Motorstorm Apocalypse : Sylvain Marconnet, champion de rugby met la gomme !

0 0

Vous le savez maintenant, le sport est jeu !

Et chez PlayStation, on applique cette devise dès que nous le pouvons !

Alors justement, jouons !

Prenons un joueur de rugby, ambassadeur du Front de Libération du Sport, pilier de Biarritz, international français et personnage des plus sympathiques, j’ai nommé Sylvain Marconnet !

Jouer au rugby demande de la puissance et de la force brute, alors que faire de la moto demande de l’endurance, et un peu plus de finesse, ce ne sont pas nos amis pilotes du Team Honda qui me diront le contraire. 😉

Que se passe-t-il lorsque l’on met un joueur de rugby sur une moto, un quad, ou une tondeuse ?

Voila ce que j’ai pu observer de mes yeux, jeudi dernier, lors de l’event Motorstorm Apocalyspe, sur le circuit de la Ferté Gaucher.

Le sport est un jeu 5

Le sport est un jeu 3Le sport est un jeu 2

Le sport est un jeu 4Le sport est un jeu 1

Sylvain Marconnet

Comme vous pouvez le constater, Sylvain Marconnet n’a pas froid aux yeux, et se donne à 100% quelque soit le sport qu’il pratique.

Lors de cette journée, Sylvain s’est même prêté au jeu des questions/réponses, voici la petite interview qu’il m’a accordé.

Après le rugby, le surf avec Ladji Doucouré, le golf et maintenant la moto, vous êtes un touche-à-tout du sport. C’est parce que le sport est un jeu ?

Complètement, c’est un état d’esprit, une philosophie, j’aime le sport, j’aime le pratiquer de manière ludique mais toujours dans un esprit de compétition.

Je suis un touche-à-tout, j’aime découvrir de nombreux sports et surtout côtoyer de nombreuses personnes comme Ladji (Doucouré – NDLR), ou Michaël Pichon aujourd’hui. Pour moi, c’est un vrai plaisir.

Maintenant tu te mets au jeu vidéo avec Motorstorm Apocalypse, qu’en penses-tu ?

Les jeux vidéo bercent ma carrière de sportif. On a souvent du temps à tuer. On joue régulièrement à la console, parce que le rugby c’est une grande colonie de vacances.
On aime bien se lancer des petits challenges. Aujourd’hui, Motorstorm va être un jeu sur lequel on va prendre beaucoup de plaisir. En tout cas c’est un jeu que j’apprécie parce que j’aime la moto, et le motocross, j’aime les trucs où il faut se rentrer dedans à toute vitesse. Cela correspond tout à fait à ma philosophie. J’ai pris beaucoup de plaisir à y jouer, et je pense que l’on va bien s’amuser avec mes coéquipiers de rugby lorsque je leur ferai découvrir ce jeu.

Finalement on sait que le sport est un jeu, mais est-ce que le jeu est un sport ?

Pas forcément, le jeu n’est pas que du sport, le jeu peut être familial avec le Move, par exemple sur du bowling. Le jeu peut être de société. Le tout est la philosophie, le jeu est là pour passer un bon moment, pour rassembler, pour communiquer, échanger. Mon créneau est le sport, mais le jeu peut exister de différentes manières. Cela fait 15 ans que je pratique l’élite du rugby, et je suis fier de participer au Front de Libération du Sport et être ambassadeur de ce slogan « Le sport est un jeu ! », parce que c’est comme cela que je revendique mon activité.
Finalement, le sport et le jeu sont là pour partager des moments ensemble, et cela doit rester ainsi.

N’oubliez pas que le sport est un jeu, et que tout est possible !