Tokyo 42, un élégant jeu de tir en monde ouvert, arrive sur PS4 en 2017.

7 0
Tokyo 42, un élégant jeu de tir en monde ouvert, arrive sur PS4 en 2017.

Un croisement entre Syndicate, Monument Valley et Worms ? Mais ça semble très intéressant...

Le jeu Tokyo 42 de SMAC Games m’a vraiment impressionné la première fois que je l’ai vu tourner. Le style ultra coloré et éclatant de Maciek Strychalski allié aux prouesses techniques de son frère, Sean Wright, est une véritable claque. La très belle présentation du jeu rend à merveille le gameplay tout en finesse de ce jeu de tir.

Tokyo 42

Vous l’aurez compris en lisant ces envolées lyriques : je suis très fier de publier ce jeu et je suis ravi de vous annoncer qu’il sortira sur PS4 l’an prochain.

Les développeurs décrivent Tokyo 42 comme un « croisement entre Syndicate, Monument Valley et Worms ». Cette combinaison étant assez rare, ne boudons pas notre plaisir. Le jeu propose un grand mode solo en monde ouvert doté d’un scénario et de nombreuses quêtes annexes, ainsi qu’un mode multijoueur compétitif en arène.

Tokyo 42

Vous incarnez un personnage projeté dans un Tokyo du futur où les assassins sont légion. En acceptant des missions proposées par des terminaux ou des « intermédiaires » louches, votre compte en banque et votre réputation au sein de la pègre vont atteindre des sommets.

Aussi coloré soit-il, il s’agit d’un jeu d’action. Chaque balle, chaque grenade obéit aux lois de la physique. Esquivez-les tout en affrontant les membres de gangs rivaux, la police ou les horribles drones des multinationales. N’oubliez pas de récupérer pistolets, mitraillettes, fusils de snipers, katanas et autres armes en cours de route. Sautez et faites pivoter la caméra pour accéder à d’autres régions du monde.

Tokyo 42

L’attention portée au moindre détail du jeu est incroyable. La carte regorge de secrets qui n’attendent qu’à être découverts. Même si SMAC est grandement influencé par les jeux indépendants et les grands classiques, les membres du studio n’en sont pas moins de grands fans des titres AAA actuels. Ainsi, la patte d’Assassin’s Creed et de Metal Gear Solid est visible dans le système de déplacement furtif vous permettant de pénétrer dans la place forte d’un gang ou de sauter depuis un immeuble tout en tuant votre adversaire lorsque vous êtes en l’air.

Vous pouvez changer d’apparence pour vous fondre dans le décor et semer les assassins lancés à vos trousses. Ce mécanisme vous permet d’infiltrer les différents groupes que vous croiserez. Les Punks, les Skins (un groupe de militants naturistes) et le grand conglomérat NanoMed vous permettront de traverser leur territoire si vous êtes vêtu comme il se doit.

Tokyo 42

Les changements d’apparence jouent également un grand rôle en multijoueur. Dans le mode principal, le mode Arène, votre adversaire et vous apparaissez dans une zone réduite, sans savoir où se trouve l’autre. Vous devez agir sans éveiller l’attention, en vous fondant dans la foule, et récupérer des armes. Révéler votre présence peut s’avérer fatal si votre adversaire découvre où vous êtes.

Tokyo 42

L’influence de Worms est flagrante lorsque vous essayez d’envoyer des grenades par-dessus des bâtiments ou si vous les faites rebondir, ni vu ni connu, sur les murs pour éliminer d’autres joueurs. Une partie entre deux joueurs chevronnés est un jeu à mort où la feinte et la duperie prévalent, les joueurs essayant de deviner l’arme dont l’adversaire s’équipera ou de repérer dans la foule le visage de celui qui pourrait être leur bourreau.

Même s’il est amusant de sauter partout et de tirer à tout va, ce jeu nécessite une grande maîtrise. Pour certaines armes, le tir de précision et le timing demandent un peu d’entrainement. Je suppose que sauter aux commandes d’une moto et descendre un assassin d’une balle alors que vous êtes en l’air devrait constituer une raison suffisante pour vous entraîner.

Tokyo 42

Rares sont les jeux aussi impressionnants sur le plan visuel et proposant un gameplay aussi intense. Ce n’est pas un hasard. Sean et Maciek n’ont jamais compté les heures consacrées au développement. Il y a tant de détails incroyables, tant de possibilités de passer de bons moments… Si vous voulez jouer à un jeu dont les créateurs ont souhaité faire une expérience incroyable, j’ai hâte de vous montrer ce jeu sur PS4 début 2017.

Pour en savoir plus sur Tokyo 42, rendez-vous sur www.tokyo42.com

Tokyo 42 Tokyo 42Tokyo 42

Tokyo 42

Les commentaires sont désactivés.

7 Commentaires

  • pourquoi pas

  • Bonjour Clara,

    Cela fait très longtemps que les joueurs collectionnant les trophées demandent une solution pour les trophées morts c’est-à-dire les trophées impossibles à obtenir soit à cause d’un bug jamais corrigé soit à cause de serveurs qui ferment rendant impossibles les trophées en ligne.

    Pourrais-tu faire remonter ce message afin de trouver une solution, cela fait des années que des gens proposent des solutions, publient des sujets sur le forum Playstation mais rien n’arrive. Playstation nous a donné la possibilité de faire de la chasse aux trophées alors donnez-nous les moyens de le faire bien et ne pénalisez pas les joueurs de dernière minute.

    Je n’y crois pas trop mais bon…

    Enfin, j’aimerais savoir comment se déroule la publication de trophées. Je suppose que ce sont les concepteurs eux-mêmes qui choisissent les trophées mais peuvent-ils directement publier leur liste ou doit-il y avoir un accord de la part de Sony? Sony ne pourrait-il pas empêcher l’exagération dans les trophées dans le seul but de faire rester artificiellement les joueurs sur le jeu?

    Exemple: Gagner 2000 parties en ligne, Jouer 100 jours différents, récolter 100 000 objets, mourir 500 fois etc etc.

    Ce genre de trophées n’a pas le moindre intérêt et constitue une réelle perte de temps pour ceux qui tiennent absolument au platine.

    D’ailleurs, qui décide si un jeu possède un platine ou non? Y a-t-il une limite dans le nombre de trophées par jeu?

    Dans l’espoir d’obtenir une réponse de ta part.

    Cordialement.

    • Clara Hertzog
      Clara Hertzog

      Bonjour MDS4452. Tu soulèves plusieurs points au sujet des trophées.
      Tout d’abord, pour les trophées indisponibles en raison d’un bug ou de la fermeture de serveurs, il s’agit malheureusement d’une conséquence qui vient du côté des développeurs. PlayStation a peu de marge de manœuvre sur ces problèmes et c’est aux éditeurs et développeurs du jeu qu’il faut le plus souvent remonter les requêtes.
      Pour la publication des trophées, il s’agit comme tu le dis d’un accord entre PlayStation et l’éditeur. Ce sont eux qui décident si un jeu possédera un trophée platine ou non. C’est bien entendu l’éditeur qui décide de la liste des trophées. Il y a bien une limite implicite au nombre de trophées qu’un jeu peut avoir, et- celle-ci prend le plus souvent la forme d’un système de valeurs. Si un jeu a un grand nombre de trophées, il est fort probable qu’il s’agisse de trophées bronze plutôt que de trophées or. Inversement, un jeu qui possède moins de trophées (en tout) pourra plus facilement avoir des trophées or.
      Enfin, les méthodes d’obtention sont décidées par les éditeurs/développeurs des jeu, c’est à eux qu’il revient de ne pas commettre d’abus. Il est certain que tous les trophées platine ne se valent pas, mais il est compliqué d' »égaliser » les trophées de deux jeux dont le gameplay est peut-être très différent. Si certains nécessitent un investissement plus grand que d’autres — allant de 30 minutes aux 700 heures de White Knight Chronicles — la difficulté d’obtention de ces trophées est, elle aussi, toute relative. Pour reprendre ton exemple, certains trouveront plus difficile de gagner 2000 parties en ligne que de jouer 100 jours différents, récolter 100 000 objets, ou mourir 500 fois. Pour d’autres, ce sera l’inverse.
      J’espère avoir répondu un peu à tes questions. 😉

    • MrSabuhudo

      Merci pour ta réponse détaillée, Clara! C’est toujours apprécié quand les développeurs ou les employés de PlayStation prennent le temps de nous répondre d’une façon sérieuse. 🙂

    • GamerToxic

      Excellent commentaires avec de très bonnes questions (je suis pareil pour les trophées en ligne qui sont très chiants et encore plus bien sûr quand les serveurs sont clos). Et merci à Clara pour les réponses détaillées. Toujours sympa d’en apprendre plus :p

    • Concernant les méthodes d’obtention, je laissais entendre que Sony devrait imposer certaines limitations mais je me doute que c’est utopique.

      Par contre, quant aux trophées, nous savons tous que Sony n’est pas responsable de ce problème mais il pourrait y remédier en trouvant une solution qui conviendrait au plus grand nombre: nous ne demandons pas à Sony de créer les patchs ou de payer pour la réouverture de serveurs mais étant donné que Playstation nous a mis à disposition cet outil, il faudrait précieusement en prendre soin en nous permettant tout de même d’obtenir les trophées manquants d’une manière ou d’une autre. Ou bien de retirer les trophées impossibles dans la liste de ceux qui n’ont pas encore le platine. Ainsi, nous aurions tout de même le platine mais avec moins de trophées et le mérite des anciens serait visible par l’intermédiaire de leurs trophées additionnels.

      Ce ne serait pas vraiment difficile à réaliser, à l’instar du système introduit pour supprimer les listes de trophées à 0%, il suffirait de permettre la suppression des trophées devenus impossibles lors de l’actualisation des trophées. La base de données des trophées impossibles serait fournie par les joueurs eux-mêmes qui proposeraient des trophées et après vérification ou bien vote de la communauté, le trophée passerait en impossible ou non.

      D’autres moyens sont possibles comme le fait de passer ces trophées impossibles en trophées DLC n’étant pas indispensables pour le platine ou bien de les octroyer automatiquement mais ces manières ne sont pas envisageables car elle demande un travail important de la part de Sony et la seconde engendrerait un sentiment d’injustice et de colère pour certains.

      PS: Pourriez-vous supprimer le message 3 car je me suis trompé en oubliant de le mettre en réponse à la conversation et supprimer aussi cette ligne avant d’autoriser mon commentaire à être publié s’il vous plait?

  • Concernant les méthodes d’obtention, je laissais entendre que Sony devrait imposer certaines limitations mais je me doute que c’est utopique.

    Par contre, quant aux trophées, nous savons tous que Sony n’est pas responsable de ce problème mais il pourrait y remédier en trouvant une solution qui conviendrait au plus grand nombre: nous ne demandons pas à Sony de créer les patchs ou de payer pour la réouverture de serveurs mais étant donné que Playstation nous a mis à disposition cet outil, il faudrait précieusement en prendre soin en nous permettant tout de même d’obtenir les trophées manquants d’une manière ou d’une autre. Ou bien de retirer les trophées impossibles dans la liste de ceux qui n’ont pas encore le platine. Ainsi, nous aurions tout de même le platine mais avec moins de trophées et le mérite des anciens serait visible par l’intermédiaire de leurs trophées additionnels.

    Ce ne serait pas vraiment difficile à réaliser, à l’instar du système introduit pour supprimer les listes de trophées à 0%, il suffirait de permettre la suppression des trophées devenus impossibles lors de l’actualisation des trophées. La base de données des trophées impossibles serait fournie par les joueurs eux-mêmes qui proposeraient des trophées et après vérification ou bien vote de la communauté, le trophée passerait en impossible ou non.

    D’autres moyens sont possibles comme le fait de passer ces trophées impossibles en trophées DLC n’étant pas indispensables pour le platine ou bien de les octroyer automatiquement mais ces manières ne sont pas envisageables car elle demande un travail important de la part de Sony et la seconde engendrerait un sentiment d’injustice et de colère pour certains.