The Deadly Tower of Monsters apporte une touche amusante de série B sur PS4 cette semaine

3 0
The Deadly Tower of Monsters apporte une touche amusante de série B sur PS4 cette semaine

Le jeu d'action-aventure inspiré des films de monstres est disponible aujourd'hui

Tout d’abord, bonne et heureuse année ! Oui je sais, nous sommes déjà mi-janvier, mais il est toujours possible de présenter ses vœux, pas vrai ? PEU IMPORTE, je suis là pour partager la splendeur du prochain jeu action-aventure, réalisé par ACE Team’s, inspiré des films de monstres : The Deadly Tower of Monsters. Ce voyage intergalactique de science-fiction sera publié sur PlayStation 4 le 19 janvier.

Comment décrire le jeu ? Je dirais qu’il est très semblable à l’un des plaisirs coupables de la vie. Si vous voyez de quoi je parle : il est 03:00 du matin, vous avez un petit creux, mais vous ne pouvez pas quitter la télé des yeux.

E3_2015_Mediakit_018

Vous plongez toujours plus profond aux pays des merveilles Netflix et cherchez désespérément : Le film. Peu avant d’avoir perdu tout espoir, vous l’apercevez enfin — niché dans un recoin de la section science-fiction : le film parfait.

C’est un film de série B au budget insignifiant, rempli d’acteurs amateurs, aux dialogues écrits par quelqu’un dont le meilleur ami du frère de son cousin a fait l’école du cinéma. Sa réalisation est risible, ses effets spéciaux sont de deuxième catégorie et les costumes de monstres proviennent probablement d’un marché aux puces, etc. Évidemment, il n’a pas gagné d’oscars ni ne contient un message profond, mais bon sang, c’est le film qui convient parfaitement à votre état d’esprit en cette heure tardive.

#07 - 20140604-0190#08 - Co_Op (5)

 
The Deadly Tower of Monsters vous fait jouer précisément DANS ce genre de film, et c’est votre manette qui dirige les jeux d’acteurs et les chorégraphies des combats ! Le jeu est monté comme un film de science-fiction des années 1970 : réalisé par Dan Smith, avec en vedette Jonathan Digby, le vaillant explorateur spatial Dick Starspeed, Stacy Sharp la fougueuse Scarlet Nova, et un pauvre acteur non crédité pour le fidèle copilote, Robot. Dick Starspeed et Robot s’écrasent sur la planète hostile Gravoria où ils finiront immanquablement par s’associer avec Scarlet Nova. Pour résumer, les joueurs doivent guider Dick Starspeed et son équipe en haut de la Deadly Tower of Monsters afin d’affronter le cruel empereur de Gravoria (qui se trouve également être le père de Scarlet Nova …Ta DAM !).

La tâche ne sera pas facile pour nos intrépides héros. La tour regorge d’horribles bêtes, de dégoûtantes abominations et de créatures d’un autre monde. Et nous parlons ici de monstruosités terrifiantes, comme des dinosaures animés, de la vase répugnante, des fourmis nucléaires géantes (ou « nukulaires »), de vicieux hommes-lézards et de chiots-robots en pagaille ! Si vous voyez une fermeture éclair ou des pieds humains… mieux vaut les ignorer.

#07 - 20140604-0190#08 - Co_Op (5)

 
La bonne nouvelle, c’est que Dick, Scarlet et Robot disposent d’un arsenal d’armes et de compétences pour bousiller, dézinguer et désintégrer tout ce qui se met en travers de leur chemin ! Mais attendez, ce n’est pas fini ! En raison des politiques d’assurances laxistes quant à la sécurité des acteurs dans les années 70, les joueurs peuvent se lancer en chute libre depuis la tour pour trouver des zones secrètes et des trésors sans craindre la mort… sauf s’ils ne font pas attention.

En plus, vous ne voudrez pas manquer les commentaires « éclairés » de Dan Smith sur sa façon de filmer et ses explications à propos de son génie : « il y a quelque chose de tellement vivifiant à filmer les chutes libres ! C’est comme passer sa tête à travers le toit ouvrant sur l’autoroute ! »*

#07 - 20140604-0190#08 - Co_Op (5)

 
The Deadly Tower of Monsters est un véritable hommage aux classiques de mauvais goût de types Ed Wood-ien ; et félicitations à ACE Team pour avoir réussi à rendre ce mauvais goût si beau sur l’Unreal Engine – de l’effet granuleux de la pellicule aux animations en pâte à modeler sans pâte à modeler. Si vous adorez les films de science-fiction ringards ou si vous avez un faible pour les jeux d’action, vous ne pouvez pas vous tromper avec The Deadly Tower of Monsters. Bonne chance là-haut, et ne vous faites pas trop de soucis pour les cascadeurs, c’est leur boulot.

*ATLUS USA recommande aux lecteurs de ne pas sortir leurs têtes du toit ouvrant sur l’autoroute, c’est probablement dangereux.

E3_2015_Mediakit_018

Les commentaires sont désactivés.

3 Commentaires

  • a voir

  • FeelMyGeek

    Et en plus y’a une démo 🙂
    Ça a l’air sympa, et c’est pas excessif en prix promo. Clara, as-tu une idée de la durée de l’aventure ?

    • Entre 5 et 6h je dirais… je dois en être au deux tiers en 4h environs. Mais le jeu est cool.