Publié le

Le RPG d’action Akiba’s Beat sortira le 19 mai sur PS4 et PS Vita

Parcourez les rues d'Akihabara et frayez-vous un chemin à travers de nombreux donjons

Ah, Akiba’s Beat ! Ce jeu a beaucoup fait parler de lui, et on nous a posé beaucoup de questions à son sujet. Je suis donc là pour mettre les choses au clair et vous donner toutes les informations que vous voulez. Enfin, j’espère. (*emote style manga de personnage rougissant*)

Pour commencer, la date de sortie ! Elle a été décidée. Le jeu sortira sur PS4 et PS Vita, en version physique et dématérialisée, en Europe le vendredi 19 mai.

Et si vous comptez vous procurer une copie physique du jeu, n’oubliez pas de la précommander auprès de votre revendeur pour obtenir une mini peluche de Pikun, l’adorable (?) mascotte “moche et mimi” (chez les revendeurs participants et dans la mesure des stocks disponibles). Comment résister à cette bouille étrange et bouffie qui vous sourit depuis son coin, qui vous traite de débile en pleine nuit et qui fait craquer votre femme de ménage ?

Une autre question qui est souvent revenue : “Quel est le lien avec Akiba’s Trip: Undead & Undressed, le jeu précédent de la série Akiba publié par XSEED ? ” Et la réponse est… Il n’y en a pas !

Akiba's Beat

Du moins, presque pas. Il est lui aussi développé par Acquire, et se déroule dans le même univers, mais tout le reste est entièrement nouveau : l’histoire, les personnages, le type de gameplay, jusqu’au style du jeu lui-même !

Pour ceux qui ne connaissent pas (ou pour qui le nom n’évoque rien), Akiba’s Trip: Undead & Undressed était un jeu de combat un peu osé qui nous avions publié en 2014, où les joueurs devaient déshabiller des vampires pour les exposer au soleil et les tuer. Il avait été classé PEGI 16 en Europe. C’était un excellent jeu bourré d’humour boute-en-train et tournant en dérision la culture japonaise. (Il est d’ailleurs disponible sur PS4, PS3, et PS Vita ; achetez-le !)

Akiba’s Beat est quant à lui un RPG d’action très sage (ou presque) dans lequel les joueurs devront traverser des donjons surréels et hallucinatoires, et affronter des monstres au cours de combats explosifs. Son scénario est bien plus profond, il comporte plus de personnages, un système de combat plus complexe et varié, un ton caustique plus subtil (mais toujours bien présent), et par-dessus tout, pas de déshabillage. Pas du tout ! Il a été classé PEGI 12 en Europe, et est bien plus sage que son prédécesseur.

Mais que cela ne vous freine pas : malgré l’absence de déshabillage, vous aurez droit à une histoire pleine de mystères, concernant des enfants du millénaire marginalisés qui cherchent un sens au monde, se déroulant dans une fidèle reproduction d’Akihabara, le quartier de Tokyo également appelé « Electric Town » et connu pour sa myriade de magasins de jeux et de manga, de maid cafés, de salles d’arcade, de magasins de produits d’occasion, et de boutiques spécialisées en produits électroniques.

Akiba's Beat Akiba's BeatAkiba's Beat

Les personnages sont, comme vous vous y attendez, représentatifs des types d’individus que vous pourriez trouver dans un tel endroit, dont un geek au chômage terrifié par les responsabilités, un visiteur distant venu de loin, une jeune idole de la pop à l’attitude positive, un adolescent émo qui écrit des nouvelles et qui se la joue, une nymphette gothique issue d’un milieu bourgeois, un ex-programmeur las et rongé par le doute, et l’amie d’enfance qui ne sait pas ce qu’elle veut typique des manga (mais en version homme).

Oh, et le jeu est entièrement doublé. Oui, INTÉGRALEMENT en entier. Près de 22 000 lignes de dialogue, pour plus de 180 personnages différents, en japonais et en anglais.

Et pour les voix anglaises, nous avons réuni, entre autres, Chris Patton, Erica Mendez, Tia Ballard, Robbie Daymond, Cherami Leigh, Ed Bosco, Ray Chase, Mick Wingert, Cristina Vee, Todd Haberkorn, ainsi que Brittney Karbowski dans son tout premier rôle de jeu vidéo : Pikun, la mascotte du jeu.
Bref, c’est un grand jeu, et nous avons mis les petits plats dans les grands pour qu’il vous plaise. Alors dépêchez-vous de précommander ! Les rues d’Akihabara n’attendent que vous…

1 commentaires
0 réponses de l'auteur

Date définitive ?

Car ça avait déjà été repoussé à fin mars, puis avril, et maintenant mai.

Je râle pas hein, je suis juste impatient 😉

PS : je préférerais qu’ils prennent du temps à traduire plutôt qu’à doubler… franchement !

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications