Un premier trailer de gameplay pour Deus Ex: Mankind Divided à l’E3 2015

3 0
Un premier trailer de gameplay pour Deus Ex: Mankind Divided à l’E3 2015

Votre premier aperçu de la nouvelle aventure d'Adam Jensen

Bonjour, nation PlayStation ! Je suis Jean-Francois Dugas, Executive Game Director chez Eidos-Montréal. C’est le meilleur moment de l’année dans le monde du jeu vidéo et aujourd’hui, je suis ravi de vous présenter notre premier trailer de gameplay pour Deus Ex: Mankind Divided. Profitez-bien !

Notre jeu prend place en 2029, dans un monde où les humains augmentés ont été rejetés par la société. Beaucoup d’entre eux sont considérés comme des terroristes. Le monde est dans un état constant de chaos et de tension, et la population augmentée artificiellement essaie de résister à cette ségrégation. Nous appelons cette ère l’Apartheid Mécanique.

Comme vous pouvez le voir dans le trailer, Adan Jensen est maintenant équipé de tout un arsenal d’armes et d’augmentations. Il représente l’humain 2.0. Toutes ces nouvelles possibilités soutiennent plus que jamais la liberté d’action de Deus Ex. Vous pouvez avancer dans le jeu selon vos préférences ; infiltration, combat, agression non-mortelle et plus encore – nous ne vous imposons aucun style de jeu. C’est à vous d’être créatifs avec les outils que nous mettons à votre disposition !

DXMD_2015_06_12_E3_screen_online_001

Deus Ex: Mankind Divided sera bientôt sur PlayStation 4. Nous parlerons encore beaucoup de notre jeu pendant l’E3, alors restez à l’affût ! Merci pour votre soutien et dites nous dans les commentaires quel type de joueur Deus Ex vous serez !

Les commentaires sont désactivés.

3 Commentaires

  • Le premier jeu était pas mauvais. j’espère qu’on aura un peu plus de liberté de mouvement face aux boss c’est tout ce que je demande 🙂

  • LugdunumMan

    Du premier Deus Ex sur pc, j’ai gardé le souvenir de ce pnj qui me demandait d’achever un boss mais que je décidais de flinguer (en allant contre le scénario établi), avant de laisser le boss s’échapper, de recontacter le central pour leur dire qu’on avait perdu la trace de ma cible et de devenir contre-espion… La liberté était immense. Dans Human Revolution, j’ai tenté de tirer sur un pnj mineur et ça a eu autant d’effet que de tirer dans un mur.
    J’espère que le prochain sera plus ouvert au niveau des embranchements scénaristique, parce que le choix entre passer par un conduit d’aération ou par la porte, c’est pas vraiment ce que j’appelle la liberté…

  • ça à l’air énorme !