L’illustration des personnages de PlayStation All-Stars Battle Royale

0 0

Lead image AllStars_02

Bonjour à tous ! Pour fêter la sortie de PlayStation All-Stars Battle Royale cette semaine, j’aimerais vous présenter Robert Ball, un illustrateur avec lequel nous avons travaillé pour la réalisation de plusieurs dessins incroyables des personnages du casting de PlayStation All-Stars.

Nous avons vu le travail de Robert sur son blog et avons pensé que son style unique donnerait un côté sympa à la bande de PlayStation All-Stars. Surveillez le PlayStation Blog pendant les prochaines semaines, vous y trouverez du contenu numérique faisant appel aux illustrations de Robert.

Salut à tous. Je m’appelle Robert Ball, je suis concepteur graphique et illustrateur. Je travaille principalement dans la conception graphique, mais j’ai toujours aimé dessiner pendant mon temps libre.

Cela fait environ 20 ans que je joue. Ma première console était une Sega Megadrive et je suis devenu accro dès que j’ai acheté le premier Sonic the Hedgehog. Pendant mes études, j’ai joué sur plusieurs systèmes PlayStation, des consoles Nintendo et Xbox (bouh !). J’ai dû jouer à des centaines de titres. Ces temps-ci, je joue un peu moins, tout mon temps libre est consacré au dessin, mais j’achète encore quelques jeux.

Sony m’a contacté pour prendre part au projet All-Stars après avoir vu quelques-unes de mes œuvres sur mon blog, qui représentaient principalement des stars de films. Mon rôle, c’était de dessiner les 20 personnages qui apparaissent dans le jeu, pour qu’ils aient tous le même genre de « look ». Les illustrations devaient être utilisées dans la version Steelbook du jeu, l’artwork de l’intérieur du boîtier et la campagne de promotion.

Je n’arrivais pas à croire que ça m’arrivait à moi ! Je devais leur envoyer des extraits (les trois premiers étaient PaRappa, Sweet Tooth et Kratos). Quelques jours d’anxiété sont passés, et j’ai appris que j’avais été retenu pour la collaboration.

AllStars_01

Ma tâche était simple et compliquée à la fois. La partie simple, c’était le fait de dessiner tous les personnages. La partie compliquée, c’était de s’assurer que tous les personnages soient fidèles à eux-mêmes, tout en faisant partie d’un ensemble.

J’ai pas mal tergiversé pour déterminer le niveau de détail nécessaire… Comment un même style peut-il convenir à un personnage de cartoon simple comme PaRappa et à un personnage ultra-réaliste comme Drake d’Uncharted ? En plus, je devais faire en sorte que les illustrations ne ressemblent pas à des graphismes de jeu ou à des cinématiques. Je devais vraiment faire attention.

Pour créer les illustrations, j’ai utilisé Adobe Illustrator et une tablette graphique Wacom Intuos 4, qui permet de dessiner avec un crayon. Je travaillais sur quatre personnages à la fois, pour garder un style uniforme, et je commençais par des tons de gris. Mon premier objectif était de m’approprier les traits caractéristiques du personnage, et à ce stade, l’utilisation de la couleur est superflue.

Ça peut être très compliqué de s’approprier ces traits. En général, il faut laisser reposer l’illustration pendant un jour avant d’y revenir. Parfois, on a vraiment l’impression d’avoir tout saisi, mais le jour suivant, on fait un nouveau dessin qui ne ressemble pas à celui qu’on avait fait la veille.

Une fois cette étape maîtrisée, j’ai mis de la couleur, puis j’ai ajouté les détails et les ombrages. En principe, on commence par les ombres et on fait la lumière à la fin. Dans l’ensemble de ces dessins, la lumière vient de la gauche, ça aide à donner une impression de groupe.

Comme prévu, les personnages de cartoon, comme Ratchet, étaient les plus simples à réaliser. Cependant, Sly Cooper m’a donné du fil à retordre et j’ai dû m’y reprendre à trois ou quatre fois avant de le réussir. Ça vient peut-être du fait que je n’ai jamais joué à ce jeu et que je ne connais pas bien le personnage – mes premiers croquis ressemblaient plutôt à un furet maléfique !

Je crois que le personnage que j’ai préféré dessiner était le colonel Radec. Je me suis beaucoup amusé à reproduire les mécanismes et les tubes. Je ne sais pas pourquoi, mais les méchants sont plus amusants à dessiner. J’ai aussi adoré dessiner Nariko. Elle a une telle chevelure que je me demandais comment tout allait loger, alors j’ai fait une boucle derrière sa tête.

Ci-dessous, vous pourrez voir une vidéo que j’ai faite (en accéléré bien sûr) et qui montre comment je m’y suis pris pour créer ces illustrations. J’espère que ça vous plaira.