PlayStation Blog en français

Nouveau DLC quête et boss GRATUIT pour Soul Sacrifice sur PS Vita

2 0

BG_runa_02

Bonjour à tous !

Nous espérons que vous aimez le nouvel épisode « Sauveur hérétique » et la carte « Désert de Luna » offerts avec le patch 1.20. Si vous ne l’avez pas encore téléchargé, mettez votre version à jour depuis LiveArea.

Inutile de télécharger les clés de déverrouillages depuis le PlayStation Store pour lancer ce volet. Installez la mise à jour, puis allez dans Lire le journal > Annale d’un fou > À l’intérieur d’Avalon > Compagnons sorciers > Sauveur hérétique pour jouer. Téléchargez le fichier et levez le voile sur la société secrète du « Sanctuarium » et sa mystérieuse « Sympatha«  !

Luna1

Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie de huit quêtes et de deux boss supplémentaires, « Cat Sith » et « Beelzebub« , dès aujourd’hui, mercredi 7 août ! Téléchargez la clé de déverrouillage gratuite suite à la mise à jour du PlayStation Store pour accéder à ces quêtes.

Pour y jouer, allez dans Annale d’un fou > À l’intérieur d’Avalon > Pactes d’Avalon > Pactes oubliés > L’heure du cyprès. Il vous faudra peut-être atteindre un certain niveau dans le jeu.

Lisez l’histoire de ces deux nouveaux boss et préparez-vous à défendre votre peau !

À propos du Cat Sith

Il était une fois un petit royaume, dans lequel vivait un prince facétieux. Ses parents le chérissaient plus que tout et ne lui refusaient rien. Mais leur amour débordant était pour le prince source de malaise. Dès qu’il le pouvait, il s’éclipsait du château et courait se réfugier dans les rues de la ville. Les habitants le connaissaient bien et il ne fallait pas longtemps à la garde pour le retrouver et le ramener chez lui. C’est ainsi qu’un jour, alors qu’il errait dans les ruelles, il découvrit un chaton. À compter de cette date, l’animal fut son secret. Il l’enviait. Libre de vivre comme il l’entendait, il fascinait le garçon…

Cat Sith

À propos du Beelzebub

Jadis vécut un aristocrate d’une fierté proverbiale. Il laissait les contingences de la vie quotidienne au soin de ses serviteurs. « Un homme de ma stature est-il censé s’abaisser à de telles occupations ? » Telle était sa devise. Mais l’opulence ne fit pas long feu. Frappé par le malheur, ses terres cessèrent de produire du grain et le peuple refusa de payer les taxes. L’aristocrate était ruiné. Le noble manoir tomba en ruine, bientôt réduit à un monceau de détritus. Paradis des mouches. La misère fut peut-être la cause de sa maladie. Mais jamais il ne se départit de sa devise. « Que l’on m’apporte mes médicaments. Allez quérir le meilleur docteur du royaume. » Sa fierté allait être sa mort…

Bee

Ces quêtes et ces boss seront suivis d’autres contenus tout au long de l’été (les dates exactes peuvent changer) !

21 août : « Les triplés du cordonnier et le vieux maître »
4 septembre : « Les larmes écarlates de la dame de fer »
18 septembre : « Les dieux déchus »

Les commentaires sont désactivés.

2 Commentaires