Ratchet & Clank : Carnets De Voyage Européen Partie 2

2 0

James Stevenson, responsable de communauté senior chez Insomniac Games est de retour pour la suite de ses pérégrinations.

Ratchet Week 10

Lundi 19 octobre – Les bureaux polonais nous ont organisé une visite de la ville. Notre guide, Joanna, était étudiante en psychologie à l’université et nous a fait visiter la vieille ville et les nouveaux quartiers de Varsovie. C’était incroyable de voir à quel point la ville avait été reconstruite et de façon aussi fidèle à son état d’avant-guerre. On a aussi exploré le campus universitaire et visité un grand parc. Après la visite, on a mangé un morceau et on s’est rendus aux bureaux SCE de Varsovie pour y rencontrer l’équipe, qui peaufinait l’organisation de la présentation du lendemain.

Ratchet Week 11

Dans la soirée, on s’est régalés dans un restaurant du coin dont le nom signifie « dans la cuisine », ce qui est des plus appropriés car on mange littéralement dans la cuisine. Les plats sont préparés juste à côté de nous, puis directement servis à table. C’était génial ! On y a mangé avec trois journalistes polonais particulièrement enthousiastes et on a passé un super moment à discuter de jeux, de culture, de leur travail et d’Insomniac. On a fini la soirée dans un bar appelé Paparazzi, avec un panneau à mourir de rire à l’entrée et une ambiance qui n’était pas sans rappeler celle de Los Angeles.

Ratchet Week 12

Mardi 20 octobre – Mardi, on a retrouvé Nick Robinson, qui travaille pour les bureaux de Londres et qu’on connaît bien, chez Insomniac, puisqu’il était le responsable marketing pour RFOM et Ratchet & Clank: Opération Destruction. On s’est ensuite rendus à la présentation qui a eu lieu dans un centre commercial polonais (qui ressemble à peu de choses près à un centre commercial américain, avec un McDonald’s, un Sbarro…).

La présentation était organisée à la fois pour A Crack in Time, Invizimals et EyePet. Elle s’est déroulée sur l’aire de jeux pour enfants du centre commercial, avec une piscine à boules et des tonnes de ballons. On a même dû enlever nos chaussures. Parmi les invités, il y avait la star d’un feuilleton polonais et son fils, la « Hannah Montana polonaise » et d’autres célébrités encore. C’était nouveau pour nous de voir des paparazzi à une démonstration de jeux vidéo, mais on s’est bien amusés en jouant avec les enfants !

Ensuite, on a dit au revoir à tout le monde puis direction l’aéroport et Helsinki, en Finlande. À l’enregistrement, mes bagages dépassaient la limite de poids autorisé et j’ai dû les refaire pour éviter de payer des frais supplémentaires.

On a pris notre vol pour la Finlande et on est arrivés à l’hôtel vers 22h30. On s’est installés, puis on est partis en quête d’un restaurant avant de goûter aux bières locales.

Ratchet Week 13

Mercredi 21 octobre – Le lendemain matin, on a rejoint Kevin Smyth, le chef produit européen pour le jeu, et on s’est rendus à la présentation. Elle avait lieu dans un cinéma où toutes les affiches de films avaient été remplacées par celles de Ratchet and Clank ! Ils avaient même commandé un costume Ratchet qui devait être utilisé lors d’autres présentations et dans des centres commerciaux en Finlande au cours des deux semaines suivantes.

Ratchet Week 14

Signant des affiches tout en discutant avec Kevin Smyth.

Ratchet est aussi très populaire en Finlande, et après la présentation au cinéma, TJ et moi nous sommes répartis des interviews pour le reste de la journée. Ensuite, on s’est retrouvés devant une salle remplie de fans finlandais, auxquels on a pu présenter le jeu et répondre aux questions. On a parlé du choix d’un titre pour le jeu et de notre tournée promotionnelle et on leur a raconté quelques anecdotes. C’est toujours génial de rencontrer nos fans, surtout quand ils nous parlent de notre podcast, The Full Moon Show. C’est dingue de savoir qu’à l’autre bout du monde, des gens suivent notre podcast.

Kevin, TJ et moi, on s’est ensuite rendus à l’aéroport (encore !) et on a décollé pour Anvers, en Belgique, pour nos deux dernières étapes.

Ratchet Week 15

Jeudi 22 octobre – En Belgique, la présentation a eu lieu dans un cinéma GIGANTESQUE. On voit sur la photo ce que ça donne de jouer au jeu sur grand écran. J’aurais bien aimé rester jouer toute une journée. C’était vraiment génial. On avait l’impression que A Crack in Time était un vrai film d’animation. On a présenté le jeu aux journalistes belges et hollandais, et on a passé un bon moment à donner des interviews dans la salle d’à côté, pendant que le public jouait au jeu.

On n’a pas vu le temps passer. C’est aussi à ce moment-là que l’embargo sur les critiques du jeu a été levé, alors TJ et moi avons utilisé le peu de forfait qu’il nous restait pour lire les critiques en ligne. On les a lues à haute voix lors de notre transfert vers Londres, la dernière étape de notre tournée. Le vol a été rapide, mais en raison d’une manifestation à la BBC, on s’est retrouvés coincés dans les embouteillages en allant à l’hôtel. TJ et moi avons quand même eu le temps de manger un morceau et de savourer quelques pintes au pub du coin.

Ratchet Week 16

Vendredi 23 octobre – Londres a été la dernière étape de notre tournée. On a passé la journée entière avec nos potes des bureaux londoniens de SCEE. C’était vraiment cool. On a aussi donné un tas d’interviews approfondies de 45 minutes avec la presse, que vous avez sûrement déjà lues en ligne. C’était assez éprouvant de répondre à toutes ces questions mais heureusement, TJ et moi avions toute une réserve de Coca et des fauteuils confortables à disposition. C’était vraiment sympa de discuter avec les gars de CVG, Edge et Eurogamer (parmi d’autres !) et d’aborder plus en profondeur des sujets comme l’industrie du jeu vidéo, Insomniac et nos jeux. Mais le meilleur moment de la journée, ça a été l’interview que j’ai faite avec Jem en personne, avec qui j’avais beaucoup discuté sur Twitter (@JamesStevenson) sans jamais avoir eu l’occasion de le rencontrer..

Ce soir-là, Dan Brooke (producteur SCEE sur Resistance 2), Araceli, Kevin, TJ et moi avons dégusté un succulent repas indien (j’adore manger indien quand je vais à Londres). Ce dîner a vraiment fini notre voyage en beauté, et comme on était en plein cœur des attraits touristiques de la ville, TJ et moi en avons profité pour marcher jusqu’à l’abbaye de Westminster, les Chambres du Parlement, Trafalgar Square et Piccadilly Circus. TJ s’est remis à sortir des blagues Harry Potter et m’a fait remarquer qu’on explorait en vrai le dernier niveau de Resistance: Fall of Man.

Samedi 24 octobre – Après avoir pris un petit-déjeuner et fait un peu de shopping, direction l’aéroport d’Heathrow. Ça nous a fait bizarre de rentrer chez nous cette fois. On est tombés en pleines vacances scolaires, l’aéroport était bondé, mais on est arrivés suffisamment en avance pour embarquer sans problème. La bonne surprise du retour, c’est qu’on a été surclassés en première, et je peux vous dire que ça change tout !

On a passé un séjour incroyable en Europe et on tient vraiment à remercier tous les bureaux locaux pour avoir organisé des présentations aussi réussies, mais aussi les journalistes et les fans qui ont pris le temps de venir à notre rencontre, et bien sûr, tous nos amis des bureaux londoniens de SCEE pour leur hospitalité et leur compagnie tout au long de notre tournée.

J’espère que vous aurez autant de plaisir à jouer à Ratchet & Clank: A Crack in Time qu’on a eu à le créer !

Les commentaires sont désactivés.

2 Commentaires

  • El_Super_Lapino

    Merci pour ces carnets de voyage ! C’est toujours sympa de voir que derrière les jeux il y a des gens passionnés (et normaux ^^).

  • Génial le jeu =)