Nos impressions du gameplay de Mass Effect Andromeda

5 0
Nos impressions du gameplay de Mass Effect Andromeda

Nous nous essayons au nouveau système de tir, aux nouveaux biotiques, et au système de conversation du dernier Bioware

Bioware’s shaking things up for Mass Effect: Andromeda, the first PS4 installment in its spacefaring action-RPG series. The game’s setup represents a clean break from the original Mass Effect trilogy, taking place 600 years later in another galaxy as a crew of explorers searches for humanity’s new home.

Bioware a prévu beaucoup de choses pour Mass Effect: Andromeda, le premier épisode sur PS4 dans sa série RPG d’action spatiale. Le jeu représente une vraie rupture avec la trilogie originale de Mass Effect, avec un scénario qui prend place 600 ans plus tard et dans une autre galaxie, auprès d’un groupe d’explorateurs à la recherche d’un nouveau foyer pour l’humanité.

Malgré ce changement d’espace-temps, Mass Effect: Andromeda conserve tous les éléments qui ont propulsé la série à la gloire. Vous assemblerez une équipe d’aventuriers hors-du-commun; Explorerez des endroits exotiques à la fois beaux et hostiles; Découvrirez une histoire riche et détaillée; Et vous engagerez dans de multiples conversations presque philosophiques avec un cast de personnages des plus colorés.

Quoi de neuf, alors ? À mon grand plaisir, j’ai trouvé que les moments d’action d’Andromeda étaient plus rapides et beaucoup plus féroces, avec un tir plus net et une maniabilité plus souple. Deux nouvelles manœuvres – un saut de boost (X) et un dash d’évasion (Rond) – donnent une sensation plus cinétique et me permettent de me repositionner rapidement en plein cœur des batailles ou de me déplacer rapidement pour achever un ennemi en fonction de la la situation. Sur la base de ce que j’ai joué lors de ces quatre premières heures du jeu, je parie que cette révision du combat va considérablement élargir l’attrait du jeu.

Les biotiques d’Andromeda bénéficient également d’une approche plus musclée. Comme les vétérans de la série se souviendront, les biotiques sont des pouvoirs surhumains qui peuvent tirer les ennemis hors de leur couverture, déclencher des explosions d’énergie, et ainsi de suite. Bioware a retravaillé la façon dont tous ces différents pouvoirs et capacités interagissent les uns avec les autres, créant un système de « combo » remanié qui s’est avéré être l’un de mes ajouts préférés d’Andromeda.

La plupart des capacités offensives sont considérées comme «amorces» ou «détonateurs», et l’interface utilisateur d’Andromeda comprend une icône graphique pratique pour vous aider à faire la différence entre les deux. Déployer une compétence d’amorce puis une attaque de détonateur déclenchera un combo qui infligera plus de dégâts sur votre cible.

Mass Effect Andromeda

Cela signifie que vous pouvez saisir un ennemi avec Lift (amorce) puis utiliser Concussive Shot (détonateur) pour un énorme bonus de dégâts. D’autres interactions ont des effets plus originaux; Cryo Beam déclenche un effet de glace qui refroidit les ennemis les plus proches, par exemple. Mieux encore, les combos peuvent être amorcés ou détonés par vous ou vos PNJ alliés. Il y a donc beaucoup de place pour l’improvisation !

Par ailleurs, Andromeda abandonne les classes formelles de personnages, au profit de «profils» de compétences plus flexibles qui permettent aux joueurs de s’adapter aux défis individuels. Compte tenu de l’action plus concise et des nouveaux combos amorce/détonateur, cela me semble être un très bon choix.

J’ai aussi remarqué beaucoup d’améliorations subtiles au niveau du gameplay. Se mettre à l’abri est maintenant un processus plus lisse, contextuel, et qui ne nécessite plus de pression de bouton. Les guérisons et provisions sont maintenant accessibles directement depuis l’environnement, plus besoin de fouiller dans les menus pour trouver un Medi-Gel.

En dehors du combat, mon expérience d’Andromeda a été très prometteuse. Plus de commandant Shepard, mais Scott et Sarah Ryder ont l’air de protagonistes tout à fait solides. Une nouvelle espèce de tyrans appelés les Kett semblent servir d’antagonistes, avec une grande partie du conflit autour d’une ancienne relique appelée le Remnant.

Plus tard dans la démo, j’ai pris le contrôle du Tempest, la réponse d’Andromeda au Normandy, et a j’ai passé quelques minutes à apprendre à connaître son équipage. Mon préféré était Jaal, un extraterrestre étrange avec un passé mystérieux touché par le Kett. Je parie qu’il va vite devenir l’un des favoris des fans.

Fidèles à la forme Mass Effect, les conversations étaient libres, philosophiques et profondément fascinantes. Il est intéressant de noter qu’Andromeda remplace les options de conversation Paragon et Renegade des jeux précédents avec de nouveaux « tons » conversationnels – émotionnels, logiques, etc. – qui peuvent influencer la direction de la conversation.

Mass Effect Andromeda

Après ma conversation, j’ai atterri sur une nouvelle planète et j’ai exploré le marché de Kadara, une ruche de vilains peuplée d’espions et de scélérats. Ensuite, j’ai sauté dans un Nomad blindé pour explorer la surface de Kadara, en évitant soigneusement les lacs acides et les créatures agressives.

Ces expéditions nomades m’ont rappelé les meilleures parties des séquences de Mako, dans le premier Mass Effect, mais ont offert beaucoup plus de variété environnementale et d’intéressantes rencontres de combat. À un moment donné, j’ai repéré une escarmouche à un petit avant-poste au loin. J’y suis allée et j’ai aidé des combattants locaux à terminer une escouade ennemie. Ces scénarios ne sont pas tout à fait en monde ouvert, mais ils sont grands, excitants et débordants de possibilités.

D’ailleurs, les explorateurs parmi vous adoreront scanner les objets de l’environnement, une des nouvelles additions utilisée pour résoudre les casse-tête, déverrouiller de nouvelles connaissances dans le Codex et gagner des points de recherche pour les mises à niveau d’équipement.

Pour ceux qui se demandent a quel point Andromeda s’appuiera sur l’histoire de la trilogie originale de Mass Effect, voici la réponse: pas tellement. Andromeda est un nouveau départ pour la trilogie, ne vous attendez donc pas à retrouver Shepard. Un représentant de Bioware m’a cependant confirmé que les joueurs attentifs pourront déceler quelques morceaux narratifs liés à l’histoire des trois premiers. d’aigle-eyed peuvent découvrir quelques morsels narratifs qui rapportent à cette histoire. Vous n’aurez pas à importer vos fichiers de sauvegarde pour continuer sur vos choix narratifs, non plus, car ce nouvel épisode n’est plus en lien avec les anciens protagonistes.

Mass Effect Andromeda

We also got a peek at the pre-release version of Andromeda running on PS4 Pro, where it will support higher resolutions as well as HDR features. The results were impressive — we’ll have more details to share there soon as we prepare for the game’s launch on 21st March.

Have any questions? Let me know in the comments below!

Nous avons également eu le droit à un aperçu de une version de pré-lancement d’Andromeda fonctionnant sur PS4 Pro, qui prendra en charge des résolutions plus élevées ainsi que des fonctionnalités HDR. Les résultats sont impressionnants – nous aurons plus de détails à partager d’ici à la sortie du jeu, le 21 mars.

Les commentaires sont désactivés.

5 Commentaires

  • ça a l’air très sympa une petite question est ce qu’il y aura du contenu vr pour le psvr ?

  • J’ai hâte! J’attends que ça!! Sans oublier les romans et comics à venir ^^

  • Nightmare1984

    Fan de la première trilogie, je le sens moyen celui là. Entre la communication catastrophique, tous les départs chez Bioware et les trailers montrant que des combats dans décors vides sans jamais voir une ville, sans parler des personnages qui font générique, ça me rassure pas. Entre ma méfiance pour ce jeu et Horizon j’espère que mars ne sera pas le mois de la déception pour ma part.

    • Clara Hertzog
      Clara Hertzog

      Tu es aussi méfiant pour Horizon ? Les critiques ont l’air plutôt bonnes, non ?

    • Nightmare1984

      Je me fis jamais aux critiques des journalistes qui sont tout sauf objectif pour diverses raisons. Je me souviens encore des tests de GTA IV… De tout ce que j’ai vu et lu sur Horizon c’est du Far Cry Primal la réalisation en plus. Et ça ça me rassure pas des masses car c’est le style de jeu où il y a un bon début et une bonne fin (au meilleur des cas) et pendant la trentaine d’heures au milieu tu enchaines la même chose de façon redondante. J’espère me tromper. Je verrai ça mercredi.