Triangle Circle Shapes
Square Cross Shapes

Publié 3:00

Watch_Dogs : 7 choses à savoir sur l’action-aventure aux technologies futuristes d’Ubisoft

Watch_Dogs

Sid Shuman, Social Media Manager chez PlayStation nous dévoile quelques détails sur Watch_Dogs.

La vision noire du totalitarisme technologique de Watch_Dogs se dirige sur PS3 et PS4 et nous avons eu suffisamment de chance pour voir la première démo de gameplay en direct de San Francisco, plus tôt cette semaine (jouée avec une DualShock4, rien que ça !). Nous avons étudié les images avec beaucoup d’attention, posé les questions que nous mourrions d’envie de poser et nous vous présentons à présent notre analyse.

1. Aiden Pierce n’est pas le protagoniste typique de jeu vidéo
« Aiden est un homme au sombre passé, qui a fait des choix discutables », explique Kevin Shortt, rédacteur en chef de l’histoire, dans notre première démo de gameplay en direct. Ayant grandi à Chicago, Aiden s’est servi de ses prouesses techniques pour infiltrer les comptes bancaires et accéder aux systèmes de surveillance, devenant ainsi membre d’un groupe de hackers. Naturellement, ces poursuites lui ont valu de se faire de puissants ennemis de chaque côté de la loi. Lorsque vous jouerez à Watch_Dogs, vous ne choisirez pas entre deux extrêmes sur une échelle de moralité, mais vous définirez où se trouve Aiden en termes d’acceptabilité, sur un spectre bien plus obscur.

2. Chicago n’est pas la ville typique de jeu vidéo
Nous avons tous joué à des jeux d’action à monde ouvert, où les villes ressemblent plus à une collection de boîtes géantes peintes qu’à une communauté urbaine où on vit et on respire. Le Chicago très détaillé de Watch_Dogs n’a pas vraiment l’air d’une jolie façade mais plutôt d’une ville populeuse. Les allées se devinent sous des tonnes de boîtes en cartons et de détritus ; les parkings sont criblés de cages d’escaliers lugubres – Hackez le bon appareil et vous vous retrouverez peut-être en train d’observer l’intérieur d’une chambre d’un habitant de Chicago.

Watch_Dogs

3. Vous pouvez presque tout hacker
Grâce au Central Operating System (ctOS) de Chicago, la technologie coûteuse (et invasive) de la ville est constamment à portée de main. Prenez le contrôle de la vidéo de surveillance la plus proche afin de connaître la position des gardiens d’un secteur bien sécurisé, actionnez une porte de garage ou chariot élévateur afin de distraire vos ennemis potentiels, ou bien – si vous vous retrouvez dans une situation désespérée – jouez avec les feux de circulation pour causer un carambolage de voitures. Il ne s’agit pas là de scénarios écrits mais d’événements dynamiques et parfois imprévisibles qui peuvent changer le cours d’une fuite en un quart de seconde.

4. Discrétion et combat où tous les coups sont permis, sont des options possibles
Aiden n’est pas un geek sédentaire –  il est capable de se débarrasser de ses ennemis en utilisant différents stratagèmes. Le joueur le plus discret utilisera le changement de direction et la surveillance en se servant des commandes de caméras afin de repérer et suivre à la trace la position de ses ennemis, tout en contournant les ennuis. Les joueurs plus violents auront un large éventail d’armements parmi lesquels ils pourront choisir, mais vous voudrez éviter de faire trop de blessés civils ou bien votre réputation pourrait en souffrir.

Watch_DogsWatch_Dogs

5. Les modes solo et multi-joueur se chevaucheront
Watch_Dogs proposera un mode multi-joueur très complet pour les rues dangereuses de Chicago, bien que nous n’en ayons pas encore tous les détails. Plus intrigant encore, le mode multi joueur et le mode solo se chevaucheront sans heurt. Ubisoft détruit ainsi le mur qui sépare les multi-joueurs des joueurs solos depuis des décennies. Cette inter connectivité s’étendra sur les appareils mobiles mais nous n’en savons pas plus.

6. Le voyeurisme est bien plus amusant qu’il n’y paraît
Se connecter à un “Wi-Fi public gratuit” est quelques chose de risqué dans le monde réel, alors vous pouvez imaginer ce qui vous attend si vous avez la bêtise de rejoindre un réseau non sécurisé dans la ville d’Aiden Pearce. Aiden peut activer les bornes Wi-Fi de la ville, hacker n’importe quel appareil qui s’y connecte et ainsi avoir accès à une webcam ou à l’ordinateur d’un habitant qui ne se méfierait pas. Cela vous permet de récolter des données de grande valeur, mais aussi de vous immiscer dans la vie étrange des citoyens de Chicago.

Watch_DogsWatch_Dogs

7. Les quêtes annexes sont novatrices et variées
Une fois que vous avez hacké le ctOS d’un quartier de Chicago, vous vous trouverez au milieu d’un océan de données qui incluent les algorithmes prédictifs des crimes dans la ville. Si vous voulez vous la jouer comme Batman, vous pouvez utiliser la donnée qui prédit les crimes afin d’identifier des « victimes » potentielles parmi les passants dans la rue, et intervenir avant que leurs vies ne soient interrompues par une rafale de balles ou un coup de batte de baseball sur la tête. D’autres missions sont moins sinistres ; notre préférée était NVZN, un jeu d’arcade à réalité augmentée, où vous avez pour mission de faire exploser des aliens qui maraudent à l’aide de pistolets à rayons.

Avez-vous aimé?

commentaires

3 commentaires 0 Réponses de l'auteur
Commentaire le plus ancien en premier
Neo-Darx 10 mai, 2013 @ 5:35   1

C’est idiot à dire, mais les GTA ne m’ont jamais trop amusé, je m’ennuie vite, j’ai du mal àsuivre l’histoire, les fusillades sont foireuses avec le système de visée, enfin je suis pas super fan. =/

C’est ce genre de GTA-Like comme Watch Dogs que j’aime beaucoup, avec des possibilités de vrais corps à corps et de bonnes aimations, un peu comme Sleeping Dogs.
Just Cause 2 était cool aussi, peut-être un gameplay plus proche d’un GTA, mais j’avais adorré l’île et la folie du jeu qui était à mon gout plus jouissif qu’un GTA. ^^

C’est vrai qu’il y a de bon GTA-like..

JDFkirby 13 mai, 2013 @ 1:53   3

Surement une des raisons pour lesquelles je vais craquer sur la PS4 :p