Nous avons interviewé le studio français Cyanide pour la sortie de leur dernier jeu Blood Bowl 2

6 1
Nous avons interviewé le studio français Cyanide pour la sortie de leur dernier jeu Blood Bowl 2

Sylvain Sechi, Lead Developper chez Cyanide répond à nos questions

Bonjour à tous ! Cette semaine sur le blog, nous vous avons dégoté l’interview d’un développeur français. Il s’agit en l’occurrence de Sylvain Secchi, Lead Developper chez Cyanide sur Blood Bowl 2, adaptation de la célèbre licence Games Workshop sortie cette semaine sur PS4 ! On y aborde évidemment le jeu, mais également la façon dont ils ont pensé cette adaptation d’un jeu de plateau vers notre console préférée. Sans plus attendre place à l’interview :

Bonjour Sylvain, merci de prendre le temps de répondre à ces quelques questions. Tout d’abord est-ce que tu pourrais te présenter et présenter Cyanide ?

Hello Clara ! Je travaille comme chef de projet sur Blood Bowl 2, dans une entreprise où une horde de petits gobelins à vélo fabriquent des jeux vidéo avec amour et passion.

Blood Bowl est à l’origine un jeu de plateau tiré de l’univers Warhammer, comme beaucoup de ces jeux il est accompagné d’un livret de règles pour le moins conséquent. Quel impact cela a eu sur votre approche du design du jeu ? Avez-vous essayé de coller à ces règles ? Avez-vous pu prendre une certaine liberté ?

Nous sommes avant tout de gros fans de Blood Bowl, c’est la raison principale pour laquelle Games Workshop a accepté de travaillé avec nous (ça et les menaces d’invasion de l’Angleterre par une meute de développeurs de jeux vidéo). Nous sommes donc très attachés au LRB (living rule book), mais nous faisons un jeu vidéo, pas un jeu de plateau. Nous avons dû faire quelques modifications afin de rendre le jeu accessible, tout en conservant l’essence de ce qui fait de Blood Bowl un jeu génial. Ça n’a pas été une phase facile mais grâce à des échanges avec une communauté aussi enragée que nous, nous avons réussi à faire les meilleurs choix, en mettant toujours en priorité le fun du jeu et le respect de l’esprit des règles. Au final, nous sommes quand même à 99% fidèles au LRB.

17209565779_bbf59828a7_o
16775508073_f2fc0c8b7b_o17209565689_6c9d3c9557_o

 

Les jeux de stratégie sont de réputation peu adaptés à un support console. A l’origine jeu de plateau, ensuite décliné sur PC, Blood Bowl a également connu une version PSP, comment avez-vous adapté l’ergonomie du titre pour la PlayStation 4 ? Quel a été pour vous le principal challenge de ce point de vue ? Avez-vous envisagé une utilisation de la PlayStation Camera pour déplacer les figurines ?

Contrairement au premier Blood Bowl où nous avions porté le jeu pour adapter l’ergonomie après la version PC, sur Blood Bowl 2, nous avons eu la chance de pouvoir penser l’ergonomie globale du jeu sur Playstation 4 dès les premiers instants de la pré-production. Un des points sur lesquels nous avons beaucoup travaillé porte sur les feedbacks utilisateurs. Blood Bowl est génial car la combinaison des règles en fait un jeu à la replay value illimitée, mais cette richesse apporte aussi une certaine complexité. Nous avons donc fait un gros effort sur les feedbacks car nous ne souhaitions surtout pas simplifier le jeu. Nous avons rajouté une foule d’informations stratégiques qui s’affichent dynamiquement à l’écran et aide le joueur à prendre les meilleures décisions, sans jamais lui mâcher le travail.

Blood Bowl le jeu de plateau comprend 21 races officielles, Blood Bowl 2 voit l’arrivée d’une nouvelle race inédite : les Bretonniens. Qu’est-ce qui vous a poussé vers cette race de l’univers Warhammer plutôt qu’une autre ? Comment l’avez-vous inclut dans le jeu au milieu des autres équipes (compétences, stats, stars, etc.) ?

C’était une envie de notre part de faire quelque chose d’inédit. Nous avions envie, pour la première fois, de faire évoluer la licence Games Workshop. La plupart des jeux se contente d’utiliser le contenu original sans rien apporter de neuf au niveau de l’univers. Nous avions de notre côté très envie d’enrichir l’univers original. Nous avons d’enrichissantes discussions avec Games Workshop à ce sujet, car nous nous sommes fixé comme objectif d’être 100% fidèles à l’univers. Nous ne voulions pas rajouter du contenu qui n’aurait pas sa place ou auquel les fans (que nous sommes) n’auraient pas adhéré. Nous avons donc travaillé main dans la main avec Games Workshop pour proposer un contenu à la fois nouveau et extrêmement fidèle.

17395415221_e766f85e73_o17208203940_fb5368b73d_o

 

Jeu multijoueur par excellence, pourra-t-on affronter des joueurs en ligne dans Blood Bowl 2 sur PS4 ? Pourra-t-on créer des ligues ? Comment avez-vous adapté cet aspect communautaire dans le jeu ?

Oui et cent fois oui ! La création de nouvelles ligues était au centre de nos priorités sur Blood Bowl 2. Plus que la création de ligue, le fait de donner aux joueurs les outils pour créer eux même des ligues avec une entière liberté. Nous avons choisi de concevoir des outils qui permettent aux joueurs de créer des schémas de ligue allant de la simple coupe, aux ligues les plus complexes en passant par la coupe du monde de foot avec toutes ces étapes ; la puissance du système de ligue est qu’il est illimité. Nous avons aussi donné la possibilité aux créateurs de ligue de gérer les récompenses en passant par un système de gain en jeu en redistribuant les coûts des inscriptions.

D’un point de vue plus personnel, quel aspect du jeu vous rend le plus fier ?

On est fier d’avoir réussi à développer un jeu qui a su rester fidèle au jeu de plateau, mais qu’on a pu adapter pour le rendre plus accessible grâce à quelques ajustements. On avait vraiment envie que les anciens joueurs s’y retrouvent, et on souhaite bien évidemment que tous les nouveaux puissent découvrir Blood Bowl, qui offre un univers à part dans le paysage vidéo-ludique actuel.

Sur une note plus légère, est-ce que le trophée de platine se nommera le Blood Bowl ?

Il faudra le débloquer pour le savoir, et pour ceux qui aiment le challenge, la route est longue 🙂

As-tu un message à ajouter pour les joueurs PlayStation 4 ?

Faites-moi confiance : ne commencez jamais un match en RemotePlay sur votre VITA aux toilettes, votre famille va vous détester.

Les commentaires sont désactivés.

6 Commentaires

1 Réponse de l'auteur

  • V-Phantomhive

    Le jeu en lui-même ne m’intéresse pas vraiment mais le studio et notre reporter mérite d’être reconnus à leur juste valeur : rien que pour ça, ça vaut son « ‘j’aime ».

  • CapitaineManette

    Jolie interview Clara !
    Dommage que certaines de tes questions n’aient pas de réponses (Playstation Camera). Dans l’ensemble, Sylvain insiste beaucoup sur le respect du jeu de plateau original. Point qui doit ravir les fans des multiples règles et extensions, mais qui n’est pas forcément rassurant pour une version console.
    J’adorais le jeu de plateau, mais je trouve que les versions de Cyanide manquent de rythme. Des orques et du football américain, ça évoque plutôt l’action et les éclats visuels. Pourtant le jeu affiche des tutoriels et des règles à n’en plus finir, et l’ergonomie prévue pour une souris prise à la manette ralenti encore les matches (qui n’ont pas de sauvegarde rapide). BloodBowl ravira peut-être les fans de l’univers jouant sur PC mais il ne m’attire pas du tout sur PS4.

  • oversnakekiller

    Hello, super interview Clara, agréable à lire. 😉 Le psblog a quand même bien évolué depuis que tu es là mais il manque une app blog sur la ps4 avec notification pour les nouveaux articles en ligne 🙁

    • Clara Hertzog

      Salut oversnakekiller et merci ! Je sais bien pour l’app PS4, j’aimerais bien aussi. Peut-être un jour ! 🙂

    • oversnakekiller

      De rien et désolé de me répéter pour l’app PS4 🙂

  • Jeu coup de coeur de l’année pour moi ! Il a pas l’aura des gros AAA mais c’est vraiment excellent à jouer. Effectivement c’est « lent » parce que c’est de la stratégie à tout va. Des paris, de la maitrise de probabilité pour se créer des occasions ou se défaire des adversaires. Avec des règles totalement WTF (mais pourquoi cet arbitre vient me tacler et personne ne dit rien !!!).
    Franchement j’adore. Et pour les néophytes comme moi, le mode Campagne est un EXCELLENT tutorial. Un peu long mais au moins on apprend à maîtriser les bases petit à petit pour devenir accro à la fin du mode.
    Espérons que la politique de DLC ne soit pas trop dégueulasse par contre…

  • Moi sa m interesse kiffant jeu de sport mais acaht seulement si tout es en Français sinon niet