Days Gone : pourquoi le biker hors-la-loi est le protagoniste idéal du titre de Bend, exclusivement sur PS4

10 0
Days Gone : pourquoi le biker hors-la-loi est le protagoniste idéal du titre de Bend, exclusivement sur PS4

Deacon St. John pourrait bien être l’homme de la situation, en cas d’apocalypse…

SIE Bend Studio a profité de l’E3 de la semaine dernière pour dévoiler son nouveau titre PlayStation 4 : Days Gone, une aventure brutale dans un monde ouvert post-apocalyptique, où Deacon St. John, un chasseur de primes sans attache, tente de survivre sur le haut plateau désertique du Nord-Ouest des États-Unis.

Nous avons retrouvé l’équipe de développement en marge du salon à Los Angeles, pour lui poser quelques questions sur ce personnage central, dont l’histoire personnelle semble si importante.

S’il est un aspect du jeu que Bend tient tout particulièrement à souligner, c’est la fonctionnalité de fabrication d’objets et sa nature impitoyable et individualiste. “Les gens désespérés font le nécessaire pour survivre,” nous explique Ron Allen, concepteur senior.

“Dans la plupart des jeux à monde ouvert, le danger est généralement consécutif à l’une de vos actions. Vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même. Days Gone est un monde dangereux… tout le temps.”

Days Gone

Au vu de la horde de citoyens infectés (les Freakers) qui déferle dans la vidéo présentée sur scène lors de la conférence de presse de PlayStation à l’E3, on saisit rapidement le fond de sa pensée.

Et de poursuivre : “Les survivants de la pandémie devaient avoir quelque chose en plus… la capacité de voler, de tuer et de survivre dans un monde impitoyable.”

“Si vous avez manqué l’inscription sur sa veste, Deacon St. John faisait partie d’un gang de bikers, dans une autre vie. Ce qu’il y a appris l’a aidé à survivre.”

L’équipe revendique le parti-pris de l’anti-héros : “C’est un type dangereux, qui n’hésite pas à exploiter ses compétences… son penchant pour la violence et le chaos font de lui un expert en la matière.”

Days Gone

“Il est capable de trouver ce qu’il lui faut pour fabriquer de meilleurs outils. Vous le verrez ajuster les rayures du canon de son arme à celles de l’embout d’un filtre à huile… il pourra dès lors en récupérer dans son environnement et tirer deux ou trois coups comme avec un silencieux.”

Nous lui avons demandé quel rôle le véhicule principal de Deacon, une moto tout-terrain crasseuse, jouait dans l’aventure.

“La moto joue un rôle énorme… vraiment énorme,” nous a-t-il répondu.

“Elle offre une grande agilité. Une voiture ne peut négocier certains espaces et limite les options. Il ne s’agit pas non plus d’une moto de biker classique. Il l’a adaptée à l’environnement sauvage. Vous ne pourriez jamais sauter ou traverser le type de terrain que vous venez de voir sur une Harley.”

Ron nous explique ainsi qu’elle permet de stocker des objets supplémentaires, de se déplacer et surtout d’échapper aux Freakers.

Days Gone

Oubliant pour un temps l’aspect impitoyable du jeu rabâché par son équipe, Ron prend le temps de partager quelques-unes des ambitions sous-jacentes de Bend pour Deacon et son histoire.

“Il est question de la condition humaine… ce type est un homme brisé,” nous explique-t-il.

“De nombreux membres de l’équipe sont motards. C’est une culture très vivace, souvent associée au crime, au désordre et à la violence. Mais il s’agit aussi de fraternité, de liens profonds. Deacon a tellement perdu, tellement souffert, qu’il en vient à s’accrocher à cet aspect de son passé, à ces relations. C’est un homme en quête de lui-même, orphelin de son gang.”

Nous vous communiquerons d’autres infos au fil du développement de ce captivant projet de Bend Studio. D’ici là, n’oubliez pas d’ajouter la page de Days Gone à vos favoris sur playstation.com.

Everybody's Gone to the RaptureEverybody's Gone to the Rapture

Les commentaires sont désactivés.

10 Commentaires


    Loading More Comments

    Veuillez saisir votre date de naissance.