Movie Poster of the Week : le meilleur de 2010

2 0

Love Still Here

1ers ex æquo : AMORE et I’M STILL HERE
Mes deux affiches de film préférées pour 2010 : celle d’un de mes films favoris de l’année et celle d’un film que je n’ai même pas vu (non par manque d’envie, bien que la révélation de Casey Affleck lors de la sortie du film ait quelque peu refroidi mon enthousiasme), la paire parfaite.

J’ai toujours eu un faible pour les affiches de film simples avec une belle photo extraite du film, mais celles-ci ont quelque chose en plus. Premièrement, leurs images sont des portraits plutôt que des clichés du film (l’élégante Tilda Swinton et le décoiffé Joaquin Phoenix). Deuxièmement, le titre tient une place aussi importante que l’image : apparemment en conflit, il pourrait la masquer mais finalement il la sublime. À l’heure des polices minimalistes, j’apprécie le retour des polices serif et script, utilisées ici avec style. Je déplore juste que Amore ait consacré tant de place aux crédits, qui n’apparaissent pas du tout sur l’affiche de I’m Still Here (où figurent à la place les noms des designers et du photographe). L’affiche de Amore a été conçue par The Refinery, celle de I’m Still Here par le célèbre Neil Kellerhouse, qui a aussi conçu mon affiche préférée de 2009.

Black Swan

3. BLACK SWAN
Les affiches de film qui ont fait le plus parler d’elles cette année étaient en fait une série de quatre affiches teaser en édition limitée pour Black Swan, créées par le studio de design britannique LaBoca. Elles sont superbes et il n’y a pas grand-chose à ajouter, à part que j’aimerais les avoir. Celle-ci est ma préférée des quatre, celle dont le design reflète le mieux les côtés sinistres et malveillants du film.

Expendables

4. EXPENDABLES : UNITÉ SPÉCIALE
Le groupe de célèbres mercenaires mené par Sylvester Stallone dans Expendables : unité spéciale (film non conventionnel préféré de certains membres de l’équipe de MUBI) apparaît sur plusieurs affiches plutôt classiques dans le genre (avec 22 designs différents sur IMP Awards). Pourtant, cette affiche mexicaine est particulièrement remarquable.

American

5-7. THE AMERICAN, AND EVERYTHING IS GOING FINE et CARLOS
La revanche du monochrome. Malgré ses défauts, l’affiche de The American a ravi nos yeux dans les cinémas l’été dernier (c’est la seule affiche de ma liste que j’ai vue sur les quais du métro). À l’instar de celle de The American, l’affiche rétro de Sam Smith pour Carlos reprend aussi le style des films d’action des années 1960 et réussit à lui insuffler plus d’authenticité (et je suis fier que Movie Poster of the Week ait quelque chose à voir avec ça). Enfin, et pas simplement parce que ces trois affiches vont si bien ensemble, l’affiche du documentaire de Steven Soderbergh sur Spalding Gray, And Everything is Going Fine, est un chef d’œuvre de simplicité en noir et blanc. En fait, elle irait très bien à côté de celle de…

Fish Tank

8. FISH TANK
L’affiche australienne de Fish Tank de Andrea Arnold (encore un de mes films préférés de l’année), conçue par Jeremy Saunders (à qui l’on doit l’affiche d’Antichrist), est la plus réussie : elle exprime à la fois l’exubérance de Katie Jarvis et son enfermement dans son appartement. De plus, Kate Jarvis a vraiment l’air de flotter dans un aquarium (si seulement Criterion avait utilisé le talent de Jeremy Saunders au lieu de ceci). La solution choisie pour présenter le texte (citations, récompenses, slogans, crédits) est l’une des meilleures que j’aie vue depuis longtemps, avec des ombres pour renforcer l’effet. On retrouve Jeremy Saunders pour The Parking Lot Movie dans les autres affiches ci-dessous.

Sweetgrass

9. SWEETGRASS
Ai-je déjà dit que j’aimais les affiches avec une belle photo extraite du film ? En voici sûrement le plus bel exemple de cette année. Reviens Helvetica (Neue Ultra Light), tout est pardonné.

Enter the Void

10. ENTER THE VOID
Du minimalisme au maximalisme, je n’appréciais pas trop cette affiche jusqu’à ce que je voie le film. Je sais à présent qu’elle reflète parfaitement l’univers saturé de néons et l’omniscience vertigineuse du film. Je ne sais pas comment cette affiche a été faite. Est-ce une photo, une illustration ? J’aime beaucoup également les crédits en plusieurs polices qui figurent sur le côté de l’affiche (ceux-là mêmes que l’on voit au début du film). Observez les effets en détail ici
.
Bien évidemment, rien ne vous oblige à partager mon avis (et Inception alors ?). Vous trouverez ci-dessous la suite de mes 40 affiches de film préférées pour 2010, dans un ordre purement et délibérément esthétique. Bonne année à tous !

MontageMontage 2

Les commentaires sont désactivés.

2 Commentaires

  • Mektoub_93

    Pourquoi on entend plus du tout parler du vidéo store?
    Il y’a des gens qui loue sur Mubi?

  • ptit_jihel

    J’aimerais bien louer sur MUBI… La cinémathèque est excellente, mais à partir du moment ou je vois que même pas 1/10 du catalogue est disponible pour la Belgique, bah il reste plus grand chose.