Comment un simple pigeon a volé la vedette dans le jeu d’aventure The Inner World sur PS4

0 0
Comment un simple pigeon a volé la vedette dans le jeu d’aventure The Inner World sur PS4

Studio Fizbin dévoile des détails exclusifs concernant la suite de leur jeu d'aventure.

Dans les profondeurs de la terre se trouve le monde d’Asposia, une sphère parfaite au milieu des ténèbres. Ce monde est le foyer des Asposiens, un peuple connu pour ses membres et nez rayés, ses crânes chauves et ses collections de chapeaux, ainsi que d’autres créatures diverses. Peck, un pigeon aux capacités de vol limitées, est l’une de ces créatures.

Au mépris de toutes les lois de la physique, il est capable de prendre son envol avec ses petites ailes boudinées… parfois même à l’envers. Mais le plus important à propos de Peck est le rôle qu’il joue dans le déclenchement du chaos à l’origine de l’aventure de « The Inner World », désormais disponible sur PlayStation Store.

Lorsque Peck avale la précieuse amulette du souverain d’Asposia, il met en route l’histoire épique de Robert, un gentil Asposien au nez en flûte, et Laura, une rebelle à qui on ne la fait pas. Et dès que Peck fait une apparition dans le jeu, même si elle est courte, elle est toujours mémorable et amusante.

Pendant que nous préparions la suite du jeu The Inner World – The Last Wind Monk, nous avons eu une idée brillante : et si le joueur pouvait contrôler Peck et voler dans le monde qui l’entoure ? Lorsque nous en avons discuté, on a presque pu voir apparaître des petits cœurs dans les yeux des membres de notre équipe. Peck a toujours été un personnage apprécié de l’équipe et des fans. Les premiers croquis de notre adorable pigeon datent de 2010, et suite à cela nous avons rapidement offert des instructions pour créer sa propre peluche de Peck à nos fans. Nous avons aussi reçu de nombreux dessins et photos de la part de ces derniers. La Peck-mania a atteint son apogée avec la création d’une mascotte de Peck plus vraie que nature haute de deux mètres, qui est rapidement devenue un membre à part entière de notre équipe. Regardez cette photo :

Inner World
De ses modestes débuts sur papier à l’intégration de l’équipe dans le studio de Berlin, la carrière de Peck a véritablement pris son envol.

 
Nous voulions faire de Peck un personnage jouable et avons immédiatement commencé des tests de vol. Puisque la version PC du jeu n’est jouable qu’à la souris et au clavier, l’utilisation d’une manette était totalement nouvelle pour nous.

Programmer cette façon de jouer mena donc en toute logique à l’étape suivante : et si nous pouvions rendre tous nos personnages principaux contrôlables directement, au lieu de simplement cliquer dans le jeu comme dans les jeux d’aventure classiques ? Ce serait une solution idéale pour la version console du jeu !

Dès le premier prototype du jeu, nous avions donc déjà développé un nouveau jeu passionnant. Et en plus, Peck est passé de simple personnage secondaire dans le premier « The Inner World » à personnage principal parfaitement fonctionnel dans la suite. La nouvelle possibilité de passer sans transition à chacun des trois personnages jouables (Robert, Laura et Peck) nous a également permis d’avoir de nouvelles idées d’énigmes.

Peck peut interagir avec de nombreuses autres créatures d’Asposia, donner des coups de bec, est passé maître dans l’art du déguisement et peut, en volant, atteindre des zones difficiles d’accès. En travaillant de concert avec Robert et Laura, il est essentiel à notre trio de héros.

Inner World
Peck jette un coup d’œil au Wacky Stuff Store tandis que Robert joue aux fléchettes.

 
Comme si une nouvelle forme de gameplay n’était pas suffisante, nos animateurs ont une fois de plus donné vie au monde d’Asposia et à notre cher pigeon grâce à de nombreuses animations détaillées. De plus, nous avons récemment changé d’outils de programmation et sommes ainsi parvenus à réduire les temps de chargement tout en proposant un monde plus beau et plus vivant.

Dans cette suite, nous voulons permettre aux joueurs de plonger encore plus loin dans l’univers d’Asposia et de profiter au mieux de ses habitants uniques.

« The Inner World » a reçu la récompense de « Meilleur jeu allemand » aux German Computer Game Awards et est récemment sorti sur le PlayStation®Store. Le jeu sera également disponible en boutiques à l’été 2017 ; et quelques semaines plus tard, la deuxième partie « The Inner World – The Last Wind Monk » sera disponible en version numérique et physique sur PS4. Notre éditeur et partenaire dans cette aventure est « Headup Games ».

Vous pouvez en savoir plus sur The Inner Wold à l’adresse www.theinnerworld.de, nous suivre sur Twitter @studiofizbin et nous contacter sur Facebook.