Le jeu de réflexion en coopération Death Squared mettra votre amitié à l’épreuve début 2017 sur PS4

1 0
Le jeu de réflexion en coopération Death Squared mettra votre amitié à l’épreuve début 2017 sur PS4

L'histoire d'un prototype de la Game Jam qui est devenu un piège mortel survolté idéal pour la PlayStation

Pour fêter l’annonce de la sortie de Death Squared sur PS4, voici plus d’informations sur ses origines.

Death Squared a failli ne jamais voir le jour. C’est un bel exemple dans lequel la persévérance permet de mener un prototype à bien.

Tout a commencé lors des 48 heures de la Global Game Jam de 2015, placée sous le thème « On fait quoi maintenant ? ». J’ai commencé à réfléchir sur une mécanique dans laquelle quatre personnes seraient coincées au milieu d’appareils mortels. Coopérer, ou mourir. En tant que fan de jeux en coopération, c’était pour moi l’occasion rêvée d’en créer un nouveau.

J’ai creusé l’idée et l’ai ramenée à une forme plus abstraite : des robots cuboïdes libres de se déplacer sur des grilles formant les niveaux, des énigmes apparemment évidentes, mais où les interactions seraient inattendues. J’ai passé les 48 heures suivantes à préparer un prototype de test, mais je me souviens parfaitement avoir failli arrêter en chemin.

Quelque chose dans le concept ne convenait pas, et j’avais l’impression d’être au pied du mur. Mon premier puzzle, dans lequel il y avait un laser et une mécanique de saut, était un échec. Il fonctionnait presque, mais l’expérience que j’en attendais n’était pas la bonne. Mais c’est à cela que servent les prototypes. Parfois, une idée ne fonctionne pas, alors peut-être qu’il faut simplement aller de l’avant et essayer de faire un jeu totalement différent.

Je me suis entêté à créer un autre puzzle avant de m’avouer vaincu. J’ai couché d’autres concepts sur papier et j’en ai essayé un. À ce stade, on était à peu près à la trentième heure de la compétition, et je n’avais dormi que deux heures. Ça passait, ou ça cassait.

J’ai essayé le nouveau niveau plusieurs fois. Ouf. Ça fonctionnait. Enfin, il tenait la route, et j’étais pratiquement sûr que les gens se feraient surprendre au moins une fois, qu’ils réfléchiraient à ce qui était en train de se passer et surtout, qu’ils trouveraient la solution en communiquant entre eux. J’ai fait passer quelques manettes à des amis qui participaient aussi à la Jam, sans vraiment savoir à quoi m’attendre.

« Eh, c’est marrant ! ».

J’étais surpris. Je me sentais comme un scientifique cinglé en manque de sommeil qui avait construit une machine bizarre que personne ne voulait. Ce genre de réponses est incroyablement motivante. Je tenais peut-être quelque chose.

C’est ainsi qu’est né Death Squared. Un jeu sans instructions, mais juste une question : Qu’est-ce qu’on fait ? La réponse n’apparaissant que si deux personnes travaillent ensemble dans ce but.

J’avais hâte de vraiment commencer le projet avec le reste de l’équipe SMG. On s’y est mis tout de suite, on a exploré les aspects découverte, surprise, dépendance et réflexion transversale partagée du gameplay. On a aussi versé tout notre amour dans la création de ces petits Cubebots de la Game Jam pour donner vie au tout.

Death Squared

Lors de sa première PAX, le jeu a été sélectionné pour l’Indie Showcase, et a subi l’épreuve du feu. De tous les jeux que j’ai présentés, c’est mon préféré. « Voilà une manette. Pas d’instructions. » Je ne pense pas qu’il y ait de discours plus simple. J’adore voir les gens y jouer et voir comment chaque groupe approche les choses différemment. On voit souvent des groupes d’inconnus se perdre dans des conversations pour se féliciter à peine après quelques minutes de jeu.

Avance rapide après deux ans de développement, et ce jeu est devenu quelque chose de vraiment conséquent. Il y a un mode Histoire à deux joueurs, un mode quatre joueurs, des niveaux encore plus difficiles, et une narration hilarante assurée par Mick Lauer.

Nous avons hâte de sortir Death Squared sur PS4, surtout avec la fonction de Jeu en partage pour permettre à vos amis de vous rejoindre dans votre partie à tout moment depuis chez eux. Combiné à d’autres fonctions de la PS4 comme la barre lumineuse de la manette, le haut-parleur intégré et le pavé tactile, nous pensons que ce jeu aura parfaitement sa place dans la ludothèque PS4. Nous ajoutons également du contenu exclusif à la PS4 : des puzzles encore plus difficiles. Voyons si vous parviendrez à garder vos amis.
Death Squared

Death Squared sortira sur PS4 début 2017, alors assemblez votre super équipe de coopération, et préparez-vous à les détruire sans faire exprès !

Les commentaires sont désactivés.

1 Commentaire

  • Un jeu Game Jam ? A ouai quand même ! Un long chemin sachant le peut de temps réalisé…GG