PlayStation Blog en français

Contrast : un drame en trois actes

0 0

Par Sam Abbott, PR & Community Manager chez Compulsion :

Bonjour chers lecteurs du PlayStation Blog ! Nous espérons que vous êtes confortablement installés. Si ce n’est pas le cas, mettez-vous à votre aise. Ce soir, nous vous emmenons dans les années 1920, à une époque où le jazz était roi et où le monde se remettait doucement sur ses pieds suite à une guerre dévastatrice. Il s’agissait d’un monde de classes, de dépression et dure labeur. Une époque où le tailleur n’était pas seulement la tenue que vous mettez seulement lorsque vous avez un entretien, et où les robes de soirée allaient aux femmes comme un gant.

Bienvenue dans Contrast. Laissez-moi vous poser une petite question avant de commencer : lorsque vous étiez enfant, n’avez-vous jamais rêvé de devenir votre ombre ?

Contrast est… unique. Inspiré du Film Noir et du Burlesque, le monde de Contrast est axé autour d’une petite fille nommée Didi. Didi vit seule avec sa mère, Kat, une chanteuse de cabaret dans le plus grand spectacle de la ville. Son père a abandonné la famille il y a longtemps, ce qui les a laissé dans le pétrin.

ContrastFair

Dans Contrast, vous êtes Dawn, l’ami imaginaire de Didi. Nous nous sommes inspirés du Labyrinthe de Pan, où le personnage principale est une petite fille qui s’invente un ami imaginaire afin de l’aider dans des moments très difficiles à vivre. Dawn possède un pouvoir particulier – et c’est ce qui fait de Contrast un jeu à part et totalement différent de tout ce à quoi vous avez pu jouer jusque là. En tant que Dawn, vous vous déplacez en 3D, comme vous le feriez dans Tomb Raider. Mais vous pouvez aussi vous changez en votre ombre et vous déplacez en 2D, faisant ainsi passer le jeu en un jeu de plateforme et interagissant avec les autres ombres du jeu. Vous pouvez passer de l’un à l’autre en un clin d’oeil – lorsque vous vous retrouvez contre un mur éclairé, vous pouvez choisir d’être à l’ombre ou non. Dans ce jeu, il s’agit d’utiliser cette capacité de transformation pour résoudre des énigmes – un peu comme dans Portal, sauf qu’il s’agit-là d’un personnage en 3D et qu’au lieu de créer des portails, vous pouvez sauter sur des ombres. Il s’agit d’un jeu de plateforme/puzzle – dans lequel vous passez en un clin d’œil d’un monde fantastique en 3D, à un mystérieux univers d’ombres en 2D afin de résoudre des énigmes à travers notre monde.

Le but de ce jeu est d’aider Didi à comprendre pourquoi sa famille a volé en éclats. Elle a 9 ans – et donc bien sûr, tout ce qu’elle veut c’est que sa famille soit à nouveau réunie. Cependant, au cours de vos voyages à travers le monde avec Dawn et Didi, vous réaliserez que Contrast est également une histoire qui parle de paternité et de parents, et de comment une petite fille perçoit les relations et les situations des adultes.

ContrastVincenzo

Nous avons créé ce monde autour d’un mécanisme de changement – nous voulions que tout soit plus ou moins relié aux ombres. Le Film Noir utilise en général des ombres afin de raconter des histoires. Nous adorions cette idée, alors toutes les cinématiques et les parties narratives du jeu utilisent des ombres, et vous ne voyez Dawn et Didi qu’en 3D. Nous nous sommes également inspirés de plusieurs styles artistiques différents, parmi lesquels l’expressionnisme allemand. Le sentiment troublant que ce type d’art évoque nous a aidé à créer un sentiment d’appréhension – tout comme cela devrait être le cas lorsque vous réalisez qu’il s’agit d’une petite fille, seule, qui se trouve à des endroits où elle ne devrait pas être. Nous avons également aimé les personnages célestes de Tim Burton – aux membres allongés et aux angles carrés.

ContrastFunhouse

Contrast est également un monde plein de représentations. Nous avons un cirque, un navire de pirate et un phare. Nous avons également un cabaret, un théâtre et des illusions, ainsi qu’une bande-son qui va avec, créée spécialement pour Contrast (et qui inclut la chanson qui illustre notre bande-annonce musicale).

Voilà donc un petit aperçu du monde de Contrast – pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Internet du jeu : www.contrast-thegame.com ou bien sur notre blog de développeurs : www.contrastgame.com.

Contrast sera disponible lors de la sortie de la PlayStation 4, et téléchargeable depuis le PlayStation Network sur PS3, dès le 20 novembre, au prix de 14,99 €.