Enfilez votre combinaison de vol pour Tom Clancy’s H.A.W.X. 2

1 0

Attachez vos ceintures, et n’oubliez pas vos petits sacs en papier, des loopings sont à prévoir !

Ces deux derniers mois, je me suis entrainé pour devenir un pilote de chasse d’élite : j’ai tout fait, que ce soit des combats de haute voltige, des bombardements aériens ou prendre en chasse des ennemis furtifs. Pas dans la vie réelle, bien sûr, en réalité je suis Sorin Muresan, développeur de communauté chez Ubisoft en Roumanie. Mon métier m’amène à côtoyer les développeurs et discuter avec les fans, prendre des captures d’écran et des vidéos, organiser des évènements et, le plus épuisant, jouer à un tas de jeux. 😉 Celui qui m’a beaucoup occupé ces derniers temps est H.A.W.K. 2, un jeu de combat aérien qui m’en a fait voir des vertes et des pas mûres.

Dès la première cinématique, j’ai eu un aperçu de l’intrigue de Tom Clancy : J’étais au cœur d’une conspiration mondiale avec des terroristes menaçant d’utiliser des missiles nucléaires volés contre quiconque ne se pliait pas à leurs ordres.

[viddler id=ecd9109b&w=545 h=327 playertype=simple]

Alors, je me suis installé bien confortablement sur mon siège, prêt à faire régner la justice et la paix avec mon manche à balai.

La première mission m’a fait débuter en douceur, avec un décollage depuis une base aérienne pour une inspection des alentours. Du gâteau ! Pied au plancher, une inclinaison verticale et le ciel m’appartenait ! Mais j’allais comprendre plus tard que l’atterrissage n’était pas de la tarte, surtout de nuit sur un porte-avions, même avec l’aide de l’ordinateur de bord. Cela m’a rappelé une règle essentielle : toujours sortir le train d’atterrissage avant de toucher le sol. Je ne sais toujours pas comment j’ai pu l’oublier. Deux fois.

Tom Clancy’s H.A.W.X. 2 - nighttime carrier landing

Je dirais que c’est faute de n’avoir pas eu d’autres jeux de combats aériens depuis un moment. Toutefois, j’étais là, de retour dans le cockpit, améliorant mes talents de pilote de l’air. Bien que capable de reconnaître de nombreux avions du premier H.A.W.X., je trouvais leur comportement différent. Avec un moteur physique bien plus réaliste, je devais remballer certaines de mes vieilles tactiques, comme voler tête en bas pour mieux voir mes cibles au sol. Quand j’ai essayé ça dans H.A.W.X. 2, l’avion avait tendance à tomber vers le bas et je devais constamment corriger mon itinéraire de vol.

Tom Clancy’s H.A.W.X. 2 - flying through the mountains

Mais je me suis rapidement adapté et je volais de mieux en mieux, presque à la perfection. C’était essentiel durant les combats aériens contre certains ennemis particulièrement rusés. Ils échappaient à mes missiles, se montraient plus calculateurs et semblaient choisir les endroits où je ne pouvais pas verrouiller mes missiles thermiques sur eux de sorte que je devais traquer leurs avions avec le canon.

Tom Clancy’s H.A.W.X. 2 -  dogfight

Malgré une IA plus rusée, j’ai tout de même eu l’occasion d’essayer tous les missiles, roquettes et bombes de mon arsenal au cours des scénarios. Dans certaines missions, j’avais des missiles guidés par radar avec lesquels je pouvais atteindre les ennemis à distance en toute sécurité. Alors que dans d’autres, j’éliminais rapidement un commando de chars d’assaut avec des bombes à fragmentation. J’ai eu droit à ma dose de plaisir FPS avec les missiles tirés à distance de sécurité que je pouvais guider directement vers leur point d’impact grâce à leurs caméras embarquées.

Tom Clancy’s H.A.W.X. 2 - cluster bomb

Pour changer des habitudes, le jeu m’a aussi mis aux commandes d’aéronefs sans pilote humain à bord (drones) dans des missions de surveillance discrète. Je devais marquer toutes les cibles au sol pour les attaquer plus tard depuis une distance stratosphérique. Ces insurgés n’avaient jamais le temps de voir venir mes bombes de précision quand elles leur tombaient dessus. Dans d’autres missions, quand les troupes alliées au sol avaient des ennuis, j’étais envoyé en renfort à bord de l’AC-130 depuis lequel je contrôlais des canons surpuissants pour déblayer le chemin pour le commando en marche.

Tom Clancy’s H.A.W.X. 2 - gunship

Plus je jouais, plus j’étais récompensé. Vous comprendrez de quoi je parle si vous me rejoignez en Team Battle (Combat d’équipe) multijoueur pour voir comment j’ai personnalisé l’armement de mon avion dans le nouveau système Plane Mastery (Maîtrise d’avion). La démo est déjà disponible sur le système PS3, alors téléchargez-la dès maintenant et commencez à vous entraîner ! Le jeu sera prêt pour un second décollage dans deux semaines et je vous attendrai dans l’accueil en ligne du jeu.

Les commentaires sont désactivés.

1 Commentaire

  • Chris2sissi

    Autant le 1er était bien, autant le 2 (la démo) est une daube (et c’est mon frère pilote qui le dit). Impression que l’avion flotte comme une soucoupe, jouabilité pas au top. Graphiquement il est plus beau que le 1er surtout au dessus des montagnes, l’apontage est bon, mais c’est la l’effet de vol de l’avon qui ne va pas. Ace combat est bien meilleur. Mai ce qui est dommage: ou est la vue de coté qui faisait charme du jeu et nous permettait de voir notre figure (le cobra de pugachev). 🙁