Les meilleurs films de… 2011 ?

2 0

Bienvenue dans le premier bulletin mensuel de MUBI sur l’actualité du septième art. Nous sommes en novembre, ce qui signifie que les critiques et les fans sont déjà en train de préparer la liste des films qu’ils considèrent comme les meilleurs de l’année. C’est une mission difficile… Si difficile que Matt Singer d’IFC a récemment mis sur Twitter un petit quiz pour ses presque trois mille amis : « Finissez cette phrase : le film que vous devez voir avant de faire votre liste des meilleurs films de l’année 2010 est ____________. ». À partir du déluge de réponses qu’il a reçues, il a compilée une liste de 59 films, qui est une sorte de premier aperçu des favoris du grand public de l’année 2010.

Chose étrange, le film qui a sûrement déclenché le plus de discussions enflammées sur MUBI ces derniers temps (et ce n’est pas anodin, si l’on considère que MUBI grouille de centaines de milliers de cinéphiles passionnés) n’est pas sur cette liste. Le film Unstoppable de Tony Scott sera peut-être considéré comme l’un des meilleurs de l’année d’ici un mois, un an ou dix ans, mais pour le moment, le moins qu’on puisse dire est qu’il fait beaucoup parler. Consultez les débats ici, ici et particulièrement ici.

The Best Films Of... 2011?


Plutôt que de se laisser envahir par la nostalgie (après tout, les occasions d’être mélancolique ne manqueront pas le mois prochain lorsque la saison des récompenses battra son plein), voyons ce que nous réserve l’année 2011. L’écrivain britannique Tom Shone nous a déjà préparé une ébauche des essentiels, alors je me suis dit que j’allais dresser une liste des films qui pourraient être les meilleurs de l’année prochaine. Ou du moins les plus intéressants, à en juger par le bruit et les rumeurs qu’ils génèrent déjà. Voici une liste des films les plus attendus dans un ordre approximatif…

1. Tree of Life. Chacun des films de Terrence Malick (La Balade sauvage, les Moissons du Ciel, La Ligne rouge, Le Nouveau Monde) sont entrés dans le panthéon, soit immédiatement après leur sortie, soit quelque temps plus tard. Vous retrouverez dans celui-ci Brad Pitt, Sean Penn et Fiona Shaw ; il raconte l’histoire d’une famille dans une petite ville de l’Amérique des années 50, avec en prime, comme l’a déclaré Brad Pitt dans une interview, « une toute petit micro-histoire du cosmos, de la naissance du cosmos jusqu’à la mort du cosmos ». Parfait. Accélérant son rythme habituel (c’est-à-dire environ un film par décennie), Malick travaille déjà sur son prochain projet, qui pourrait s’appeler The Burial et dans lequel joueront Ben Affleck, Rachel Weisz, Javier Bardem, Olga Kurylenko et Barry Pepper.

The Best Films Of... 2011?

2. Hugo Cabret. C’est une adaptation du roman historique populaire de Brian Selznick racontant l’histoire d’un garçon qui se lie d’amitié avec le grand pionnier du cinéma George Méliès (créateur de la célèbre image ci-dessus). Martin Scorsese s’essaie à la 3D pour la première fois, ce qui, évidemment, est un challenge. Lorsqu’on lui a demandé récemment comment avançait le film, il a répondu : « il avance, il avance. C’est une expérience. Il faut complètement redéfinir la géométrie, essayer de voir comment raconter à nouveau l’histoire en utilisant cette technologie 3D, c’est très intéressant. ». Ceci ne signifie pas nécessairement qu’il va avoir des difficultés, mais que ce ne sera pas un long fleuve tranquille. Quoiqu’il en soit, il a toute une pléiade de stars pour assurer ses arrières : Chloe Moretz, Ben Kingsley, Christopher Lee, Emily Mortimer, Sacha Baron Cohen, Jude Law, Ray Winstone et, dans le rôle du garçon, Asa Butterfield.

3. Spielberg vs. Spielberg. Ce n’est pas un film, bien sûr, mais plutôt une situation. Deux studios concurrents ont programmé Les Aventures de Tintin : le Secret de la Licorne et War Horse à quelques jours d’intervalle dans les dernières semaines de 2011. D’ici là, l’un des studios a le temps de céder, mais en attendant, si j’étais du genre à parier, je miserais tout sur l’association de Spielberg et du producteur Peter Jackson rendant hommage au célèbre auteur européen Hergé aux États-Unis. Quant à War Horse, c’est une adaptation d’un roman de Michael Morpurgo qui raconte l’histoire d’un jeune homme qui se bat dans les tranchées pendant la Première Guerre Mondiale tout en recherchant son cheval. Ces deux films ne sont pas sans rappeler d’autres paires de blockbusters populaires et de drames historiques récompensés dans la carrière de Spielberg : Jurassic Park et La Liste de Schindler en 1993 par exemple, ou La Guerre des Mondes et Munich en 2005.

4. Deux films de Soderbergh. L’œuvre de l’autre grand Steven du cinéma américain est habituellement bien plus éclectique que celle de Spielberg, mais il réalisera l’année prochaine deux thrillers bourrés d’action. Haywire avec Gina Carano, Ewan McGregor et Channing Tatum raconte l’histoire d’un soldat qui a soif de vengeance, tandis que le synopsis de Contagion, avec Matt Damon, Kate Winslet, Jude Law, Gwyneth Paltrow, Marion Cotillard et Laurence Fishburne est clairement énoncé dans le titre : une équipe de docteurs combat une maladie fatale qui se propage rapidement. Un troisième projet en est encore au stade non officiel : Soderbergh pourrait faire à nouveau équipe avec George Clooney pour une adaptation de la série TV des années 60, Des agents très spéciaux.

5. Source Code. Le premier film de Duncan Jones, Moon, était une réussite. Dans ce film de science-fiction à modeste budget, l’acteur Sam Rockwell réalise une performance (ou même plusieurs) sensationnelle. Dans cet autre projet, Jake Gyllenhaal se met dans la peau d’un soldat, qui doit revivre une explosion de train à l’infini jusqu’à ce qu’il trouve le responsable afin d’empêcher cette attaque terroriste.

Il y a également ces projets incertains qui n’en sont qu’au stade de rumeur. Est-ce qu’on aimerait voir Park Chan-wook (Oldboy) diriger Carey Mulligan et Jodie Foster dans le thriller mystérieux, Stoker ? Évidemment. Quant à Adieu au Langage, c’est le film imaginé par Jean-Luc Godard, qui a récemment reçu un Oscar pour l’ensemble de sa carrière. Le journaliste du New Yorker, Richard Brody, a traduit son idée : « c’est l’histoire d’un homme et de sa femme qui ne parlent plus le même langage. Le chien qu’ils promènent intervient et se met à parler. Comment je vais le faire, je l’ignore encore. Le reste est simple. »

Les commentaires sont désactivés.

2 Commentaires

  • Toushiro971

    En attendant, toujours pas de MUBI ni de VOD pour nous qui sommes dans les DOM (dans mon cas la Guadeloupe), pourtant nous sommes nous aussi français. Quand pourront nous jouir des memes droits que les Français de France métropolitaine s’il vous plait ?

  • J’aime bien Mubi , il y a trop de films Noir et Blanc qu’on s’y perd ^^ et puis tout n’est pas gratuit.