PlayStation Blog en français

Et Rebellion créa les sons rétro-futuristes de Battlezone

0 0
Et Rebellion créa les sons rétro-futuristes de Battlezone

Un aperçu de la bande-son inspirée des années 80 du jeu de tir PlayStation VR

Créer la musique et les effets audio de Battlezone a été à la fois un honneur et un plaisir pour notre responsable audio, Graham Gatheral. Ayant grandi dans les années 1980, nous avons ici un indécrottable fan de jeux vidéo, de musique et de films de cette époque, parmi lesquels Blade Runner, Tron et bien entendu le Battlezone d’origine.

Graham se souvient avoir joué sur Atari 2600 à sa sortie. Comme pour beaucoup d’entre nous chez Rebellion, le premier Battlezone fut l’un de nos tout premiers jeux. Inutile de préciser que la perspective de travailler sur ce projet l’a mis en joie !

Nous lui avons donc demandé : comment avez-vous abordé le son et de la musique de Battlezone ?

« Le pitch était assez simple : nous voulions rendre hommage à la musique et au son des années 1980, sans pour autant nous écarter de l’esthétique de Battlezone sur PSVR et de la modernité de la réalité virtuelle. En pratique, ça n’a pas été simple. Il a fallu pas mal rechercher, expérimenter le traitement et l’itération des effets pour capturer la nostalgie de l’époque, traduite et adaptée pour 2016. »

Les influences

Notre équipe a fait un travail remarquable sur les visuels rétro-futuristes de Battlezone, avec ses néons et ses blocs. Avec ce style graphique, l’ADN d’origine et ses missions courtes et incisives, Graham avait une ligne directrice claire pour la musique et les effets audio.

Battlezone

« J’ai commencé par me remettre dans le bain de ce que j’écoutais à cette époque… électro, techno de Détroit, des choses comme Cybotron et Model 500. Je voulais que Battlezone sonne arcade, retrouver les machines lumineuses et l’action qui danse sur des rangées et des rangées. »

Let’s do the time warp!

« En ce moment, mon studio est un vrai convecteur temporel, calé sur les années 1980 ! Tout un tas d’équipement directement venu de cette époque, des trucs que j’ai trouvés au fil des années. La boîte à rythmes TR-606, par exemple, sortie en 1981, juste un an après le premier Battlezone. J’ai aussi le clavier analogique Roland SH-09 sur ces photos… il est de la même année que le jeu, d’ailleurs. »

Battlezone

« Je me suis servi des claviers et des boîtes à rythmes comme matière première. Je lançais une boucle sur le SH-09 et le TR-606 (mes éléments de base de l’époque), avant de les faire passer dans une série de plug-ins, d’effets, de reverbs et de delay analogiques… histoire de déformer tout ça, tout en préservant la chaleur et l’énergie. »

Voici un morceau créé sur mesure pour l’une des premières bandes-annonces du jeu, d’après la musique de Battlezone :

Le processus de création rétro-futuriste est passé au niveau supérieur avec les effets.

« Dans les jeux des années 1980, les sons étaient le plus souvent générés par des puces dédiées, sur le vif, et non rejoués comme pour les effets modernes. Ce côté 8-bit distinctif est un élément clé de notre nostalgie. »

« Je me suis dit que ce serait cool, quand c’était possible, d’utiliser la technologie des années 1980 pour générer les effets de Battlezone. Les sons de l’ATH et du GUI se prêtaient bien au jeu… en particulier sur le menu principal. »

« Grâce à un émulateur (un logiciel capable de recréer les effets de centaines de bornes et de consoles), nous avons pu développer des reproductions de sons de cette époque. Nous avons ensuite combiné ce matériel de base à d’autres créations, comme des enregistrements sur synthétiseur, pour obtenir des morceaux d’époque teintés de modernité. »

Pour vous donner une idée, voici quelques exemples utilisés dans le processus :

VR pour les oreilles

Bien sûr, notre équipe audio a travaillé en vue d’une nouvelle plateforme. La nature immersive de la VR nécessitait une approche particulière.

« Battlezone utilise un traitement binaural pour placer les effets audio sur 360 degrés autour du joueur. La technique est très précise en 3D, idéale pour la réalité virtuelle, puisqu’elle offre un niveau d’immersion auditive en accord avec la production graphique du PlayStation VR. »

C’est quelque chose qui demande un peu plus de travail, mais ça en valait la peine, je crois !

The end result

« Je suis fier de faire partie de cette équipe. C’est notre premier jeu VR, une nouvelle frontière pleine de promesses et de défis ! »

Quand vous jouerez à Battlezone, j’espère que la musique et les effets audio participeront au côté immersif de l’aventure. Une plongée dans l’ère des salles d’arcade éclairées au néon, accroché à votre nouvelle borne. À ceci près que, cette fois, vous serez à l’intérieur, dans le grand bain, à tirer sur des ennemis pour sauver le monde, dans une cacophonie de bips, de blops et de beats !