Publié le

8 choses que nous avons apprises sur Boomer le chien et les autres animaux sauvages de Far Cry 5

Ubisoft fait preuve de beaucoup d'ambition concernant la faune et la flore du prochain opus

Cette année, l’E3 ne manquait certainement pas de héros. De Destiny 2 avec le retour des gardiens aux courageux GI de Call of Duty: WWII, les différentes conférences de presse étaient remplies de futures icônes.

Cependant, parmi les visages familiers se cachait un nouveau-venu qui a volé la vedette : Boomer le chien. L’acolyte canin de Far Cry 5 a su gagner les cœurs en aidant à éliminer les membres d’un culte malfaisant lors d’une démo sur scène du prochain FPS en monde ouvert d’Ubisoft.

Évidemment, ceux qui connaissent bien la série Far Cry sauront que les animaux sauvages sont l’un des éléments qui font que la série sait se démarquer des autres titres du genre. Les écosystèmes interactifs des jeux permettent un gameplay extraordinaire qui fait que le joueur ne peut jamais vraiment prévoir ce que l’environnement lui réserve.

Clairement, avec l’introduction de Boomer dans la démo de jeu de cet E3, Far Cry 5 a montré à quel point Ubisoft était déterminé à aller encore plus loin que dans les épisodes précédents. En cherchant des informations sur ce que l’équipe nous réserve, nous avons pu discuter avec Dan Hay, directeur créatif sur le jeu. Voici ce que nous avons pu découvrir…

1. Boomer n’est qu’un vieux chien miteux, mais c’est pour ça qu’il est si génial

L’idée à l’origine de la création de Boomer était au départ une simple interaction qu’a eue Dan avec son guide et son chien de chasse lors d’un voyage de recherche dans le Montana, durant la phase de conception du jeu. Mais qui a fourni l’inspiration pour l’apparence de Boomer ? L’animal de compagnie d’un membre de l’équipe, peut-être ?

« C’est un composé », explique Hay. « C’est un bâtard. Au début, nous évoquions l’idée d’utiliser un chien pure race, mais nous avons imaginé Boomer. C’est juste un cabot génial avec une personnalité bien tranchée. Une oreille dressée, l’autre retombante, sa façon de grogner ou de vous regarder pour attirer votre attention… Il est tout simplement parfait. »

2. Boomer vous couvre

« Il a une certaine tendance à jouer les protecteurs », raconte Hay, ce qui est un euphémisme. Votre compagnon canin éliminera non seulement des ennemis pour vous, mais il récupérera également leurs armes pour vous les rapporter comme s’il s’agissait d’une bonne vieille paire de chaussons.

Et en plus, c’est le partenaire idéal pour la chasse. Il veillera sur vous et mènera à des actions inattendues.

TITLE

« Imaginons que je piste des animaux sans faire attention et qu’un ours débarque pour tenter de m’attaquer par derrière », explique Hay pour illustrer.

« Je l’entends grogner et je me retourne, Boomer aboie et l’ours recule un peu, puis il aboie à nouveau et il recule encore davantage avant de battre en retraite. Et, tout à coup, je me retrouve en train de chasser l’ours avec Boomer ! »

3. Boomer ne peut pas mourir, mais ça ne signifie par pour autant qu’il ne faut pas s’en occuper

Vous serez ravis d’apprendre que Boomer ne peut pas se faire tuer par vos adversaires. En effet, vous pourrez l’avoir à vos côtés tout au long de l’aventure. Cependant, prenez quand même soin de lui.

« Nous avons fait en sorte que Boomer puisse être neutralisé de manière temporaire », raconte Hay. « Nous ne voulions pas qu’il soit invincible, mais nous ne voulions pas non plus qu’il puisse être tué et disparaisse de l’aventure. Il peut être neutralisé un petit moment, mais il sera toujours de retour. »

4. Les ratels de Far Cry 4 ont disparu, mais ne vous réjouissez pas trop vite

Je parie que vous avez tous des souvenirs attendrissants de ces petites créatures dociles et adorables de Far Cry 4, les ratels, pas vrai ? Eh bien, vous serez peut-être soulagés d’apprendre que les ratels ne vivent pas dans la campagne du Montana. Ceci dit, l’équipe a sûrement quelque chose d’équivalent à vous proposer…

« Il y a un bon paquet d’animaux dans le jeu dont je n’ai pas le droit de vous parler », confie Hay, taquin. « Mais il y en a d’autres… Ah là là, j’ai vraiment envie de vous donner juste un détail, mais je ne peux pas ! Je dirai juste qu’il y a un petit animal dont le mécanisme de défense est vraiment amusant… »

5. Les animaux de Far Cry 5 ont un sixième sens pour la violence

TITLE

Outre les animaux sauvages que vous avez l’habitude de voir dans la série Far Cry, vous trouverez dans cette suite des animaux de la campagne tout à fait placides.

« Pour la première fois dans l’histoire de Far Cry, vous verrez des animaux domestiques ruraux comme des vaches et des chevaux, le genre d’animaux à côté desquels vous pourrez marcher sans craindre pour votre vie », explique Hay.

Pas si vite.

« L’intérêt, c’est d’observer ce qui leur arrive avec l’arrivée du culte dans le Comté de Hope. Alors que l’influence du culte se fait sentir sur le monde du jeu et qu’il envahit la communauté, les animaux commencent à prendre peur. Vous aurez réellement le sentiment que les choses changent. »

Très vite, ce qui n’était autrefois qu’un simple animal de ferme prévisible peut s’avérer une menace potentielle…

TITLE

6. Amis des chats, ne perdez pas espoir

Depuis des temps immémoriaux, il y a les amis des chats et les amis des chiens. Boomer va satisfaire la moitié de ces personnes mais, et les autres ? Est-ce que Far Cry 5 a quelque chose pour elles ? Hay est resté évasif tout en nous donnant une raison de rester optimistes.

« J’ai tellement envie de répondre à cette question, mais je n’ai pas le droit ! Si vous me demandiez « Dan, est-ce qu’il y a dans le jeu un gros chat qui pourrait devenir un animal domestique ? », je ne pourrais pas non plus répondre à cette question… »

7. Dans Far Cry 5, vous pouvez ramasser une canne et pêcher

Étant donné la grande variété de choses que les joueurs de la série Far Cry ont pu faire aux animaux (du bien comme du mal), il était étrange de ne pas pouvoir prendre une canne à pêche pour se poser dans un coin poissonneux. Eh bien, tout cela va changer avec Far Cry 5.

« Vous pouvez tomber sur le cadavre d’une victime du culte. Quelquefois, vous trouverez même une canne à pêche à côté d’elle », explique Hay. « Ramassez-la et vous pourrez pêcher. Rapidement, vous tenterez d’attraper de plus grosses prises voire affronterez vos amis pour définir qui sera le meilleur pêcheur. »

Ça peut paraître frivole, mais c’est ce qui fait que l’environnement est réellement vivant.

TITLE

8. Les animaux de Far Cry 5 sont les créatures les plus réalistes jamais créées dans la série

Attendez-vous à découvrir dans Far Cry 5 un écosystème très sophistiqué.

« Ça doit paraître réel. Les prédateurs et les proies doivent se comporter de manière réaliste », insiste-t-il.

« Si vous longez la rivière et que vous savez qu’elle contient des poissons, il y a de grandes chances que vous ne soyez pas le seul à venir pêcher à cet endroit. Il est donc logique qu’un ours vienne de temps en temps dans le coin, vous observe, puis reprenne ses activités. Rien d’étonnant non plus à ce que, pendant que vous attendez que ça morde, votre chien décide d’aller piquer une tête. Ces petites interactions donnent un aspect plus réel au monde. »

TITLE

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Connectez-vous pour commenter
0 commentaires
0 réponses de l'auteur