
Square Cross Shapes

Publié 11:25

Mise à jour MUBI (23 février 2012)

Cette semaine, la mise à jour de MUBI comprend une large sélection de vainqueurs et de nominés aux Academy Awards (Oscars) ou lors de prestigieux festivals, le tout saupoudré de quelques réalisateurs fascinants.

far from heaven

Loin du paradis (Todd Haynes, États-Unis)

Avant de diriger Kate Winslet dans les années 30 (Mildred Pierce), Todd Haynes avait recréé les années 50 pour Julianne Moore (avec laquelle il avait déjà travaillé sur son classique des années 90, Safe) dans ce mélodrame nominé aux Oscars, mélange de couleurs vives, d’émotions réprimées et de mœurs sociales sinistrement conservatrices. Le résultat ? L’un des films les plus beaux et les plus intelligents de la décennie.

Disponible dans les pays suivants : Danemark, Finlande, Norvège, Suède

Journal intime (Nanni Moretti, Italie)

Nanni Moretti a remporté le prix de la mise en scène au Festival de Cannes pour cette comédie exploratrice, au style documentaire, qui évoque les « diverses anxiétés, observations et obsessions du réalisateur et scénariste italien… [qui] n’est pas sans rappeler un Woody Allen barbu et méditerranéen ». (Washington Post)

Disponible dans les pays suivants : Royaume-Uni, Portugal

a screaming man

Un homme qui crie (Mahamat-Saleh Haroun, Belgique)

Dans ce film, vainqueur du prix du jury à Cannes, un père tchadien qui s’ennuie au travail lutte pour tenir son fils éloigné de la conscription militaire. « Le chemin jusqu’à l’âme de ce film, son message anti guerrier et antimondialiste, passe par les yeux de son personnage principal, hantés par un sentiment de vulnérabilité et de confusion. » (Slant)

Disponible dans les pays suivants : Allemagne

The Big One (Michael Moore, États-Unis)

Ce documentaire de Michael Moore, sélectionné aux festivals de Toronto et de Berlin, évoque sa tournée promotionnelle pour son livre Downsize This!. Il s’agit du « film typiquement américain, rare, qui évoque les véritables problèmes… [et] équilibre agréablement un sujet difficile avec des détournements amusants. » (NY Times)

Disponible dans les pays suivants : France

edmond

Edmond (Stuart Gordon, États-Unis)

La collaboration inhabituelle du réalisateur Stuart Gordon (Re-Animator) et du scénariste David Mamet nous donne un film qui évoque une « nuit noire, dure et pleine de saveurs pour l’âme, tandis qu’un homme d’âge moyen [William H. Macy] atteint enfin un instant de clairvoyance, qui ressemble à s’y méprendre à de la folie ». (A.V. Club)

Disponible dans les pays suivants : Italie, Suisse

Avez-vous aimé?

commentaires