Publié le

Les Sims : quelques histoires sur nos dix-huit ans passés à découvrir la vie

Souvenirs des Sims

La franchise Les Sims fêtera cette année ses dix-huit ans, ce qui veut dire qu’elle est enfin en âge de conduire, de voter et de rejoindre l’armée si elle le désire. Ce n’est pas rien pour un jeu dans lequel on peut aussi bien trouver un travail, s’endormir le nez dans le café par manque de sommeil, mettre le feu à un tas de trucs ou encore se faire plaquer. La vie, quoi.

Je ne vais pas vous mentir : travailler sur Les Sims est étrange. Au cours d’une semaine typique, nous débattons à propos de la fréquence à laquelle les Sims doivent se rendre aux toilettes, à quelle vitesse la lumière du soleil peut tuer un vampire, et si faire des chatouilles est quelque chose d’acceptable entre amis. Pour rappel, les chatouilles étaient considérées comme des interactions amicales dans Les Sims 2, et comme des interactions négatives dans les Sims 3.

J’ai pris le temps de me remémorer des anecdotes qui me font toujours rire après avoir travaillé pendant une décennie avec ces petits êtres de pixels.

Jouer une scène d’amour

L’âme des Sims se reflète dans l’animation des personnages. Les Sims parlent le simlish, une langue inventée de toutes pièces, mais leurs attitudes sont si expressives que l’on comprend parfaitement ce à quoi ils pensent. Notre équipe d’animation est exceptionnelle et je lui dois certains des meilleurs moments de ma carrière.

Pendant le développement des Sims 3, j’ai eu l’opportunité de participer à la conception des interactions sociales avec mon collègue et ami, Nawwaf Barakat. Nous avons dû mettre en scène des divorces, des échanges de claques, des promotions au travail et l’utilisation de machines complexes. Cela couvrait vraiment tous les aspects de la vie. Y compris les relations amoureuses.

Une fois, nous avons dû mimer un câlin entre amoureux. Le genre de câlin qu’un couple aimer faire dans un coin sombre d’un bar et à la vue duquel les gens pensent “Allez à l’hôtel !”; Affichant un grand sourire, le responsable de l’animation s’est placé devant nous avec sa caméra : “Eeeet… Ça tourne :” On est resté là debout à se regarder, à trente centimètres l’un de l’autre. On a tendu les bras lentement, maladroitement, avant de les poser sur les épaules l’un de l’autre. Puis on a tous les deux détourné le regard et… posé nos têtes l’une contre l’autre. Vous voyez le tableau. Une fois qu’on a eu terminé, nous avons voulu voir à quoi ça ressemblait. Dans la vidéo, on voyait deux hommes très mal à l’aise en train de se faire un câlin, si on peut appeler ça comme ça, mais d’une manière pas du tout naturelle. Ils ont fini par filmer la scène avec d’autres personnes.

The Sims 18th Anniversary post

La terrible épidémie des cochons d’Inde

Cela fait longtemps que le créateur des Sims ne travaille plus pour la franchise, mais certaines de ses décisions anecdotiques continuent d’influencer le jeu.

On peut par exemple citer la maladie des cochons d’Inde. Dans le premier jeu des Sims, le joueur pouvait avoir un cochon d’Inde. Trop mignon ! Mais s’il vous mordait, votre Sim pouvait tomber malade et en mourir. Et comme si cela ne suffisait pas, cette maladie était très contagieuse, comme une grippe. Mais les joueurs n’avaient pas été prévenus. L’équipe de développement avait introduit juste comme ça une maladie capable de décimer toute une ville.

Dès que nous ajoutons un hamster, un musarmott, ou n’importe quel petit animal poilu, on constate un léger effet de panique au sein de la communauté des joueurs. Est-ce le début d’une nouvelle épidémie ? Ce à quoi on ne peut répondre que “peut-être”…

L’ADN de Chester

Vers la fin du développement des Sims 3, nous devions vérifier que la génétique fonctionnait correctement. Les femmes peuvent tomber enceintes et avoir des enfants ; il est donc logique d’espérer que les enfants ressembleront à leurs parents. Le code nous semblait bon, mais nous devions tout de même procéder à des vérifications manuelles.

Nous avons confié la tâche à l’un de nos producteurs junior. Il était ravi de travailler sur un aspect du gameplay, car d’habitude il était chargé de superviser la traduction des textes. Il a donc créé Chester, le Sim que vous pouvez voir ci-dessous.

The Sims 18th Anniversary post

Si l’on crée un Sim à l’apparence ordinaire, il est difficile de voir si ses traits sont vraiment transmis à sa progéniture. Notre producteur l’a donc doté d’une coupe mulet d’un roux flamboyant, d’une superbe moustache, d’un physique maigrichon et d’un énorme nez. Puis il s’est mis au travail. Par “au travail”, je veux dire que Chester est devenu ami avec toutes les célibataires de la ville, les a séduites puis a passé la nuit avec chacune d’entre elles.

Rapidement, la ville a accueilli un très grand nombre de bébés roux au physique étrange. Tous ne présentaient pas ce physique, évidemment. Heureusement pour eux, certains d’entre aux avaient hérité du physique de leur mère. Mais chaque bambin possédait au moins un trait qui rappelait Chester. Cela donc prouvé que la génétique fonctionnait, et qu’on avait décidément un métier bien étrange.

Grossesse pour tous !

La grossesse a toujours été une fonctionnalité dans Les Sims. Mais lors du développement des Sims 4, pendant une courte période, nous avons oublié de cocher une case qui précisait que seules les femmes pouvaient tomber enceintes. Tout le monde s’est mis à accoucher, peu importe son sexe. Oups ! Ci-dessous, on voit une femme et son mari tous deux en plein accouchement.

The Sims 18th Anniversary post

Mais cela ne s’est pas arrêté là. Toujours dans cet opus, nous avons introduit une fonctionnalité permettant aux femmes d’allaiter. Mais comme pour la grossesse, nous avions oublié de cocher la case “femmes uniquement”. Oups, encore ! C’était un peu surprenant de voir le papa se lever pour aller allaiter son bébé, alors qu’on ne s’y attendait pas !

Nous nous sommes donc empressés d’aller cocher la case. Et voilà, problème réglé. À moins que… C’est là que nous avons découvert que n’importe quelle femme pouvait allaiter. Voyez-vous, nous avions précisé que les hommes ne pouvaient pas donner le sein, mais rien n’empêchait une voisine de venir dire bonjour et d’en profiter pour allaiter votre enfant. Oups, oups et re-oups.

Nous avons fini par créer une case “mère uniquement”. Et nous nous sommes assurés de l’avoir bien cochée.

Vouloir en faire trop

Une des innovations techniques des Sims 4 est que vos Sims peuvent désormais être “multitâches”. Dans les jeux précédents, les personnages ne pouvaient faire qu’une chose à la fois. Par exemple, il pouvait regarder la télé, mais sans rien faire à côté. Maintenant, ils peuvent manger, parler et regarder la télé.

Et comme d’habitude avec un jeu de type bac à sable, cela a eu de nombreuses répercussions inattendues ! Nous avons passé un temps fou à désactiver des combinaisons d’activités saugrenues.

Non, les Sims ne devraient sans doute pas dîner assis sur les toilettes.

Non, les Sims ne devraient sans doute pas lire tout en prenant une douche.

Non, les Sims ne devraient sans doute pas jouer de la guitare dans les toilettes publiques.

Nous espérons avoir résolu ces problèmes… Mais je digresse !

Travailler sur les Sims a été une aventure hilarante, étrange et incroyable. Nous aimons nos fans, leur passion et leur soutien sans faille. Nous vous sommes extrêmement reconnaissants de nous avoir permis de travailler sur Les Sims depuis maintenant dix-huit ans. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Amusez-vous bien et sul-sul !

0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications