Ratchet & Clank : Carnets De Voyage Européen

1 0

C’est encore moi !!

Comme je sais que vous en voulez toujours plus, voici une nouvelle annonce, et celle-ci concerne James Stevenson, responsable de communauté senior chez Insomniac Games qui est venu nous rendre visite dans nos locaux parisiens.

Salut à tous,

Je m’appelle James Stevenson et je suis responsable de communauté senior chez Insomniac Games. Ces deux dernières semaines, TJ Fixman, le scénariste en chef d’Insomniac, et moi avons parcouru l’Europe pour assurer la promotion de Ratchet & Clank: A Crack in Time. En 12 jours, on a traversé l’océan et visité 7 pays. Ça a été une tournée éclair. Le blog de SCEE m’a demandé de tenir un journal en cours de route, alors le voici, illustré de quelques photos du voyage !

Lundi 12 octobre 2009 – Je suis allé au boulot ce matin. Notre avion ne décolle qu’à 17 heures, alors je me suis dit que j’aurais le temps de travailler un peu avant de partir. Ensuite, j’ai déjeuné, j’ai rejoint TJ et on s’est rendus à l’aéroport de Los Angeles en taxi. Le site ci-dessous nous sera bientôt familier car en 12 jours, on va emprunter pas moins de 9 aéroports différents.

Ratchet Week 01


17h30
– Nous voici installés dans nos sièges de la classe éco premium de Virgin, TJ dans le siège du milieu, et moi, bien content d’être du côté couloir. On décolle. Le dîner est servi à bord. Un peu de vin rouge et un analgésique spécial nuit et me voilà prêt à affronter ce vol international de nuit, dans les bras de Morphée. À demain matin !

Mardi 13 octobre – 11h00 – On a atterri à Londres. On doit rejoindre le terminal 5 pour prendre notre vol de correspondance British Airways pour Paris. TJ se met à sortir des blagues sur Harry Potter. Je crois bien que Londres lui monte un peu à la tête. J’ai apporté un kit de développement PS3 (qui a heureusement la forme d’un système PS3, pas comme les engins énormes qu’on avait avant), alors j’ai l’air d’un bossu avec les 20 kilos de sacs que je traîne jusqu’au terminal. On mange un morceau et on embarque à nouveau.

Ratchet Week 02

Mardi 13 octobre – 19h00 – Les bureaux parisiens de Sony Computer Entertainment sont à une distance raisonnable à pied de l’Arc de Triomphe et encore plus proches de notre hôtel. C’est la première fois que TJ vient en Europe alors il avait hâte de faire un peu de tourisme. On a fait un tour, puis on a rejoint René et Greg de SCE France.

Ratchet Week 03

Mardi 13 octobre – 22h00 – Après quelques verres au bar de l’hôtel, on est allés dans un bistro familial typique de Paris pour goûter à quelques-unes des célèbres spécialités françaises. Os à moelle, escargots, pâté, et bien sûr, les délicieuses baguettes. Greg nous a ensuite fait faire le tour des bars à la mode et des sites touristiques de la capitale, puis on est rentrés à l’hôtel passer notre première nuit en Europe.

Mercredi 14 octobre – 8h00 – TJ et moi nous sommes levés de bonne heure pour aller nous promener dans Paris. On a fini par s’arrêter dans un café pour un expresso et des croissants. On est ensuite rentrés à l’hôtel pour récupérer nos bagages et rejoindre Natalie, des bureaux londoniens, qui doit nous accompagner à Paris et à Lisbonne.

Ratchet Week 04

Mercredi 14 octobre – Au programme : des interviews toutes les 30 minutes. J’ai débuté la journée sur les chapeaux de roue en essayant de comprendre pourquoi un changement de paramètre refusait de s’appliquer sur notre kit de développement et m’empêchait par la même occasion de faire la démonstration du jeu. TJ a pris cette photo alors que je me battais avec le kit de développement. J’ai fini par gagner. Je sais pas trop comment j’ai fait, mais parfois, il ne faut pas chercher à comprendre.

Un autre petit incident est survenu à l’enregistrement. J’ai remarqué que mes bagages étaient enregistrés non pas pour Lisbonne, mais directement jusqu’à Madrid (notre destination du lendemain). J’en ai parlé à l’agent de la compagnie aérienne mais il m’a assuré que mes bagages seraient le soir même à Lisbonne. Rassurés, on a embarqué et une fois à Lisbonne, pas de bagages sur le tapis roulant. En discutant avec le service des bagages à Lisbonne, on nous a demandé pourquoi on avait enregistré nos bagages pour Madrid. Argh !

Une heure plus tard, on avait récupéré nos bagages et on rejoignait notre hôtel, près du site de l’Expo 98. J’étais déjà venu à Lisbonne et c’est une ville incroyable. C’est dommage qu’on n’ait pas le temps d’y rester un peu plus !

Ratchet Week 05(James and TJ with the Sony Lisbon Team)

Jeudi 15 octobre – Notre matinée à Lisbonne a passé vite. On a fait une courte présentation puis on a passé deux heures à répondre aux questions des journalistes ayant fait le déplacement. Les jeux Ratchet & Clank ont beaucoup de succès au Portugal. C’était super de rencontrer tous nos amis journalistes là-bas, surtout les gars d’Eurogamer.pt, dont on retrouve toujours les articles aux États-Unis.

L’équipe de Lisbonne nous a offert un déjeuner royal avec des saucisses traditionnelles portugaises, puis retour à l’aéroport. Natalie rentrait à Londres alors que TJ et moi allions passer le week-end entier à Madrid. On a atterri en fin de soirée, mais j’ai réussi à organiser un dîner au restaurant avec Araceli, des bureaux londoniens. On a dégusté un repas typique espagnol avec du jambon, de la tortilla et des croquettes. Ce qu’il y a de bien quand on visite un pays par jour, c’est la nourriture !

Ratchet Week 06

Vendredi 16 octobre – Les bureaux de Madrid disposent d’un salon d’expo incroyable, une vraie zone dédiée au jeu. TJ et moi avons donné des interviews à toutes les grandes chaînes de télé et stations de radio nationales. PlayStation est extrêmement populaire en Espagne, autant que le cinéma ou la télé. C’était vraiment génial et, bien sûr, on nous a encore servi les fameuses croquettes… C’est simple, je n’y résiste pas !

Après ça, on a savouré un merveilleux déjeuner en plein après-midi. Rien de tel pour provoquer un coma digestif. Les bureaux madrilènes nous ont ensuite déniché, à TJ et à moi, des tickets pour le prochain match du Real Madrid. On a hâte d’assister à un vrai match de foot. Puis, épuisés et en plein coma digestif, on a fait une sieste avant de retourner en ville pour quelques verres accompagnés de tapas.

Ratchet Week 07


Samedi 17 octobre
– TJ et moi avons profité à fond de ce jour de repos. On a dû marcher une bonne quinzaine de kilomètres dans Madrid. De l’hôtel, on a rejoint le centre-ville, La Puerta del Sol, puis on a exploré à notre guise. On a visité de nombreuses places, des zones commerçantes, le Palais Royal et la cathédrale. Ça a été une journée super pour arpenter les rues et découvrir la culture madrilène. On a fini sur les rotules, mais on en a pris plein les yeux. C’était agréable après notre passage éclair à Paris et à Lisbonne.

Dans la soirée, on s’est rendus au stade pour le match du Real Madrid. Ça a été une expérience incroyable d’assister à un match. Le football européen est de plus en plus populaire aux États-Unis, mais malgré tout, en raison du décalage horaire, on a du mal à suivre beaucoup de matches. C’était vraiment super d’en voir un en vrai et d’entendre les cornes de brume et les chants des supporters.

Dimanche 18 octobre
– Après une grasse matinée et un petit-déjeuner copieux, direction l’aéroport pour un vol vers Varsovie, en Pologne. Je n’étais encore jamais allé en Pologne, alors j’avais particulièrement hâte d’y être, d’autant plus qu’on avait tout notre lundi de libre pour explorer la ville.

Ratchet Week 08

On a atterri dans la soirée et le temps d’arriver à l’hôtel, on était tous les deux affamés et fin prêts à tester les spécialités locales. On a choisi un restaurant polonais typique, proche de l’hôtel, et après avoir goûté le jus de pomme, j’ai jeté mon dévolu sur des raviolis et du jarret de porc. Malgré le petit côté touristique, on a passé une bonne soirée.

A demain, pour la suite !!

Les commentaires sont désactivés.

1 Commentaire