La véritable guerre civile qui a inspiré Far Cry 4

0 0
La véritable guerre civile qui a inspiré Far Cry 4

Un scénario riche en références historiques.

Prochain FPS du studio Ubisoft Montréal, Far Cry 4 se déroule au Kyrat, un pays imaginaire de l’Himalaya déchiré par la guerre et inspiré de lieux réels afin de rendre le jeu plus authentique.

Nous avons retrouvé Mark Thompson, directeur narratif, et Alex Hutchinson, directeur créatif, pour savoir en quoi leur visite au Népal et leur rencontre avec des gens ayant combattu dans la guerre civile avait pu inspirer le développement de Far Cry 4.

« L’une des premières tâches de travail fut de rédiger une liste des différents animaux qu’on voulait voir dans le jeu, nous a expliqué Mark lors de notre rendez-vous avec l’équipe d’Ubisoft à Montréal.

FC4_Screen_OW_Rhinos_GC_140813_10amCET_1407889628.jpg

On a également dressé la liste des environnements qu’il nous fallait. On a croisé ces deux critères, et ça nous a donné l’Himalaya. Il nous fallait un lieu ayant connu beaucoup de conflits, politiquement instable ; le genre d’endroit un peu reclus, ce qu’on appellerait un « état manqué ». »

Pour mieux comprendre le contexte de Far Cry 4, il vaut comprendre la différence entre s’inspirer du monde réel et chercher à représenter une véritable guerre, nous explique Mark :

« Quand vous vous retrouvez face à une personne qui a connu la guerre, ça vous fait vraiment envisager les choses autrement. Vous réfléchissez plus sérieusement au sens du conflit, et comment vous allez pouvoir vous en inspirer pour créer un jeu vidéo. Avant d’aller au Népal, on était vraiment plus décidé. On était concentré sur la guerre civile népalaise, et c’est de là qu’on tirait notre inspiration en matière de combat entre le bien et le mal. »

La rencontre de l’équipe avec des Népalais qui avaient été touchés par la guerre a considérablement modifié la direction du jeu.

« Au Népal, j’ai discuté avec des gens qui avaient été soldats alors qu’ils n’étaient que des enfants, et on voulait vraiment respecter leur histoire, raconte Mark. On a de nombreux objectifs et récompenses qui impliquent des fusillades juste pour le fun, et c’est avant tout ce qu’on cherche, que le joueur s’amuse. »

FC4_Screen_KYRAT_Convoy_Assault_GC_140813_10amCET_1407889603

Plutôt que d’essayer de recréer une guerre historique, le jeu met en avant un scénario extrême, presque sombre, à l’image d’un comic, comme l’explique Alex Hutchinson, directeur créatif de Far Cry 4 :

« Nous n’avons pas créé un jeu de tir militaire classique. Vous n’êtes pas là parce que vous avez fait une promesse à quelqu’un ou pour ramener vos hommes pris au piège en territoire ennemi ; non, notre histoire est celle d’un homme confronté à l’inconnu.

Dans Far Cry 4, le personnage que vous incarnez est originaire du Kyrat, un pays qu’il a quitté dans son enfance et où il revient. Vous allez pouvoir découvrir le pays avec lui, ou plutôt le redécouvrir dans son cas. »

Vous aurez pu remarquer quelques images des aspects les plus extrêmes du Kyrat dans les récentes bandes-annonces mettant en avant le principal antagoniste de Far Cry 4, Pagan Min. Vous le retrouverez sur le boîtier du jeu, vêtu d’un costume rose flamboyant, avec ses cheveux blonds décolorés, mais Pagan Min a pourtant failli être bien différent.

« Au départ, Pagan Min avait tout du dictateur classique, raconte Alex. Mais vous apprendrez bientôt beaucoup plus sur ce personnage un peu fou et sadique. C’est un tyran capable de vous faire vibrer autant qu’il vous terrifiera. »

PixTheCat_art7

pix_the_cat_016pix_the_cat_017

Plusieurs aspects de Far Cry 4 montrent bien que le jeu ne se prend pas au sérieux, que vous soyez plongé en pleine action aux commandes d’un gyrocoptère ou que vous fonciez sur vos ennemis à dos d’éléphant. Mais ce qui nous a le plus impressionnés, c’est surtout ses dialogues subtils et pleins d’esprit.

« Je suis le seul britannique à avoir travaillé sur le scénario, et je crois que je dois beaucoup aux jeux de mots des unes des tabloïds de mon pays natal. La plupart des jeux de mots les plus affligeants que vous entendrez sont de moi… » Vous pourrez donc penser à Mark en tombant sur « Shangri Lager », un clin d’oeil appuyé aux missions se déroulant à Shangri-La.

« Parfois, le jeu est très sérieux, presque au premier degré, et d’autres, il sait faire preuve d’humour noir et vous ne savez pas si vous devez rire ou vous sentir offensé, mais les blagues que vous croiserez sont ma façon à moi de le rendre plus léger, à la différence de bien des jeux de tir. »

Vous pouvez retrouver nos premières impressions du jeu sur cet article.

  • Far Cry 4 sera disponible sur PS4 et PS3 le 18 novembre 2014.