Publié le

Les concepteurs de jeux PlayStation choisissent les personnages qui les ont marqués en 2017

Des créateurs PlayStation nous dévoilent leurs personnages préférés de ces 12 derniers mois

L’année 2017 a été riche en moments de jeu mémorables, mais aussi en personnages géniaux. Qu’il s’agisse de nouveaux héros (Aloy de Horizon Zero Dawn) ou de voyous bien connus (Chloe Frazer d’Uncharted), nous avons demandé à différents développeurs de la famille PlayStation quels étaient leurs personnages préférés de ces 12 derniers mois.

Senua (Hellblade: Senua’s Sacrifice)

Hellblade: Senua's Sacrifice

  Choisie par…

« Je choisis Senua, ou encore mieux, l’actrice qui l’incarne : Melina Juergens. Sa performance est superbe, elle a réellement su donner vie à son personnage. »  
  Hermen Hulst, Co-founder, Guerrilla Games (Horizon Zero Dawn)

« Elle représente un grand pas en avant en matière de création de personnages. C’est une héroïne très réfléchie, qui a été conçue avec brio. Je n’avais jamais joué un tel personnage auparavant, et il m’en faut plus ! »  
  Gavin Price, Creative Lead, Playtonic (Yooka Laylee)

Chloe Frazer (Uncharted: The Lost Legacy)

Uncharted: The Lost Legacy

  Choisie par…

« En plus d’être particulièrement cool, elle m’a donné l’impression d’être réelle. Il ne s’agissait pas simplement d’un personnage féminin destiné à plaire. »  
  Fumihiko Yasuda, Director, Team Ninja (Nioh)

« Plus on joue, plus on comprend les nuances qui la définissent. Si elle peut paraître brute au premier abord, elle est bien plus complexe au fond. »  
  Damien Kieken, Game Director, Ubisoft (For Honor)

« Je suis fan de Chloe depuis Uncharted 2, et j’étais très heureux lorsque Naughty Dog a annoncé la sortie d’un spin-off centré sur son personnage. Avec les campagnes de Horizon Zero Dawn, The Lost Legacy, Hellblade et Battlefront II, il est agréable d’enfin voir des personnages principaux féminins sur le devant de la scène dans des productions AAA. C’est courageux, et je remercie le studio de nous avoir offert de nouvelles aventures avec Chloe. »  
  Román Echevarrena, Producer, RecoTechnology (Numantia)

Aloy (Horizon Zero Dawn)

Horizon Zero Dawn

  Choisie par…

« Une nouvelle héroïne intelligente et réaliste. »  
  Steve Goss, Director of Design, Supermassive Games (Until Dawn: Rush of Blood, Hidden Agenda)

« Dans un monde où les jeux et les films racontent des histoires de super-héros ou de personnages surpuissants devant lutter contre des menaces d’éradication en permanence, il est toujours agréable de découvrir des individus tels que Delsin (Infamous: Second Son), Nathan Drake (Uncharted) ou Aloy. Il s’agit de personnages qui doivent découvrir leurs points forts et improviser lorsqu’ils se retrouvent en danger. Les menaces auxquelles ils font face sont plus personnelles qu’universelles.

Aloy est très intéressante, car elle se découvre, mais le début de son aventure est différent de celui de la majorité des autres personnages. Elle est en exil, c’est une paria depuis sa naissance, sans savoir pourquoi. Ce genre d’histoire est rarement aussi bien raconté, et cela nous fait penser aux endroits dans le monde où des histoires comme celles d’Aloy, celles de parias en marge de la société à cause de traditions, de superstitions ou de castes, sont bien réelles. »  
  Jeramy Bergerson, Associate Producer, Arkane Studios (Prey)

« Dans Horizon, Aloy m’a réellement surpris. L’introduction du jeu a réussi à créer un lien fort entre elle et le joueur. »  
  James Valls, Senior Producer, Rebellion (Battlezone)

« Aloy est un personnage fantastique. Elle est chaleureuse, bienveillante, motivée et très compétente. La performance d’Ashly Burch lui a donné une véritable profondeur. Chaque interaction était une nouvelle perle dans un jeu qui n’en manquait pas. »  
  Brad Davey, Lead Designer, Sumo Digital (Snake Pass)

« C’est agréable de voir un personnage féminin aussi réussi. »  
  Mark Healey, Creative Director, Media Molecule (Dreams)

2B (Nier: Automata)

Nier: Automata

  Choisie par…

« Les jeux vidéo ont parfois du mal à transmettre des émotions subtiles par le biais de leurs personnages humains. Nier: Automata est un jeu où des combattants androïdes ne sont pas autorisés à avoir de sentiments, ou même un nom qui leur est propre. Cependant, 2B finit par ressentir toute une kyrielle d’émotions vraisemblables tout au long de l’histoire. Je m’attendais à un jeu d’action bourrin, mais 2B m’a fait plonger dans les profondeurs de l’âme humaine. Tout en faisant tout péter, bien entendu ! »  
  Joona Heinikoski, Gameplay Engineer, Housemarque (Nex Machina, Matterfall)

Gully (Battle Chasers: Nightwar)

Battle Chasers: Nightwar

  Choisie par…

« Mon choix va peut-être mal passer, parce que j’ai travaillé sur ce jeu, mais je pense que Gully, de Battle Chasers: Nightwar, est une protagoniste fantastique ! Ce n’est pas tous les jours que l’on peut incarner une teigne de 12 ans disposant d’une force surhumaine et capable de tenir tête à des golems de guerre et à des hordes de morts-vivants. »  
  Steve Madureira, Lead Designer/Lead Animator, Airship Syndicate (Battle Chasers: Nightwar)

Wiener (Knowledge is Power)

Knowledge is Power

  Choisi par…

« La Saucisse est le surnom que j’ai donné au personnage en forme de hot-dog dans Knowledge Is Power. Pas de doute, je pioche dans l’un de mes jeux pour ma réponse. »    
  John McLaughlin, Senior Producer, XDev Studios

Papyrus (Undertale)

Undertale

  Choisi par…

« Papyrus était génial et vraiment bien écrit. Il bosse dur, tout comme moi, et pendant toute une partie du jeu, il nous accompagne. Alors je me suis attaché à lui. »  
  John Johanas, Director, Tango Gameworks (The Evil Within 2)

Kazuma Kiryu et Goro Majima (Yakuza)

YakuzaYakuza

  Choisi par…

« L’alchimie entre ces deux personnages est superbe. Elle représente parfaitement l’idée que je me fais d’une rivalité. En plus, s’il existait un prix pour la plus belle bromance, je pense qu’ils auraient toutes leurs chances. »  
  Michał Dobrowolski, Senior Game Designer, CD Projekt Red (The Witcher 3: The Wild Hunt, Gwent)

Crash (Crash Bandicoot N. Sane Trilogy)

N. Sane Trilogy

  Choisi par…

« J’ai acheté Crash Bandicoot N. Sane Trilogy, mais après avoir terminé tous les jeux originaux, j’ai tout oublié. J’ai beaucoup de mal à progresser dans ces opus. Je joue de manière intensive environ 30 minutes par jour. »  
  Hiroaki Kato, Producer, Square-Enix (Final Fantasy XII: The Zodiac Age)

Arnt Jensen (du studio Playdead)

Playdead

  Choisi par…

« Je pense que mon choix va se porter sur Arnt Jensen de Playdead, le studio à l’origine d’Inside. Il était sur scène lors du Tokyo Game Show et il m’a semblé très timide et réservé. Cela m’a marqué. Lors de cet événement, beaucoup d’étrangers montent sur scène pleins de confiance. J’ai été charmé par sa retenue et l’image complètement différente qu’il dégageait. »  
  Yoko Taro, Director, Platinum Games (Nier: Automata)

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Connectez-vous pour commenter
0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Historique des modifications