Publié 4:00

Danganronpa: Trigger Happy Havoc, un jeu complètement fou prévu en février sur PS Vita

Danganronpa: Trigger Happy Havoc

Imaginez Battle Royale, mais dans un jeu vidéo et avec un terrain de chasse limité et verrouillé. Duquel vous voulez vous échapper, il vous faut tuer. Voici sans doute le pitch à l’origine de la création du jeu Danganronpa sur PS Vita. Mais je laisse le soin à David Alonzo de vous présenter son titre :

Votre attention chers élèves ! Je suis le professeur David, de l’université de Prinny (AKA NIS America). Aujourd’hui nous allons parler de Danganronpa: Trigger Happy Havoc. Un jeu à venir en exclusivité sur PlayStation Vita le 14 février prochain (date de sortie européenne).

Trigger Happy Havoc est une réédition du tout premier Danganronpa sorti en 2010 sur PSP au Japon, avec des graphismes entièrement refaits, l’utilisation de l’écran tactile et un nouveau mode de jeu. Maintenant veuillez rester concentrés s’il vous plaît, parce qu’un meurtre va se produire, et vous allez avoir besoin de plus bien qu’une trousse d’écolier pour survivre à ce que l’école vous réserve.

Imaginez que vous venez d’accéder à l’école la plus prestigieuse de tout le pays, l’Académie des Plus Grands Espoirs (Hope’s Peak Academy), où seuls les meilleurs accèdent. Parmi vos camarades de classe vous trouverez l’ultime nageur professionnel, l’ultime accroc à la mode, l’ultime star de baseball. Et notre héros : Makoto Naegi, qui n’a rien de vraiment ultime.

C’est déjà difficile de trouver sa place et des amis dans une école normale, mais si en plus le principal de l’académie se révèle être un ours noir et blanc complètement psychopathe, c’est limite impossible. Nommé Monokuma, ce principal a décidé d’enfermer tous les élèves dans le bâtiment. Le seul moyen de s’en sortir, c’est d’assassiner quelqu’un et de s’en tirer sans se faire attraper. Mais attention ! Si un autre élève trouve l’identité du meurtrier, il ou elle devra subir le courroux d’une poétique mort aux mains de Monokuma. Charmant.

Danganronpa: Trigger Happy Havoc

Le gameplay utilise les méthodes d’investigation connues de la série Phoenix Wright, avec une histoire sombre et morbide comme dans 999 et Zero Escape: Virtue’s Last Reward. Tout au long du jeu, vous allez devoir réunir des indices et découvrir les liens qui unissent chaque étudiant. Une fois qu’un meurtre est commis, vous entrez en phase « Procès de Classe » (Class Trial), qui consiste en une série de jeux basés sur le rythme, un temps limité et pendant lequel l’adrénaline s’emparera de vous. Vous devrez séparer le vrai du faux, explorer les plus sombres recoins de l’académie. Au-delà de tout, vous devrez tisser des liens avec les étudiants survivants, sachant que l’un est sans doute le meurtrier recherché. Une école normale en somme, si on met de côté l’ours taré et les meurtres.

Gardez vos amis à proximité, et vos ennemis encore plus proches dans ce jeu de mystère. Les apparences ne sont pas ce qu’elles sont, et vous aurez besoin de tous vos talents pour trouver l’identité du (des ?) tueur(s) et survivre à l’école la plus meurtrière que vous ayez jamais connu.

Merci d’avoir assisté à ce cours de présentation de Danganronpa: Trigger Happy Havoc. Gardez l’œil bien ouvert pour la sortie du jeu le 14 février prochain, et commencez déjà à aiguiser vos talents de détective. En attendant : mangez des pommes !

Danganronpa: Trigger Happy Havoc

Avez-vous aimé?

commentaires

4 commentaires 0 Réponses de l'auteur
Commentaire le plus ancien en premier  
 

Très intriguant ce jeu, un ami ne m’en dit que du bien, il me fait vraiment de l’œil !

 

Ce jeu est déjà dans ma liste de jeux a acheté. C’est ma vita qui va être contente xD .

Par contre, sait-on s’il sortira en boite en Europe?

 
kirik-sama 21 janvier, 2014 @ 11:43   3

J’ai vue l’animer dommage mais il parait que ça spoil tout le jeux mais j’ai adoré l’animé.
J’aurais aimer prendre le jeux mais je doit renouveller monPS+ d’urgence en priorité.
En plus le jeux sort le même jours que toukiden.

 

malleric > Oui, le jeu sort bien en boîte chez nous, tout comme Ys Celceta, Tôkiden ou encore Deception IV. Sa distribution sera sans doute assez confidentielle mais il est par exemple dispo sur Amazon.

Et vu que certains poseront sans doute la question : oui c’est évidemment en anglais (mais y a surtout les voix japonaises !).