Les quatre ans d’animation qui ont permis de donner vie à The Little Acre sur PS4

2 0
Les quatre ans d’animation qui ont permis de donner vie à The Little Acre sur PS4

Il a fallu 2000 images d'animation, deux animateurs et trois mois pour terminer une seule scène

Bonjour ! Ici Kate Clavin de Pewter Games. Je suis conceptrice personnage, comédienne de doublage et membre de l’équipe d’animation sur The Little Acre, qui sortira sur PlayStation 4 demain !

The Little Acre est un jeu d’aventure traditionnel point’n click avec une petite particularité : ses deux mondes magiques sont basés sur une technique d’animation à la main. Vous incarnez Aidan et sa fille Lily. Leur vie paisible dans la campagne irlandaise des années 50 est bouleversée par la disparition d’un être cher et la découverte d’un monde mystérieux peuplé de créatures étranges. Nous sommes impatients de voir les gens se joindre enfin à Aidan et Lily dans leurs aventures.

TITLE
P21 – Le processus d’animation débute par une esquisse grossière qui exprimera l’atmosphère voulue. L’esquisse est ensuite nettoyée lors d’une deuxième phase. Et enfin, on ajoute les couleurs et les ombres au dessin.

Tout ce que vous verrez dans The Little Acre a été dessiné et animé à la main par moi-même et l’équipe artistique incroyable de Pewter Games. Nous nous sommes inspirés des travaux de l’animateur légendaire Don Bluth (Charlie mon héros, Brisby et le secret de Nimh) et avons passé les quatre dernières années à tenter de donner à chaque personnage, environnement, mouvement et geste autant de vie et de personnalité que possible.

L’animation commence bien avant de poser le stylet à l’écran. Notre studio devait vraiment valoir le détour durant notre travail sur The Little Acre La plupart de nos animateurs avaient accroché des miroirs au-dessus de leurs bureaux pour pouvoir se filmer en train de faire des gestes ou des grimaces, afin d’apporter plus de précisions dans leurs dessins.

Si quelqu’un était entré sans prévenir, les animateurs auraient eu l’air bien malin avec toutes ces grimaces et danses bizarres dans le bureau !

TITLE
P29 – La feuille de personnage de Lily, avec ses ailes féériques, son casque et son épée !

J’adore tous les personnages de The Little Acre, mais Lily est ma préférée. C’est la fille d’Aidan, une petite chipie adorable qui possède une épée et des ailes de fée. Son caractère de garnement est beaucoup inspiré de ce que je ressentais lorsque j’étais petite, comme si tout était une aventure. Au début, quand l’équipe essayait de définir le personnage, Lily était un garçon. Je suis tellement contente que l’on ait changé d’avis.

J’ai même pu doubler Lily. Ça, c’est quelque chose de génial ! J’ai mis beaucoup de moi-même dans ce personnage.

TITLE
P27 – La feuille de personnage d’Aidan. Elle servait de référence pour établir une cohérence entre les couleurs, la taille, l’apparence et les expressions. C’est un document crucial car chaque personnage est redessiné pour chaque image d’animation, ce qui peut causer de petites erreurs.

L’animation traditionnelle est un travail d’orfèvre, je pense que c’est pour cela que si peu d’équipe y ont recours. Par exemple, une scène du début de The Little Acre a lieu dans la cuisine de chez Aidan et Lily. Il a fallu à deux personnes environ trois mois pour terminer et faire fonctionner presque 2000 images d’animation. Ce sont 2000 dessins esquissés, révisés, puis finalisés. Et tout ça, pour une seule scène ! Après ça, mon poignet était en miettes.

TITLE
P10 – Un storyboard de la scène d’ouverture de The Little Acre, afin de visualiser comment la scène se déroulera.

Nous nous sommes également compliqué la vie en utilisant deux styles et perspectives artistiques différentes : un pour le monde réel, et un autre pour le monde mystérieux que visitent Aidan et Lily (inspiré des films du Studio Ghibli d’Hayao Miyazaki). Leurs aspects et leurs ambiances sont complètement différents, nous pensions que c’était important pour donner l’impression de voyager dans un autre monde. Mais cela voulait dire que nous devions également dessiner et animer deux versions de chaque personnage principal. C’était un travail plutôt intense, mais le jeu s’en tire mieux ainsi.
La création de The Little Acre a vraiment été une expérience agréable. Les gens avec qui je travaillais m’ont tellement appris sur l’art et l’animation, de plus, n’importe quel travail devient une partie de plaisir avec une bonne équipe. C’était vraiment enrichissant, et j’ai hâte de retravailler avec eux. Nous espérons que vous aimerez jouer à The Little Acre autant que nous avons aimé le créer.

Images extraites du livre d’illustrations numérique de The Little Acre, disponible pour tous gratuitement au lancement.

Les commentaires sont désactivés.

2 Commentaires

  • Un travail de dingue, quand on vois les dessins animées et là les jeux…C’est impressionnant de voir autant de talents. Évidement je ne peut que penser aux Chevaliers de Baphomet..Ca fait du bien de voir tout ça 🙂

  • willowange

    Pas certain qu’on puisse parler de « travail de dingue » compte tenu de ce que propose réellement le jeu…

    Heureusement son petit prix est à la hauteur de la (très) faible durée de vie…