Super Rude Bear Resurrection arrive sur PS4, pour mettre tout le monde d’accord sur les jeux de plateforme

3 0
Super Rude Bear Resurrection arrive sur PS4, pour mettre tout le monde d’accord sur les jeux de plateforme

Un jeu à défilement brutal et hardcore, auquel tout le monde peut jouer

Salut, je suis Alex Rose, j’ai créé Super Rude Bear Resurrection. J’ai grandi avec des jeux de plateforme super difficiles, et j’ai toujours été le genre de gars à tout débloquer dans chaque jeu, mais je me suis rendu compte que des tas de gens qui aimaient les mêmes jeux n’arrivaient jamais à les terminer.

Je trouvais ça vraiment dommage que des gens aiment ces jeux autant que moi, mais se retrouvent bloqués au beau milieu et ne voient finalement jamais toute une partie du jeu, alors même qu’ils le souhaiteraient.

Je voulais vraiment faire un jeu qui contourne ce problème. Un jeu super hardcore que tout le monde pourrait finir, mais qui soit encore amusant pour les joueurs habitués aux défis extrêmement difficiles, je ne voulais pas amoindrir leur expérience.

E3_2015_Mediakit_018

J’ai fini par concevoir SRBR, un jeu qui est probablement l’un des plus difficiles jamais sortis, mais qui reste également accessible à tous.

La solution réside dans les cadavres : chaque fois que vous mourez, votre corps reste là où il est tombé, et vous pourrez l’utiliser comme bouclier pour pousser, comme plateforme, ou comme poids sur des boutons. Chaque mort est une progression. Un vilain pieu que vous ne pouvez vraiment pas éviter ? La prochaine fois, un coussin cadavérique vous protègera. Un piège à fléchettes trop rapide pour vous ? Cachez-vous derrière un cadavre et faites-le passer en premier.

E3_2015_Mediakit_018

Tout le monde peut terminer SRBR, ça demande juste un peu de détermination, et ça n’est même pas fastidieux. Vous n’êtes pas ennuyé de mourir, parce que vous savez que vous vous rapprochez de la victoire.

Mais pour les joueurs hardcore qui veulent le défi ultime… Ils en auront un invraisemblablement difficile. Si vous voulez récupérer tous les trophées, vous devrez terminer chaque niveau sans mourir. Et ça, c’est un objectif de taille, l’un des défis les plus compliqués que vous n’aurez jamais tentés

La plupart des jeux sont conçus pour qu’au moins la majorité des gens arrivent à le finir sans mourir. Pas Rude Bear. Rude Bear est conçu de manière à ce que vous n’ayez jamais à mourir, et pourtant 99 % des gens vont certainement se faire tuer.

E3_2015_Mediakit_018

Terminer Rude Bear sans mourir relève de la folie. Il y a beaucoup de niveaux que même moi qui suis joueur de plateforme extrêmement compétent ayant terminé à peu près tous les jeux de plateforme difficiles du marché, et une personne qui joue à ce jeu depuis 2 ans d’affilée, j’essaie encore de finir.

Et le jeu est tout à fait juste. Vous ne blâmerez pas le jeu, vous vous blâmerez vous. Les masques de collision (hitbox) sont tellement équitables que vous serez surpris d’avoir survécu, non pas énervé d’être mort. La caméra se déplace en avant s’il y a le moindre doute que vos réactions ne soient pas assez rapides. Et si vous voulez être encore plus prudent, vous pouvez même contrôler votre compagnon volant et papillonner aux alentours quand vous le voulez, et jouez à l’éclaireur sur certaines zones (ou même le niveau entier) avant de tenter quelque chose.

E3_2015_Mediakit_018

Le moteur est la création dont je suis le plus fier. Quand j’étudiais la physique à l’université, je me suis spécialisé dans les dynamiques, et créer un moteur de jeu avec une physique précise était en gros ce à quoi servait mon diplôme. Après quelques heures, Rude Bear sera une extension de votre cerveau, non plus un personnage que vous incarnez à l’écran. De nombreuses heures de dévouement ont servi à rendre ce jeu génial, et à vous faire sentir comme un dieu quand vous y réussissez quelque chose.

De plus, je voulais aussi que ce jeu soit parfait pour le speedrun, donc il a beaucoup de caractéristiques fantastiques, dont je vous parlerai plus tard quand on pourra les montrer, des trucs comme le fait que chaque événement au hasard est basé sur votre nombre de morts, donc toutes les progressions optimales seront les mêmes.

E3_2015_Mediakit_018

Nous sommes vraiment contents de travailler avec PlayStation, et de sortir le jeu en début d’année prochaine, et nous allons fêter ça en l’exposant à la Paris Games Week ! Alors, venez nous rejoindre à notre stand PlayStation et découvrez-le par vous-même.

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires si vous voulez en savoir plus sur le jeu, je serais ravi d’y répondre !

Les commentaires sont désactivés.

3 Commentaires

  • Ca m’a l’air bien compliqué tout ça.

  • jacksparows74

    Il à l’air dément! Je suis vraiment pas fan des indés mais je reconnaît que celui ci m’intrigue beaucoup de par son originalité d’être hardcore mais qui demandera plus de réflection que de répétition dans la difficulté!

  • Weekings33

    Ca me donne envie c’est clair. MAis c’est dommage qu’il ne sorte pas sur PSVita. Il serait parfait dans le métro.