Projecteurs sur Nuclear Throne : un jeu de tir sans limite

1 0
Projecteurs sur Nuclear Throne : un jeu de tir sans limite

Le fun aléatoire, des combinaisons à l'infini

Après l’excellent Luftrausers, le studio Vlambeer n’allait pas rester sur ses lauriers, et depuis plusieurs mois les développeurs travaillent sur un nouveau titre sur PS4, PS3 et PS Vita : Nuclear Throne. Le jeu n’est pas encore fini, il reste aux développeurs plusieurs mois de travail, mais suite à quelques sessions de jeu ils ont découvert des aspects très intéressants à partager… et totalement inattendus.

Développer un jeu vidéo c’est rigolo

Ça peut sembler ridicule, mais le cas de Nuclear Throne est un peu particulier. Déjà l’équipe de Vlambeer est une équipe de passionnés. Ils travaillent sur Nuclear Throne depuis presque un an désormais, et ils entrent enfin en phase de production. Autrement dit les réflexions sur les idées funs ont laissé la main à des heures non-stop de code.

Nuclear Throne

Nuclear Throne est un jeu d’action avec des niveaux générés aléatoirement. Imaginez Hotline Miami qui passe la nuit avec Binding of Isaac. C’est rapide, difficile et différent à chaque fois. Le but du jeu est simple : vous devez conquérir le Nuclear Throne (Trône Nucléaire). Nucléaire oblige, il y a des mutants partout, et vous allez pouvoir incarner celui que vous voulez : un poisson guitariste ou un scientifique transformé en hulk.

Actuellement il y a 11 mutants différents, chacun avec ses propres compétences actives et passives. Vous allez pouvoir les améliorer grâce aux 25 mutations différentes possibles, pour acquérir de nouveaux pouvoirs ou récupérer des items rares afin de changer les lois de l’aléatoire et accéder à des zones secrètes. Les joueurs peuvent porter jusqu’à deux armes dans le jeu, parmi les 60 disponibles. Il existe tellement de possibilités avec ces variations qu’il faudrait approximativement 74 trillions d’heures pour les écrire, et moitié moins pour tout lire… Bon d’accord, j’exagère, un peu 😀

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’avec toutes les combinaisons possibles, les développeurs n’ont aucun moyen de prédire les actions d’un joueur. Et ça rend Nuclear Throne diablement intéressant et totalement imprévisible.

Nuclear Throne

Habituellement un développeur connaît son jeu par cœur, et ça gâche une partie du fun. Habituellement un joueur devient expert à un jeu en y jouant beaucoup. Quand on rentre dans une salle bourrée de munitions et de gros calibres, on sait qu’il y a un boss pas loin. C’est pour ça que Nuclear Throne n’a pas ça. Il vous reste 3 balles et une vie ? Bonne chance pour affronter le boss, deal with it bro. C’est tout. « Manque de chance au jeu, chance en amour » comme diraient les perdants !

Et puis parfois il y a des surprises. Lors d’une partie en Early Access, un joueur a envoyé une grenade avec une armée de mêlée. Les développeurs savaient qu’on pouvait renvoyer une grenade avec une arme de mêlée. Le joueur jouait avec Steroids, un hulk capable de tirer avec une arme dans chaque main, dans ce cas c’était un lance-grenades et un marteau.

Nuclear Throne

Situation : le joueur était bloqué dans un coin, avec une seule vie restante. Les snipers qui le bloquaient étaient hors de portée de ses grenades. Les deux devs de Vlambeer étaient d’accord pour dire que la partie était finie, il n’y avait aucun moyen de s’en sortir. Mais un joueur c’est tenace ! Il est sorti de son abri en courant, les lasers se verrouillaient sur lui…

… le joueur a appuyé en même temps sur les boutons de tir du lance-grenades et du marteau. La grenade est partie, a été frappée par le marteau et s’est transformée en un projectile mortel de longue portée. Oops, ‘napu les snipers ! Le joueur a fini d’éliminer les ennemis au corps à corps, mais les devs sont restés bloqués sur l’attaque au lance-grenades/marteau. Le jeu n’avait pas été conçu pour faire ça, il avait été conçu pour que les grenades puissent être renvoyées avec les armes de mêlée et que les mutants utilisent leurs deux armes en même temps. C’est ce côté aléatoire qui rend Nuclear Throne imprévisible, un peu comme une boîte de chocolat avec 1/3 qui contiennent de la liqueur.

Nuclear Throne

Les commentaires sont désactivés.

1 Commentaire

  • Parfois je trouve les jeux indé vraiment plus intéressant et fun que les jeux AAA. Vivement une date de sortie. J’espère qu’il y aura une traduction en français !

    HS : D’ailleurs, j’attends toujours Binding of Isaac sur ps vita…