Publié le

Les niveaux déconstruits : découvrez Rougemors d’Horizon Zero Dawn

Le level designer David Ford et le créateur des machines Dennis Zopfi nous parlent de la chasse aux machines !

Au fin fond du territoire Carja vit une machine redoutée de tous les chasseurs : le légendaire Rougemors. Une bête mécanique d’une telle force et d’une telle férocité qu’elle a tué toutes les personnes dont elle a croisé la route. Il y a fort à parier que vous seul serez capable de l’abattre.

L’histoire de Rougemors émaille toute la quête du Pavillon des chasseurs dans Horizon Zero Dawn. Les récits de ses victimes accompagnent votre entrée dans ce club de chasseurs à l’ancienne, et vous rêverez d’être celui qui réussira à l’abattre tout au long de votre ascension au sein du groupe. Le scénario soigneusement conçu vous fera voyager jusqu’à une région reculée où la rencontre avec cette bête aura des répercussions pour le personnage principal, Aloy, mais aussi pour tout le Pavillon des chasseurs.

Rougemors a des origines plus lointaines que la jungle où il s’est installé. En effet, c’est un artiste qui a pris la décision au tout début du développement du jeu d’installer une statue de Gueule d’orage dans un bâtiment de la ville principale, Méridian.

“J’étais étonné de voir à quel point elle rendait bien”, affirme le responsable des quêtes, David Ford. Cette statue impressionnante l’a amené à imaginer qu’elle pourrait être la pièce maîtresse du quartier général d’une sorte de guilde de chasseurs. Il a commencé à développer cette idée en travaillant avec le responsable du scénario, Ben McCaw. Tous deux ont créé une hiérarchie dans laquelle on grimpe les échelons en tuant des créatures de plus en plus grosses. Ils ont décidé d’inclure Talanah, un personnage qui faisait déjà partie du jeu dans les premiers prototypes.

Redmaw

Le concept originel de l’interieur de la loge…


 
“Nous voulions créer un Gueule d’orage légendaire, qui aurait été chassé pendant des années sans succès, et qui, grâce à sa force et à sa chance, aurait tué tous ses assaillants.”, explique Ford. Car Rougemors est un Gueule d’orage, une machine bipède immense ressemblant à un Tyrannosaure et vivant dans le territoire Carja.

Ce Gueule d’orage est un attaquant redoutable. “Aloy est très agile, la plupart du temps le joueur essaie de rester à distance des machines, qui essaient plutôt de se rapprocher”, déclare le responsable du design des machines, Dennis Zopfi. Mais les Gueules d’orage peuvent s’attaquer à leurs proies quelle que soit la distance. Ils peuvent mordre, frapper avec leur queue, utiliser des lasers ainsi que des mitrailleuses et ils possèdent des lance-disques qui tirent des explosifs à tête chercheuse.

Quand vous découvrez le Pavillon des chasseurs, vous avez déjà rencontré des Gueules d’orage. Vous avez peut-être choisi de les éviter ou bien tenté de vous mesurer à eux, mais dans tous les cas, vous avez une idée de leur puissance. Alors, quand vous entendez au Pavillon la terrible histoire de Rougemors, vous imaginez sans mal à quel point il est redoutable. Mais il vous faudra d’abord rejoindre ce groupe de chasseurs. C’est à ce moment-là que vous rencontrerez Ahsis, leur chef, qui rappellera à quel point Aloy est étrangère à la cité.

En tant qu’adepte du tyrannique Roi-Soleil, Ahsis ne supporte pas l’idée qu’une Nora puisse devenir membre d’une organisation très ancrée dans la tradition. “Il n’est pas foncièrement mauvais, mais il a des a priori, il est superficiel et prêt à tout pour conserver son statut privilégié au sein du groupe”, explique Ford, en ajoutant que cette quête a offert une chance à Guerrilla d’étudier de plus près la division créée par le nouveau Roi-Soleil au sein de la société carja.

Redmaw

… et la version finie en jeu.


 
“Durant le début de la création de cette quête, nous voulions qu’il y ait un chef détestable et que le joueur aide un personnage voulant l’évincer pour devenir un chef plus bienveillant et juste” ajoute Ford. Vous avez à vos côtés Talanah, qui vous donne une tâche à accomplir : lui prouver que vous êtes capable de relever des épreuves de chasse. Si vous y parvenez, elle acceptera de parrainer votre candidature malgré la discrimination dont fait preuve Ahsis.

La tension entre ces deux personnages est l’élément central du dernier chapitre de cette quête, où ils essaient tous deux d’abattre Rougemors en premier. Mais Ahsis ne joue pas franc-jeu et engage des mercenaires pour se débarrasser de Talanah. Il vous appartient de la sauver, puis de l’aider à combattre Rougemors. Un véritable sentiment d’urgence émane de cette séquence, grâce à de nombreux éléments techniques. Vous avez le personnage de Talanah qu’il vous faut suivre en courant à travers la forêt. Quand elle se perd, c’est à vous de prendre le relai.

“C’est un moment qui encourage les gens à agir rapidement, déclare Ford. Il y a aussi la musique, ainsi qu’un autre détail : nous avons conçu un chemin tracé par le passage destructeur de Rougemors, où les arbres sont renversés, la végétation piétinée et les rochers réduits en miettes.”

Vous arrivez juste à temps pour voir la machine précipiter Ahsis contre un rocher avec sa queue. C’est là que commence votre combat. Rougemors porte les stigmates de nombreux combats. Des lances de chasseurs sont plantées dans sa poitrine, sa cuirasse métallique est trouée et l’un de ses lance-disque a disparu. Vous connaissez les légendes qui racontent que Rougemors peut mettre à terre un chasseur d’un seul coup de queue, et cela rend cette rencontre dans cette vaste zone occidentale encore plus mémorable. Ici, Rougemors peut abattre les arbres, il n’y a donc aucun moyen d’éviter ses attaques à distance. Et comme il ne dispose que d’un lance-disque, vous ne pourrez lui infliger qu’une seule fois de gros dégâts en détruisant son arme et en le blessant du même coup.

Talanah est là pour aider, bien sûr, mais les créateurs se sont assuré qu’elle ne vous fera pas d’ombre dans ce combat. “Nous avons réduit ses dégâts quand la santé de Rougemors est diminuée, nous explique Ford. À la fin, elle n’inflige donc plus aucun dégât, elle ne peut donc pas vous voler la victoire.”
Rougemors a plus de santé qu’un Gueule d’orage classique, mais son comportement, ses capacités et sa puissance sont strictement identiques à ceux de son espèce. “C’est l’effet placebo provoqué par tous les éléments qui mènent à ce moment précis, affirme Zopfi. Tout cela est entretenu par les dialogues et les cinématiques.” Ce combat est intense et mémorable grâce à un savant mélange entre le sentiment d’urgence, la pression posée par le scénario, l’apparence de la machine et l’environnement impressionnant. À cela s’ajoute la frénésie du combat, où vous devez éviter les lasers et la queue dévastatrice de Rougemors.

2 commentaires
0 réponses de l'auteur

Ca spoile un peu non ?

dominique67 09 mai 2017 @ 13:54
1.1

Quelques quêtes annexes, mais pas l’histoire principale.

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Edit history