I am Setsuna sort aujourd’hui sur PS4

8 0
I am Setsuna sort aujourd’hui sur PS4

Tokyo RPG Factory fait renaître la magie des jeux d'aventure les plus populaires des années 90 sur PS4

Bonjour à tous. Je suis Kumagai de Tokyo RPG Factory. Je suis le directeur des versions anglaises et PC de I am Setsuna. Je suis extrêmement honoré d’avoir l’opportunité de parler du jeu au moment de sa sortie.

I am Setsuna est le tout premier jeu du « Project SETSUNA » à voir le jour. Ce projet est né avec l’idée d’utiliser la technologie moderne pour reproduire les captivants JRPG des années 90, la période dorée de ce genre. Le concept que nous cherchions à exprimer à travers l’histoire du jeu est le « setsunai », qui est une émotion unique à la langue japonaise.


Le jeu raconte l’histoire d’une jeune femme appelée Setsuna, qui décide de se sacrifier pour redonner une vie paisible aux gens, et son périple à travers des étendues glacées qui découle de cette décision. Lorsque son voyage vers sa propre mort prend fin, le joueur ressent l’émotion setsunai que nous voulions communiquer.

Le jeu a un système de combat unique, ainsi que des éléments personnalisables. Le premier est basé sur le système de combat actif, mais avec sa propre originalité. La personnalisation concerne les armes et objets qui peuvent être améliorés et combinés avec d’autres équipements pour permettre aux joueurs de bénéficier de différentes techniques et effets en combat.

I am Setsuna I am SetsunaI am Setsuna

 

La musique du jeu est principalement composée au piano, ce qui rajoute une profondeur supplémentaire à son univers.

L’histoire principale peut être terminée en 20 à 30 heures. Bien sûr, vous pouvez continuer à explorer le jeu après sa fin, mais avant cela, j’espère que vous aurez atteint son apogée et ressenti l’émotion du setsunai.

I am SetsunaI am Setsuna

 

I am Setsuna est le premier titre de Tokyo RPG Factory. J’espère que vous continuerez à suivre nos futures activités. Merci pour votre soutien ! »

Les commentaires sont désactivés.

8 Commentaires

  • J’hésite beaucoup
    Il me tente énormément, mais 39€99 je m’y attendais pas, pour du démat, ça m’embête pas mal…

  • djidane2008

    J’hésite aussi, mais d’un coté il y a le prix et de l’autre, c’est pas traduis en Français

  • squall1604

    Vu que la version vita disparu, mon envie d’achat aussi pas de chance mais bon dragon quest builder et world of final fantasy sa seras day one

  • Pas de traduction pas d’achat. voila c’est tout. merci. au suivant…

  • BlackBelt3335

    J’ai bien envie de le boycotter pour sanctionner la politique minable de localisation de Square-Enix envers l’Europe et la PS Vita. (Dans le même panier que Sega-Atlus). D’autres studios comme NIS, Falcon ou Vanillaware font bien mieux, alors que ce n’était pas gagné 5 ans plus tôt.

    Il est grand temps que SE se bouge, et réserve ses efforts à autre chose que FF XV et Tomb Raider.

  • Idem, pas de sous-titres français donc pas d’achat.

  • Quand on me dit que le jeu est inspiré de Chrono Trigger, qui reste mon jeu de rôle préféré à travers les temps, je n’hésite pas une seconde. Par contre, le prix en effet, fait pencher la balance en sa défaveur pour l’instant. J’attendrai donc une promo, ça viendra un jour ou l’autre.
    Pour ceux qui ne le prennent pas juste parce qu’il est en anglais, je trouve ça dommage. Faire un jeu de rôle tout en anglais fait beaucoup progresser dans la langue, ça force à deviner le vocabulaire, etc… J’ai fait Chrono Trigger tout en anglais à l’époque et je n’étais pas très âgé, je peux dire que j’ai beaucoup appris. Après le boycott c’est un choix mais ça ne fait pas beaucoup avancer de toute façon…

    • Je pourrais le faire en anglais, le problème n’est pas là. Ici le jeu sort en France, par principe et par respect, les sous-titres seraient un minimum.

      Il ne me semble pas qu’il y ait beaucoup d’oeuvres d’un pays non anglophone qui ne sortent qu’en anglais en France. A part dans les jeux vidéos où ça arrive, je ne vois pas d’autres exemples à première vue

      Je ne m’imagine pas créé un jeu, un livre, un film, etc.. me dire que je vais le sortir au Japon et ne proposer qu’une version anglaise là-bas sous prétexte qu’ils comprendront bien…