Nouveau trailer de Dying Light : « Nous étions docteurs, professeurs… »

6 0
Nouveau trailer de Dying Light : « Nous étions docteurs, professeurs… »

Découvrez le trailer Humanity de Dying Light sur PS4

Bonne nouvelle à tous les amateurs de survie en milieu hostile ! Le studio Techland vient de mettre en ligne un nouveau trailer pour Dying Light.

Tymon Smektala, producteur du jeu, a aussi quelques mots à partager avec vous :
« Commençons par une simple constatation : nous avons été habitué aux zombies au cerveau complètement lavé. Dans les films, les séries télé, les livres, et bien sûr les jeux… Les zombies sont devenus une chair à canon qu’on utilise quand on doit se défouler. Après tout, on s’en fiche tous de tuer quelqu’un qui est déjà mort, idem pour mille d’entre eux. Dans Dying Light, c’est un peu plus compliqué.

Avec notre dernier trailer Humanity, nous voulions montrer une vision plus profonde de ce qu’une épidémie de zombie signifie pour l’humanité. « Épidémie » étant un mot crucial ici. Muter en zombie est le résultat d’une infection, nullement une sorte de transformation supernaturelle, mais simplement une maladie, comme la grippe, la pneumonie ou le SRAS.

Comprendre cela nous a aidé à créer l’un des meilleurs aspects de Dying Light : son environnement. Une ville en quarantaine quelques semaines seulement après la crise.

La ville montre l’horrible réalité qu’est de vivre dans une zone en quarantaine, infestée d’infectés enragés. « Nous étions docteurs, professeurs, pères, fils… », ainsi débute le trailer. Des gens qui à peine deux mois auparavant avaient une famille, une maison, un travail. Forcés aujourd’hui à chercher de quoi survivre, à devenir des chasseurs. Désormais leur routine consiste à récupérer des ressources, réparer des barricades, se battre pour des médicaments. En un mot : se décarcasser pour rester en vie. Dans ce monde, tout ce que vous considériez comme acquis est devenu précieux.

Quand vous traversez la ville de Harran, le joueur rencontrera de nombreux survivants dans des situations différentes. Vous pourrez les trouver cachés, piégés ou encore encerclés par les infectés, vous appelant désespérément à l’aide. À vous de décider si oui ou non vous voulez leur apporter, cette aide qu’ils réclament. Se mettre à découvert pour sauver quelqu’un représente toujours un risque, à Harran il n’existe pas de choix garantissant votre sécurité.

« Mais eux aussi », continue le narrateur du trailer. Avant d’être infectés, ils étaient humains. Une chose dont il faudra toujours se souvenir. Un cruel dilemme que l’on voit (trop) souvent, pour rester en vie vous pourriez être forcé de tirer sur votre docteur, trancher un collègue en pièces ou laisser votre meilleur ami à une mort certaine.

C’est vous ou eux. Mais vous ne devez jamais oublier qu’ils ne sont pas que des cadavres vivants, ce sont des infectés, même si pour le moment il n’existe pas de solution miracle à leur maladie. Mais que feriez-vous s’il y en avait une ? »
Dying-Light-hero

Les commentaires sont désactivés.

6 Commentaires

  • J’arrive pas a lire le trailer…ils me prennent pour un gamin

  • Je l’ai dit dernièrement plusieurs fois et je le redit, c’est « encore » un jeu d’horreur. Mais bon ici il à l’air bien (contrairement à Contrast qui est juste glauque, pas très beau, et hyper dérangeant quand on voie tous ces cobaye, bon pour les dingos.

    Je serais peut être tenté par le jeu car il me fait pensé à un mélange de The last of us à la sauce The walking dead. A voir lors de la sortie ce que les critiques dirons, je garde un oeil dessus.

  • Dans mon commentaire précédent je voulais bien évidemment dire Outlast pas Contrast. désolé.

  • Alex_74774

    vivement la sortie du jeu 🙂

  • Avec un beau jeu de zombies sur consoles,un multi serait vraiment très apprécié !

  • presidentevil40

    Très agréablement surpris par cette bande annonce qui met en avant l’aspect « humain » du zombie.
    J’espère que le jeu va inclure ce point de vue dans son scénario et pas juste être un tranchoir à zombies.
    On verra bien, en tous cas, ça semble prometteur!