Classiques PS one : État des lieux

21 2

Voici un message de Ross McGrath qui intéressera bon nombre d’entre vous.

PSone Classics: Where We All Stand

Salut à tous. Aujourd’hui, je viens vous parler des Classiques PS one : comment transformer un jeu PS one sur disque en jeu disponible sur PlayStation Store, les problèmes rencontrés en cours de route et les efforts réalisés pour vous en fournir toujours plus.

Le processus
Le parcours menant du disque PS one à l’émulation PS one peut être interminable : en voici donc une version abrégée.
Nous nous assurons d’abord d’avoir une copie de bonne qualité du disque original (ou des disques originaux, en cas de localisation du titre), après quoi notre service juridique doit donner son feu vert pour l’édition. Il faut s’assurer que les licences liées au contenu du jeu n’ont pas expiré ou que le propriétaire des droits d’édition n’a pas changé. Nous rédigeons ensuite la fiche du jeu qui apparaîtra sur le PS Store : elle contient une image et une description dans les huit langues du PS Store. Le disque est ensuite envoyé à SCEI (Sony Computer Entertainment International) qui en produit une version numérique et effectue quelques tests préalables avant de renvoyer le tout à nos collègues testeurs de Liverpool. Ces derniers explorent le jeu sous toutes ses coutures pour s’assurer qu’aucun problème grave n’apparaît et que le jeu fonctionne de bout en bout. À ce stade, si aucun problème ne se pose sur PS3 ou PSP, nous éditons le jeu.
Ce processus complet peut parfois durer plusieurs mois, suivant la difficulté de l’émulation, la longueur du jeu et les problèmes rencontrés au cours de chaque phase de test.

PSone Classics: Where We All Stand

Les problèmes

Deux obstacles de taille peuvent nous empêcher de publier un jeu soumis à l’émulation : ne pas obtenir le feu vert du service juridique et échouer aux contrôles de l’assurance qualité.

D’abord, le côté juridique – sans citer de jeux en particulier, certains contiennent des marques (celles des vêtements des personnages, par exemple) dont la licence obtenue auprès du propriétaire a expiré. Il en va de même pour les jeux dont les personnages sont empruntés à d’autres titres, dont l’éditeur ne possède plus les droits d’utilisation, ou encore pour la musique qui n’est plus sous licence. Dans ce genre de cas, il faut obtenir de nouveaux accords d’édition ou renouveler les licences (ce qui peut demander pas mal de temps et/ou d’argent), ou encore simplement en abandonner l’idée. Malheureusement, ces licences étaient autrefois établies pour la durée de vie du produit original, et d’éventuelles rééditions du jeu sur une autre plateforme des années plus tard n’étaient pas prévues. Dans certains cas, l’éditeur du jeu n’existe même plus et il faut retrouver le détenteur des droits de réédition avant de pouvoir en faire une émulation pour le PS Store.
Le second problème, c’est de passer le contrôle qualité face à de gros bugs, mais quand je dis bugs, je parle de véritables méga bugs de la mort. J’ai déjà pu voir de nombreux rapports qualité liés à des jeux PS one qui contenaient des erreurs étranges : des écrans de menu inversés, des explosions tuant le personnage après une cinématique, des jeux qui ralentissent à mesure qu’on y joue ou des musiques qui semblent tout droit sortir d’une grotte… et la liste est encore longue.
S’il est absolument impossible de jouer à cause du bug ou que celui-ci handicape sérieusement l’expérience de jeu, l’aventure s’arrête et le titre ne sera pas réédité.

Lorsqu’un jeu échoue aux contrôles qualité, il est parfois possible d’y remédier, mais c’est compliqué, à l’inverse d’un titre PSN que l’on peut toujours renvoyer au développeur pour modification.
SCE améliore sans cesse l’émulateur permettant de jouer aux Classiques PS one sur PS3 et PSP, et les bugs importants qui empêchent le chargement des jeux sont souvent résolus par les nouvelles versions de l’émulateur.

PSone Classics: Where We All Stand

Pourquoi certains jeux sont-ils disponibles sur le PS Store américain et pas en Europe ?

C’est une question pertinente…

C’est généralement lié aux droits de publication ou à des bugs présents dans la version PAL de l’émulation et absents de la version NTSC. Même si des bugs surviennent aussi sans raison, certains titres au format PAL sont incompatibles avec l’émulateur en raison du système de protection anti-copie réservé à ce format dans le cadre de sorties importantes.

Dans certains cas, l’éditeur européen n’est pas l’éditeur original du jeu aux États-Unis et il faut alors obtenir d’autres droits de publication. Encore une fois, ce processus qui peut s’avérer long dissuade parfois les éditeurs d’y investir du temps et de l’argent.
Dans le cas d’un contenu présentant une licence spécifique, comme de la musique, le renouvellement aux États-Unis n’entraîne pas un renouvellement automatique pour toutes les zones d’édition en Europe et dans le reste du monde.

PSone Classics: Where We All Stand

Quel est notre rôle dans tout ça ?

Nous nous investissons énormément pour vous proposer autant de jeux PS one que possible. Énormément, c’est-à-dire ?
Il y a certains titres PS one pour lesquels le début des démarches juridiques remonte à 2007 ! Certains sont toujours à l’étude, tandis que d’autres (comme les six titres mystères dont je vous ai parlé récemment… allez, je vous fais un cadeau… parmi lesquels se trouve Wild Arms) viennent tout juste d’être autorisés.

Nous utilisons les nouvelles versions de l’émulateur pour tester à nouveau certains titres n’ayant pas passé le contrôle qualité : ils viendront quant à eux gonfler les rangs dès que possible.

Afin de consolider le catalogue, nous venons d’envoyer une nouvelle salve de candidats à l’émulation parmi les titres édités par les constructeurs (oui, l’un d’entre eux est bien Tombi!, alors arrêtez de nous harceler !), à laquelle nous ajouterons les jeux que vous avez réclamés. Nous insisterons auprès des éditeurs pour obtenir les titres les plus populaires.

Voilà, c’est tout, j’espère que vous en savez plus sur le processus PS one. Ce sujet étant loin d’être clos, je reviendrai la semaine prochaine avec d’autres infos, dont la liste de vos demandes sur le blog, et la marche à suivre pour définir vos Classiques PS one “incontournables” encore absents, et ainsi les voir revenir à la vie. Pendant ce temps, n’oubliez pas de nous proposer vos idées en laissant un commentaire.
Oh, au fait, Crash Bandicoot 2 est sorti hier. Yeah !

Les commentaires sont désactivés.

21 Commentaires

2 Réponses de l'auteur


    Loading More Comments

    Veuillez saisir votre date de naissance.