AMY: face à l’horreur, le salut à portée de main

9 3

De nombreux fans de PlayStation suivent le développement de AMY depuis maintenant quelque temps et nous témoignent chaleureusement de leur soutien – et nous les en remercions sincèrement. D’autres parmi vous viennent juste de découvrir ce survival horror dont la sortie est maintenant proche. Mais ce qu’aucun d’entre vous n’a encore vu à ce jour est ce qui est au cœur du jeu : la relation tout à fait unique entre Amy et Lana, le personnage que vous incarnez.

Quand on parle de « relation tout à fait unique » dans un jeu vidéo, on peut avoir en tête des images d’ICO, un jeu que beaucoup parmi nous considèrent comme un véritable tournant dans l’histoire du jeu vidéo. La sortie récente de la version HD par Sony nous évoque de nombreux souvenirs. Ce qui restait du jeu, une fois fini une première fois, était une véritable émotion et une réelle empathie pour Yorda, la jeune femme que le héros tentait de protéger. Avant de jouer à ICO, la simple idée de protéger un autre personnage évoquait souvent ennui et manque d’intérêt. Et pourtant, dans ICO, jamais avait-on le sentiment de faire une interminable mission d’escort. On avait réellement envie de la protéger.

Amy_public_13

Avec Amy, nous n’avons pas essayé de copier ICO et les deux jeux sont assez différents, chaque développeur ayant sa propre sensibilité, son propre univer et sa propre vision. Mais une chose pourtant est la même : l’effort constant de créer de l’empathie pour le personnage secondaire. Lana, le personnage que vous incarnez, est une jeune femme plongée dans une ville infestée de zombies et de créatures monstrueuses et qui tente de protéger Amy, une petite fille de 8 ans qui semble ne pas pouvoir parler. Lana est infectée et lutte contre un virus qui menace de la transformer elle aussi en une de ces créatures immondes. Seule Amy, de façon tout à fait surprenante, peut la soigner temporairement, si bien que toutes les deux doivent se soutenir mutuellement.

Le lien entre les deux personnages est matérialisé par la façon dont elles se regardent, par la façon dont elles se protègent l’une l’autre, mais aussi par la façon dont elles se tiennent la main.

Amy_04

La main que vous tenez, lorsque que vous voulez qu’Amy vous suive, est au cœur du jeu. Souvent, elle est même le synonyme de survie dans l’environnement extrêmement hostile qui est le vôtre : en lui tenant la main, vous pouvez entendre son cœur battre et même le sentir (à travers les vibrations de la manette). Lorsque qu’elle ressent qu’un danger est proche, vous pouvez être certain de ressentir sa peur et d’avoir la main qui tremble, d’autant plus lorsque vous savez que vous êtes sur le point d’affronter un ennemi particulièrement sauvage.

Amy_01

Dans cette vidéo exclusive, vous pouvez voir comment les deux personnages coopèrent. Dans la façon dont nous avons conçu le jeu, nous avons tout fait pour réellement vous donner envie de protéger Amy. Si vous voulez en savoir plus sur Amy, vous pouvez regarder ici notre précédente vidéo sur l’infection de Lana. Pour plus de détails, n’hésitez pas à visiter le site officiel du jeu et merci de nous soutenir et de voir les dernières informations sur notre page Facebook.

Merci à tous !

Les commentaires sont désactivés.

9 Commentaires

3 Réponses de l'auteur

  • boitajambon

    Une date ?

  • omg, si amy ne parle pas c’est qu’elle a peur de ca mère ou de ca tutrice ou je ne sais quoi :S

  • salah75020

    Une date de sortie guillaume ?

  • salah75020

    Parce que selon le blog eu il sont dit qu il presque Gold et que une date de sortie ne devrais pas tarder à être annoncer

  • Bonjour Guillaume ! Bonjour à tous !

    Désolé de poster mon message ici mais, je rencontre plusieurs problèmes sur le Home !

    Avant tout j’ai vidé le cache de mon disque dur et j’ai aussi désinstallé et réinstallé le Home.

    1°- Je ne peux pas jouer au jeu Gnome Curling car cela m’écrit: » partie non disponible ! »

    2°- Dans le jeu Dead Island, j’ai terminé le jeu à 100 % et cela doit débloquer un code pour obtenir une arme exclusive PSHOME pour le jeu que j’ai acheté mais, ce code ne s’est pas débloqué.

    3°- J’ai aussi fini à 100 % le jeu qui débloque un code récompense pour le mode multijoueur dans le jeu Killzone3, hors quand je rentre le code en question, celui-ci s’avère plus valide !

    Guillaume, pourrais-tu s’il te plaît m’apporter des réponses concernant ces soucis ?

    Par avance je te remercie pour ta réponse.

    Je vous souhaite à tous de passer une excellente journée !

    Bon jeu !

    • Guillaume Couturier

      Je en suis pas un spécialiste du Home, le mieux est de passer par les forums officiels du Home, ou de contacter le service consommateurs.

  • salah75020

    Est ce vrai ?

    • Guillaume Couturier

      La date de sortie ne m’a pas été communiquée pour le moment, dès que je la connaîtrai, je vous l’annoncerai.

  • Mr_Mac_Coy

    pour la date de sorti a la base il devait déjà sortir il y a quelque mois (quand le psn a été piraté si je me souvient bien) et il avai été prétexte de la fermeture du psn pour retardé sa sorti, donc certe le jeu a l’air bien mais tiendra t’il aussi le petit tarif qui avait été annocé au depart (et a l’epoque il me semble meme qu’il l’avai repoussé a novembre …)

  • Merci Guillaume moi qui attendait des infos sur Amy je suis comblé me manque plus qu’une date et un prix 🙂

  • Bonjour Guillaume ! Bonjour à tous !

    Merci pour ta réponse Guillaume.

    Avant de poster mon message n°5 ci-dessus, j’avais contacté le service consommateurs pour leur faire part des soucis que je rencontre sur le Home.
    Hors, la personne que j’ai eue au téléphone m’a dit que le service consommateurs ne gérait pas ce genre de problème et m’a dit que je pouvais mettre mon message sur le blog ou d’aller voir sur les forums officiels.
    A l’avenir je m’efforcerais de consulter les forums officiels mais, en plus des forums que je ne connais pas bien, je pense qu’il serait bien que Sony, mette en place un N° de téléphone spécialement dédié aux problèmes du PSHOME.

    Bonne journée à tous !