PlayStation Blog en français

Le jeu de pirates de l’espace Rebel Galaxy arrive bientôt sur PS4

2 0
Le jeu de pirates de l’espace Rebel Galaxy arrive bientôt sur PS4

L'ambitieux jeu de Double Damage.

J’adore les jeux qui se déroulent dans l’espace. Mais ce type de jeu a longtemps été négligé. Et tout d’un coup, on a passé un cap. Elite: Dangerous est meilleur à chaque version, Star Citizen bat des records, No Man’s Sky est magnifique et surréaliste et Enemy Starfighter a l’air fantastique. J’ai hâte de pouvoir jouer à tous ces jeux.

C’est maintenant Double Damage qui entre en lice, mais avec quelque chose de très différent : Rebel Galaxy. Nous avons voulu créer un jeu space opera, avec d’étranges extraterrestres, des bars au milieu de nulle part et aux patrons retors, des pirates sans foi ni loi et des batailles spatiales épiques. Un jeu avec une galaxie à explorer, des personnages avec lesquels le joueur peut sympathiser ou qu’il peut se mettre à dos, sans oublier cette part d’aléatoire présente dans de nombreux jeux que nous avons développés.

15535690341_c3a7fbc83e_o

Rebel Galaxy n’est pas un jeu au décor futuriste épuré. Il est sale, rustique et se trouve aux frontières de la civilisation, là où les vaisseaux ressemblent davantage à des épaves, et les gens aussi. C’est une galaxie ouverte où vous pouvez jouer le personnage de votre choix. Vous voulez jouer un chasseur de prime ? Une négociante rusée qui ne se déplace jamais sans gardes du corps ? Un pirate qui vit du pillage des vaisseaux ? Un gentil vaurien ? Peut-être un peu de tout ça ? Vous pouvez vous battre, marchander, négocier, vous échapper, explorer, piller, miner, jouer les lèche-bottes ou les gros bras.

Nous avons joué à de nombreux jeux de simulation spatiale et sur presque tous, il faut se servir d’un viseur, se placer en chasse derrière un vaisseau pour le faire exploser ou bombarder frénétiquement un destroyer.

Dans Rebel Galaxy, nous avons fait le contraire. Le gros vaisseau hérissé d’armes de tir, avec une puissance d’attaque monstrueuse, des flopées de missiles et d’énormes tourelles latérales, c’est VOUS. Ça ressemble un peu à une bataille navale, mais avec des lasers, des chasseurs de combat, des boucliers, des moteurs supraluminiques, et en dix fois plus rapide.

J’ai adoré le système de combats dans Assassin’s Creed: Blacck Flag. C’était dynamique, rapide, avec de la tactique mais sans tomber dans l’ennui comme souvent dans les jeux de pirate. Nous avons gardé cette idée générale et l’avons travaillée au maximum dans ce sens.

15539213542_4de988fac3_o

Vous pouvez décimer des essaims de chasseurs en quelques secondes, armer des tourelles ou les aligner sur vos flancs. Vous pouvez assigner des IA aux différents postes de votre vaisseau en leur attribuant des cibles prioritaires. Vous voulez que votre tourelle à particules détruise en priorité les chasseurs ou les défenses d’un gros vaisseau ennemi ? C’est possible, pendant que vous vous occupez d’anéantir le destroyer voisin.

Quand on invente un nouveau système de combat, le plus difficile c’est d’en créer les commandes. Le système traditionnel d’arme primaire et secondaire ne nous allait pas. Nous voulions que le joueur ait l’impression d’avoir toute une panoplie d’armes et d’options à sa disposition. Et il fallait que le joueur puisse manœuvrer son vaisseau de façon active pour tirer parti des faiblesses de l’adversaire, esquiver une salve de torpilles ou zigzaguer entre les débris de vieux vaisseaux.

Cela a demandé beaucoup d’essais. Mais au final, on peut diriger son vaisseau en changeant rapidement d’un flanc à l’autre ou utiliser une tourelle individuelle avec un système de poursuite de cible. Un autre élément sur lequel nous avons dû beaucoup travailler, c’est la caméra, pour qu’elle puisse aider le joueur à anticiper les mouvements des cibles visées. Il se passe beaucoup de choses en même temps, et nous voulions que ça reste intuitif. Des actions contextuelles étaient essentielles pour pouvoir ajouter toutes les fonctions que nous souhaitions aux commandes.

Ce qu’il y a de bien dans tout ça, c’est que l’habileté du joueur entre vraiment en ligne de compte, ce n’est pas qu’une histoire de gros chiffres. Vous pouvez éviter le rayon à particules d’un ennemi en vous cachant derrière un astéroïde, le laisser gaspiller son énergie sur sa surface, émerger de l’autre côté et lui envoyer une salve de missiles à tête chercheuse pour perforer sa coque. C’est vraiment amusant !

Erich et moi, nous avons souvent travaillé sur des jeux action RPG. Nous avons travaillé ensemble sur Torchlight et Torchlight 2 et avant ça, Erich avait travaillé à la création de Diablo et de Diablo II. Ce qu’il y a de drôle dans tout ça, c’est que sous de nombreux aspects, Rebel Galaxy contient davantage d’éléments de RPG. Ce que vous dites et les choix que vous faites influence la façon dont les personnes (ou les extraterrestres, les robots…), interagissent avec vous. Un système de faction structure également la gestion de dialogues. Vous pouvez accoster un marchand et le forcer à larguer sa cargaison, mais la faction du marchand saura s’en souvenir. Peut-être qu’ils enverront des chasseurs de prime à vos trousses. Si vous aidez la milice, ils vous donneront peut-être un coup de main lors d’une attaque armée. Si vous suppliez un pirate, il vous laissera peut-être la moitié de votre cargaison…

Nous utilisons un système de reconnaissance phonétique si bien qu’il y a une synchronisation labiale pendant les dialogues et les personnages sont très expressifs. Ça a été quelque chose d’assez amusant à réaliser et ça ajoute beaucoup de cachet au jeu.

En plus, nous avons choisi une bande-son blues et rock très sympa. Ça peut avoir l’air bizarre comme ça, mais je vous assure que ça rend bien. Quand vous traversez une nébuleuse en hyperespace sur un solo de guitare, c’est vraiment super.

Nous sommes très impatients de vous faire découvrir ce sur quoi nous avons travaillé. C’est un des projets les plus amusants auquel j’ai participé. Les jeux spatiaux sont de retour ! Il y en a peut-être pas mal en ce moment mais nous sommes persuadés que les nouveautés que nous apportons en la matière seront grandement appréciées.

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, nous serons ravis de les lire et nous y répondrons avec plaisir. À bientôt !

14918206063_dd9617d5aa_o

Les commentaires sont désactivés.

2 Commentaires