Les mots me manquent pour décrire l’étrangeté de What Remains of Edith Finch

2 0
Les mots me manquent pour décrire l’étrangeté de What Remains of Edith Finch

Les créateurs de The Unfinished Swan nous racontent leur nouveau jeu

Notre jeu sort aujourd’hui sur PS4 ! Nous avons passé 4 ans à travailler dessus et j’ai encore du mal à en faire la description.

Ce n’est pas trop dur de donner le thème général. What Remains of Edith Finch est une collection de petites histoires qui permettent au joueur de suivre les différents membres de la famille Finch peu avant leur mort.

En revanche, décrire le jeu en détail est plus compliqué.

Nous cherchions à l’origine à créer un jeu sur le sentiment d’admiration qu’on éprouve face à quelque chose de merveilleux et d’imposant. Par exemple, se retrouver au fond de l’océan ou en plein milieu d’une immense forêt.

What Remains of Edith Finch

Mais c’est difficile à réaliser. C’est quelque chose qui doit être vécu. Regarder un coucher de soleil en personne peut vous submerger, mais les photos de couchers de soleil ne servent généralement qu’aux cartes postales.

Au lieu de faire un jeu sur l’admiration, nous avons donc réalisé un jeu voué à faire ressentir cette admiration. Plutôt que d’évoquer l’admiration chez nos joueurs, nous avons choisi de réaliser une collection de petites histoire à propos de personnes qui l’ont ressentie pour donner la possibilité au joueur de se mettre à leur place.

Puisqu’il est plus facile de ressentir cette admiration envers quelque chose d’inconnu, nous avons fait de notre mieux pour rendre chaque histoire unique. Pour les personnages, nous avons intégré de nombreux petits détails (généralement tirés de nos vies personnelles) afin de les rendre plus crédibles. Quant aux mécaniques de jeu, nous nous sommes concentrés sur une manière novatrice de contrôler les personnages (tout en restant simple d’accès, ce qui a rendu la tâche ardue).

What Remains of Edith Finch

Tout cela pour dire que notre équipe (qui est montée jusqu’à 15 personnes par moments) a passé 4 ans à glisser de petits morceaux de vie dans le jeu tout en gardant une certaine cohésion. Le fait que les familles et les habitations soient chaotiques de nature a permis aux nombreuses personnes qui ont participé au projet d’apporter une impression de vie et de passage du temps réaliste.

Au fil du temps, le titre a évolué pour devenir un jeu qui explore les sujets de la mort, de la famille, de l’enfance, de l’histoire et bien d’autres dont je n’ai que vaguement conscience. Cependant, les commentaires des joueurs à propos de leur expérience de jeu une fois celui-ci terminé me laissent penser que nous avons atteint notre objectif initial. Je ne comprends pas vraiment comment, mais nous avons réussi.

C’est bizarrement assez similaire à ce qui s’était produit pour notre jeu précédent, The Unfinished Swan.

Lorsqu’on crée quelque chose, si tout se passe bien, un moment arrive toujours où les choses semblent se mettre en place comme il faut. Ce moment arrive souvent après de longues phases où rien ne semble fonctionner et la joie de voir le projet partir sur la bonne voie est couplée au soulagement de voir tout simplement le jeu marcher. Après la phase initiale de travail acharné, l’équipe entière a passé des mois (voire des années !) à corriger les erreurs et à retoucher le jeu, se servant des commentaires des testeurs pour améliorer l’expérience.

Et puis, il s’est produit une chose étrange. En regardant ce que nous avions créé, nous avons pris conscience des nombreux petits détails dont il fourmillait.

Parfois, il s’agissait de l’angle d’une chaise à bascule qui guidait inconsciemment l’œil du joueur vers une photographie qu’il aurait loupé. D’autres fois, il s’agissait d’une fresque géante qui provoquait un mélange bien dosé d’étonnement et d’émerveillement.

What Remains of Edith Finch

Quand je regarde ce qu’est devenu notre jeu, je suis aussi fier qu’intimidé.

Je repense à toute l’énergie investie dans ce projet et aux nombreuses discussions que nous avons eues avant de me dire : « Quelle chance d’avoir obtenu un tel résultat. Nous n’arriverons jamais à refaire quelque chose d’aussi bien. »

Maintenant que son développement est terminé, je ne peux pas affirmer le comprendre davantage que je ne comprends les personnes qui ont travaillé dessus. Cependant, j’apprécie sincèrement les efforts de chacun et tout ce qui a permis de faire du jeu ce qu’il est actuellement. Peu importe ce que c’est.

J’espère que cette expérience vous marquera et que vous aurez tout autant de mal que moi à la décrire.

Les commentaires sont désactivés.

2 Commentaires

  • True_Scott

    La vidéo n’est plus disponible, serait-il possible de remettre un lien actif SVP ? 🙂
    Merci !