What Remains of Edith Finch, une nouvelle exclusivité PS4 de Giant Sparrow

0 0
What Remains of Edith Finch, une nouvelle exclusivité PS4 de Giant Sparrow

Les créateurs de The Unfinished Swan sont de retour.

Le premier projet de Giant Sparrow, The Unfinished Swan, n’était pas un jeu d’horreur. C’était un jeu de coloriage surréaliste, à la première personne, inspiré par notre amour des livres classiques pour enfants. Mais après avoir découvert leur prototype original et la possibilité d’éclabousser des paysages immaculés pour révéler l’environnement immédiat, bien des joueurs se sont dits qu’ils auraient affaire à un jeu d’horreur.

Ce qui nous a fait tout drôle, Giant Sparrow ne publiant pas vraiment de jeux de ce genre. En revanche, ils revendiquent la recherche d’expériences étranges conçues avant tout pour explorer ce qui n’a encore été jamais vu. The Unfinished Swan n’a jamais cherché à faire peur, mais je pense qu’il a fini par donner ce sentiment à de très nombreux joueurs à cause d’une esthétique à laquelle on n’est peu habitué. Et rien n’est plus effrayant que l’inconnu.

underwatermurk2thomasroom2

Ce qui nous amène à leur jeu suivant, What Remains of Edith Finch, qu’ils ont révélé ce week-end pendant la PlayStation Experience. Là encore, je pense qu’il y aura du monde pour y voir un jeu d’horreur. Disons que cette fois, ce sera un peu moins faux.

What Remains of Edith Finch est un recueil d’histoires courtes relatives à une famille maudite de l’État de Washington.

Chaque histoire est une occasion de découvrir la vie d’un membre de la famille, à travers des faits qui se déroulent des années 1900 à aujourd’hui. Par le gameplay ou par le « ton », les histoires sont aussi différentes les unes des autres que ne le sont les membres de la famille. Les seules constantes sont d’une part la perspective graphique des histoires, toutes en vue subjective, et leur conclusion, puisqu’elles se terminent toutes par la mort du personnage. Vous suivrez Edith Finch à travers ses recherches dans son histoire familiale et vous l’aiderez à comprendre ce qui fait d’elle la dernière des Finch encore en vie.

Cela fait peut-être penser à un jeu d’horreur, mais ce n’en est pas un. Il ne s’agit pas d’un jeu conçu pour faire peur aux joueurs. Disons que les développeurs ont quelque part cherché à créer un jeu qui laisserait l’impression ressentie quand, regardant vers un ciel étoilé, on est saisi par la beauté de l’univers et invité à la modestie devant la fragilité et la fugacité de la vie. Tout comme The Unfinished Swan, le jeu fait appel à des sentiments vécus pendant l’enfance. On se retrouve confronté à des forces invisibles, incompréhensibles et incontrôlables. Ce qui peut faire peur, certes. Mais sachez que ce n’est pas le but.

Par ailleurs, ce jeu n’aurait pas vu le jour si ses créateurs n’avaient pas grandi dans l’État de Washington dans un décor de forêts, de montagnes et d’océan où la nature est à la fois splendide et dérangeante.

  • What Remains of Edith Finch est en cours de développement avec le concours de Sony Santa Monica et sortira en 2016 en exclusivité sur PlayStation 4.
housepitchforestexit3