Lords of the Fallen, entre la difficulté d’un Dark Souls et la prise en main d’un God of War

3 1
Lords of the Fallen, entre la difficulté d’un Dark Souls et la prise en main d’un God of War

Un fin mélange entre défi et accessibilité

J’ai joué à beaucoup (beaucoup !) de jeux difficiles, et de tous ce sont toujours les Action-RPG qui représentent le plus dur des challenges. Dark Souls je pense à toi. Parce que le défi et la difficulté sont ce qui caractérisent certains jeux, il n’est pas étonnant d’entendre parfois des joueurs s’exprimer : « j’ai arrêté, c’était trop dur. » Une phrase jamais facile à digérer pour un développeur.
C’est donc à partir de ce constat que les développeurs de Lords of the Fallen sont partis : est-ce que les gens arrêtent à cause de la difficulté ? du manque de temps ? de la persévérance nécessaire pour compléter son personnage ?
Il fallait proposer un game design unique pour LORDS sur PS4, un défi qu’ils semblent avoir relevé comme l’explique Tomasz Gop, Producteur Exécutif à CI Games : « Je pense fermement que l’équipe aux commandes de Lords of the Fallen est en train de combler ce vide du gaming entre le joueur lambda et le joueur invétéré. Une étape à la fois, bien sûr. »

13976744464_49ccdcb69c_o

LORDS raconte une histoire sans vous l’imposer. Vous n’avez pas besoin de savoir que le nom du Dieu déchu est Adyr pour pouvoir lui péter les dents. Tout comme vous n’avez pas à vous rappeler des noms des PNJ principaux pour suivre leurs histoires, mais ces détails sont présents pour améliorer la profondeur du jeu. Et la légende ancestrale, qui parle de l’épique combat pendant lequel les humains ont battu les divinités il y a des millénaires, suffit à votre objectif.

Avec cette même volonté d’offrir une histoire riche sans pour autant forcer le joueur à la suivre, il existe plusieurs volumes sur la mythologie du jeu éparpillés au quatre coins du monde. Vous pouvez vous lancer en quête de ces mémoires pour mieux saisir l’enjeu du héros et pourquoi les démons reviennent après tant de temps, ou simplement poursuivre l’aventure principale.

13976744084_aa6fc914bb_o

En ce qui concerne le système de combat, il existe de nombreux sous-systèmes et mécaniques différentes. Des dégâts élémentaires ? Oui ! De la fabrication ? Bien sûr : armes, boucliers et armures. Mouvements variés en fonction des armes ? Tout à fait, et cela comprend les dégâts, la vitesse, la portée, les types de combos et l’enchaînement des attaques. Sans compter les mécaniques communes à toutes les armes : quand vous savez que n’importe quelle attaque après une roulade d’esquive vous donne plus de portée et de stabilité, vous utiliserez cette manœuvre avec toutes les armes.

C’est indéniable : les jeux difficiles peuvent être gratifiants s’ils sont bien conçus. C’est ainsi que Lords of the Fallen a été pensé. Vous pouvez progresser à votre rythme et apprendre les mécanismes de base comme vous voulez. Pour les plus hardis, le mode New Game+ sera un challenge supplémentaire difficile, et qui vous permettra de connaître les fins alternatives du jeu.

13953208116_93b146c005_o

Les commentaires sont désactivés.

3 Commentaires

1 Réponse de l'auteur

  • Ashesheart

    Je n’ose pas imaginer ce que va être la liste des trophées ^^

  • Ça à l’air franchement pas mal, à suivre !

  • Bonjour! On nous parlent beaucoup de jeux mais ont en voit jamais la couleur! y’a t’il une date de sortie pour celui la?

    • @pedroti : L’éditeur n’a pas encore communiqué de date de sortie pour ce jeu.