Music Unlimited déploie ses ailes au MIDEM de Cannes

1 0

Salut, je m’appelle Mark et je travaille chez @SonyEurope dans la branche électronique grand public de Sony (télés BRAVIA, appareils photo Cyber-shot, PC VAIO, etc.). J’écris sur ce blog pour @PlayStationEU parce que, comme vous le savez peut-être déjà, Sony a récemment dévoilé son nouveau service de musique en streaming dans le nuage informatique : Music Unlimited. C’est pour nous une entreprise palpitante, car ce service vous permet d’écouter de la musique en streaming sur toute une gamme de produits connectés Sony, ainsi que sur votre PS3 (et n’importe quel PC).

Music Unlimited Spreads Its Wings At MIDEM In Cannes

Ce week-end, l’équipe qui a créé Music Unlimited a participé à la conférence cannoise du MIDEM 2011. Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler du MIDEM, il s’agit d’une conférence annuelle rassemblant les plus grands professionnels de la musique pour leur permettre d’évoquer leurs problèmes, de dévoiler leurs nouveautés et leurs derniers concepts ou de présenter les groupes musicaux qui marqueront l’année 2011.

Sony était là pour annoncer que Music Unlimited, sorti en décembre au Royaume-Uni, était désormais disponible en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne. Tim Schaaff, président de Sony Networked Entertainment et principal créateur de Music Unlimited, a lui aussi fait le voyage depuis la Californie pour participer à des débats fondamentaux sur les systèmes numériques concernés. Suite à une discussion passionnante sur l’avenir de la musique dans le nuage informatique (avec, notamment, Thomas Hesse de Sony Music – nous reviendrons à lui plus tard), Tim est monté sur scène pour donner une interview à propos de Music Unlimited, et plus généralement sur la plateforme Qriocity. Le MIDEM a posté l’interview dans son intégralité sur sa chaîne YouTube et nous avons un live tweet de cette conversation sur le flux Twitter de Sony Europe :

Le lendemain matin, le stand de Sony au MIDEM a reçu un visiteur de marque : Frédéric Mitterrand, ministre français de la Culture et de la Communication. Ce dernier avait manifesté un certain intérêt pour notre service et souhaitait voir comment il fonctionnait : nous lui avons donc proposé une démonstration privée de Music Unlimited avec l’aide d’un développeur. Espérons que son accès au réseau du ministère lui permette d’écouter en streaming ses morceaux préférés !

Music Unlimited Spreads Its Wings At MIDEM In Cannes

Ensuite, une session de questions/réponses organisée par Sony a rassemblé les pontes des quatre plus grandes maisons de disques pour discuter de Music Unlimited et du streaming de musique en général. En plus de Tim Schaaff et de Shawn Layden (tous deux de SNE), étaient présents : Mark Pibe, responsable mondial de la musique numérique chez EMI ; Michael Nash, vice-président exécutif chargé de la stratégie numérique et du développement chez Warner Music Group ; Rob Wells, président du département musique numérique d’Universal Music Group et Thomas Hesse, président des activités numériques internationales chez Sony Music Entertainment.

Music Unlimited Spreads Its Wings At MIDEM In Cannes

Cet événement a lui aussi fait l’objet d’un live tweet de Sony Europe, et le blog du MIDEM en propose une retranscription. Il a également été filmé : nous espérons poster très bientôt la vidéo en ligne sur la chaîne Youtube de Sony Europe.

Nous espérons que tous ceux d’entre vous qui aiment la musique et se préoccupent de son avenir en ligne trouveront ces discussions intéressantes et prometteuses. De plus, nous sommes fiers de vous annoncer que vous pouvez désormais bénéficier gratuitement des services premium de Music Unlimited pendant une période d’essai de 30 jours : rendez-vous sur le site http://www.qmusic.com pour en savoir plus.

Les commentaires sont désactivés.

1 Commentaire

  • Bonjour,

    Ce service est une très bonne initiative et je dois dire que j’ai été surpris par le grand choix qu’il propose, deux choses cependant:
    – la qualité sonore est vraiment pas top, pour pas dire pourrie, j’ai mes baffles qui grésillent sans cesse tellement l’échantillonage doit être bas, j’ai l’impression d’écouter du 128Kbps et encore pour pas dire du 92… Non vraiment, si je dois souscrire à cet abonnement, cela sera quand la qualité d’écoute sera meilleure
    – Ma seconde remarque rejoind la première: les abonnements sont un peu cher pour une écoute de si basse qualité, certes il y a le choix, mais 10 euros pour avoir l’impression d’écouter de la musique dans un phonographe c’est un peu cher!

    Allez un petit effort, améliorez la qualité d’écoute et je souscris à l’abonnement payant à la fin de l’offre des 30 jours sans hésiter!!