Little Nightmares joue sur les peurs de votre enfance façon Tim Burton

0 0
Little Nightmares joue sur les peurs de votre enfance façon Tim Burton

Tarsier Studios, les développeurs de LittleBigPlanet, passent du côté obscur le temps d'une étrange aventure

Bonjour, je suis Dave Mervik concepteur narratif senior chez Tarsier Studios. Vous nous connaissez sans doute pour notre travail sur des jeux comme LittleBigPlanet et Tearaway Unfolded, mais si nous avons monté notre boite, c’est surtout pour créer nos jeux.

Il y a dix ans, nous avons présenté lors de l’E3 un concept intitulé The City of Metronome. C’était l’archétype même du jeu que nous voulions créer, mais notre moment n’était pas encore venu. Après une décennie passée à travailler avec des studios comme Sony XDEV et Media Molecule, nous nous retrouvons à la case départ. À la seule différence qu’aujourd’hui, les astres sont alignés !

Le jeu a peut-être changé, mais son esprit demeure et avoir la possibilité de vous en parler aujourd’hui relève quasiment du rêve. Ou devrais-je dire d’un… Little Nightmare (un petit cauchemar).

Désolé. Je n’ai pas pu résister !

Pour me faire pardonner, je vous offre cette bande-annonce :

Laissez-moi vous en dire un peu plus sur Little Nightmares. L’action se déroule dans The Maw (la Gueule), une espèce de maison de poupée un peu étrange, où toutes vos peurs les plus primaires sont animées et déformées par les esprits dérangés de notre équipe artistique !

The Maw associe des extrêmes. Nous voulions que ce lieu reproduise cette expérience irréelle que les enfants traversent quand ils grandissent. On y passe en quelques secondes d’un moment heureux à une effroyable terreur. Nous avons bien entendu quelque peu exagéré les choses… dans le monde des enfants, c’était bien le minimum !

Little Nightmares

Nous avons donc plongé Six, notre personnage principal, dans ce pays des merveilles foutraque. Elle n’a rien de spécial, pour un personnage de jeu vidéo, car nous voulions faciliter l’identification. En gros, elle ne cache pas un énorme fusil à pompe sous son ciré jaune ! Tout ça pour dire qu’il s’agit d’une enfant banale, coincée dans le pire endroit qu’on puisse imaginer et qu’il faut l’en faire sortir. Et vous allez l’aider en faisant ce que les petits font de mieux : se cacher, se faufiler et voir les choses différemment des adultes.

Little Nightmares

Pas facile de décrire son ressenti face au jeu, car c’est un mélange de tout un tas de choses. Nous avons tenté de décrire l’enfance et le sentiment d’évoluer dans un monde fait pour d’autres individus. Si nous avons bien fait notre boulot, vous passerez autant de temps à crapahuter joyeusement et à résoudre des problèmes qu’à craindre le Chef et de ses adorables potes !
Histoire d’améliorer encore l’expérience, notre compositeur maison Tobias Lilja a créé une musique originale. Comme toujours, son travail à la fois enjoué et troublant nous a tous surpris. Les gens sont parfois si talentueux que c’en est exaspérant ! Vous pouvez écouter son travail ici.

Little Nightmares

Nous avons vraiment hâte de mettre Little Nightmares entre vos mains, mais en attendant de vivre l’expérience, vous pouvez regarder la bande-annonce des centaines de fois. En tout cas, moi, je n’en suis pas loin !

Vous pouvez aussi découvrir d’autres aspects de Little Nightmares sur www.little-nightmares.com et nous suivre sur Twitter via @LittleNights ou Facebook via /worldoflittlenightmares.