No Man’s Sky sur PS4, un jeu de science-fiction aussi extraordinaire qu’ambitieux

4 0
No Man’s Sky sur PS4, un jeu de science-fiction aussi extraordinaire qu’ambitieux

La surprise de cet #E32014.

Bonjour, PlayStation Blog ! Je m’appelle Sean Murray, et je fais partie d’un studio indépendant baptisé Hello Games. Vous nous connaissez peut-être à travers un de nos jeux précédents : Joe Danger. C’est la seule fois où je me suis adressé à vous sur le blog. Sony nous avait déjà beaucoup soutenus à l’époque. Nous n’étions alors qu’un groupe de quatre amis lancés dans la réalisation de leur premier jeu.

Et voici que Sony propulse notre nouveau jeu, No Man’s Sky, sous le feu des projecteurs du jeu vidéo ! Je vous avoue qu’il m’arrive d’en perdre le sommeil. Je vous écris ce billet pendant les répétitions de la présentation de Sony pour l’E3. C’est la première fois que j’y assiste. Jusqu’ici, je me débrouillais chaque année pour la regarder de chez moi. Et bien, c’est beaucoup plus impressionnant « en vrai ».

No Man’s Sky est un jeu de science-fiction très, très ambitieux, qui se situe dans un vaste univers que nous avons entièrement créé.

Diplo

Ce jeu ne connaît pas de limites. Si vous voyez une montagne, vous pouvez y faire de la rando. Une fois sur cette montagne, la planète que vous verrez peut-être à l’horizon est un lieu réel doté de son propre écosystème. Vous n’aurez qu’à vous envoler dans votre vaisseau spatial et partir l’explorer. D’ailleurs, chaque étoile dans le ciel est un soleil, avec un système solaire à découvrir et des aventures qui vous y attendent.

Pour préparer notre démo pour l’#E32014, je me suis baladé un peu partout à la recherche de lieux sympa pour réaliser mes captures d’écran. Il est rare pour un développeur d’être surpris par son propre jeu, mais je vous assure que je suis allé de découverte en découverte au gré de mes explorations. Je me suis battu contre des pirates, j’ai attaqué des stations spatiales et j’ai découvert des formes de vie dont je ne soupçonnais pas l’existence. Bon d’accord, je suis mal placé pour juger, mais à certains moments j’ai failli me décrocher la mâchoire en voyant les résultats inattendus tirés des systèmes procéduraux que nous avons créés.

Creature

Notre présence sur scène pendant la conférence de presse Sony à l’E3 constitue l’évènement le plus important depuis la naissance de notre petit studio. C’est un jeu que nous préparons depuis des années, grâce notamment à Joe Danger qui, avec le recul, nous a bien servi de tremplin. L’an dernier, avec trois de mes collègues, je me suis enfermé dans une petite pièce pour mettre au point les toutes premières versions. Nous ne savions tout simplement pas si ce que nous cherchions était seulement possible.

Avant notre annonce aux VGX, nous n’avions aucune idée de l’accueil qu’un jeu comme No Man’s Sky pourrait bien recevoir, mais les réactions on ne peut plus enthousiastes constatées un peu partout nous ont aidés à surmonter quelques périodes délicates au cours des derniers mois, comme l’inondation de notre studio à Noël, où nous avions pratiquement tout perdu.

Fleet

Depuis, nous travaillons tous très dur sur notre démo pour l’E3. Nous n’avons rien révélé à la presse et nous n’avons pratiquement rien dit à personne. Nous voulions simplement terminer le jeu et nous prouver à nous-mêmes que nous étions dignes de tous les mots d’encouragement entendus depuis les VGX. C’est à ce moment-là que l’univers a littéralement « explosé », sous l’impulsion des centaines de systèmes procéduraux que nous avons créés et qui ont débouché sur de nouvelles formes de vie, d’implantations végétales inédites et d’incroyables formations géologiques. Au moment des VGX, le jeu était encore si jeune. Il est beaucoup plus complet maintenant.

J’ai mis le nez au hublot avant les autres, mais sachez que toute l’équipe de Hello Games sera là elle aussi, dans le public. J’ai hâte de les retrouver pour notre tout premier E3.

Quand vous lirez ceci, la présentation sera derrière nous et elle se sera déroulée dans les meilleures conditions (à savoir, je n’aurai pas vomi sur scène, par exemple – oui, j’ai cette capacité à susciter la gêne des personnes que j’accompagne). Nous espérons surtout que vous avez aimé tout ce que vous avez vu aujourd’hui.

Merci à tous pour votre soutien !

Pour en savoir plus sur No Man’s Sky, c’est par ici

AlpineFly

Les commentaires sont désactivés.

4 Commentaires

  • GazetteSDF

    il tarde de le voir manette en main. J’espère juste qu’il ne souffrira pas trop des mêmes maux que la plus part des jeux procéduraux à savoir pas de guide, pas d’histoire. On peut attribuer les meilleurs notes ou appréciations à des jeux comme Terraria ou MineCraft, on s’investit pour la nouveauté et on les oublies aussi vite.

    Il serait bien, je sais pas si c’est prévu, qu’il y ait un générateur de quête un peu comme dans Skyrim avec des villages de PNJ sur certaines planètes et la faune sur d’autre. Juste histoire de donner des caps et des buts au jeu et pas juste la découverte à l’aveugle.
    Comme on est dans un monde procédural, rien n’empêche de créer des schémas de quête et les remplir de manière procédurale :
    – Vous avez croisez des pirates mais ils ont attaqué tel station : attaquez-les
    – J’ai besoin d’aller vers : défendez moi
    – trouvez-moi ceci ou cela ou quelqu’un
    – …

    Bref, j’espère qu’il y aura au moins une quête définie pour notre personnage histoire d’avoir un sens à explorer tous ces mondes et des quêtes annexes pour dynamiser notre expérience.

  • presidentevil40

    Bravo pour la présentation d’hier soir. Absolument impressionnant vous démontrez que les jeux indépendants ont beaucoup à offrir. Je n’ai qu’une hâte mettre la main sur ce jeu fabuleux! Bon courage pour la suite du développement 🙂

  • +1 je suis conquis par ce jeu, il à l’air vraiment intéressant (pour peu que l’histoire tienne la route), c’est très beau, réussir à rendre un jeu de shoot en vaisseau « poétique », bravo.

  • Idem, j’espère que la narration est également présente, parce que le principe est juste génial. On attend de voir ça manette en main. Vivement la sortie !