Publié le

12 choses que nous avons remarquées en jouant à SoulCalibur VI sur PS4

Des mécaniques de combats aux superbes répliques, voici ce que nous avons découvert en mettant à l'épreuve une version de test du jeu de combat de Namco Bandai

La sélection de combattants de SoulCalibur VI s’étoffe rapidement. Même si à l’annonce du jeu l’année dernière, seuls les noms de vétérans de la franchise, Mitsurugi et Sophitia, ont été dévoilés, ces derniers ont rapidement été rejoints par Kilik, Xianghua, Nightmare et un nouveau combattant : Grøh. À la fin de la semaine dernière, les fans ont pu retrouver les visages familiers d’Ivy et de Zasalamel sur le devant de la scène.

Malheureusement, ces deux personnages n’étaient pas disponibles dans la version d’aperçu que j’ai pu tester plus tôt dans la semaine. Cependant, j’ai bien pu mettre à l’épreuve pendant quelques heures le reste des personnages annoncés, et essayer les nouvelles mécaniques de jeu.

Voici 12 observations suite à une soirée passée à jouer à ce nouvel opus de la franchise de jeux de combat.

1. Attendez-vous à de nombreuses répliques de qualité

La série Soul Calibur n’a jamais flirté avec le réalisme, mais l’épisode VI privilégie, consciemment ou non, de superbes répliques, dignes d’un film d’action des années 80.

Je peux facilement citer les répliques du nouveau personnage, Grøh. Sa provocation (coup de pied + parade) passe du chuchotement au cri : « J’ai… LA RÉPONSE. » En début de combat, s’il s’attend à un véritable défi : « Essayez de résister à votre inexorable destin. » En cours de combat, s’il est agacé par le niveau de son adversaire : « Maudite soit votre faiblesse. »

Même le commentateur ne peut s’en empêcher. Par exemple, sa première remarque dans le niveau enneigé : « Un coup d’épée ne suffirait pas à trancher cette atmosphère gelée. »

2. Le Reversal Edge est un pierre-feuille-ciseaux qui peut évoluer dans un sens ou dans l’autre

Soul Calibur

Disponible pour tous les combattants à n’importe quel moment du combat, le Reversal Edge est une attaque par QTE risquée. En effet, sa charge prend quelques secondes, elle a besoin d’un contact pour se lancer, et peut être bloquée. Et même si vous réussissez à placer un coup, l’attaque ne favorise pas forcément le joueur qui l’a lancée.

Frappez et une cinématique se lance : les deux joueurs disposent alors d’une seconde pour choisir une action, qu’il s’agisse d’une attaque ou d’une esquive. La portée de votre arme et l’angle d’attaque définissent si un joueur aura l’avantage et pourra placer un coup, ou si vos armes s’entrechoqueront, ce qui annulera l’attaque.

3. Vous pouvez briser les différents éléments d’armure de votre adversaire

Soul Calibur

Chaque personnage dispose de nombreux éléments d’armure (ou d’habits) qui peuvent être détruits à l’aide d’un puissant combo appelé Lethal Hit. L’effet n’est que cosmétique, mais permanent. Un mémento honteux de votre incapacité à mener le combat.

4. Nightmare peut perdre son casque au cours des combats

Soul Calibur

En brisant le casque de Nightmare avec le Lethal Hit, vous serez en mesure de voir le visage immaculé et les longs cheveux de Siegfried. C’est une confirmation que le vétéran de la franchise est de nouveau possédé par Soul Edge, mais également que cette personnalité corrompue et mutée devrait abandonner l’idée de porter un casque : il est vraiment classe sans. J’espère qu’il sera disponible en tenue alternative.

5. Les tenues alternatives sont aussi belles que les tenues par défaut

Les tenues alternatives bénéficient de nouvelles palettes de couleurs qui, selon moi, sont meilleures que celles des choix par défaut. Grøh se retrouve équipé d’une tenue blanche et d’un gant en or rose, tandis que l’armure en plaque bleu glacier de Nightmare est assortie aux traînées de lumière de ses yeux éclatants.

6. À quel moment de l’histoire de la série se déroule SoulCalibur VI : la théorie de la barbe

SoulCalibur VI

À mesure que la saga Soul Calibur évoluait, la barbe de Mitsurugi, le samouraï à l’épée, s’étoffait de plus en plus. Dans SCVI, sa barbe a disparu, et notre combattant préféré paraît beaucoup plus jeune. SCVI fait-il un bon en arrière dans l’histoire de la série, ou le barbier de Mitsurugi est-il vraiment bon ?

7. Les histoires partagées des personnages et le scénario de SCVI ont un rôle important dans les combats

Soul Calibur

Lorsque vous infligez une projection à Kilik en incarnant Xianghua, cette dernière s’excusera en le saisissant. Si vous combattez Nightmare en incarnant Kilik, le maître du bō serrera son cœur de douleur en début de combat, affecté par la présence de Soul Edge. Ces petites références permettent de rappeler les rapports entre les différents combattants.

8. Vous bénéficierez d’un bonus Soul Charge si vous perdez

Soul Calibur

Vous avez perdu deux rounds à la suite ? Le jeu remplira automatiquement un des deux niveaux de votre Soul Charge (représentée près du chronomètre du round, en haut au milieu de l’écran). Ce bonus automatique vous donne une chance de gagner. La Soul Charge est importante dans le déroulement d’un combat, puisqu’elle permet d’activer le mode Fury (arrière et R2, qui super-charge vos attaques normales), ou de déclencher le Critical Edge de votre personnage.

9. Les niveaux disposent de différentes configurations

L’écran de sélection de niveaux vous offre une vue de dessus du niveau choisi. Si les deux niveaux disponibles dans la version d’aperçu sont représentatifs du jeu complet, attendez-vous à différentes configurations qui pourront présenter un avantage tactique.

10. Vous pouvez contrôler la caméra de replay

Soul Calibur

Le vainqueur du round peut contrôler la caméra de replay. Vous pourrez alors vous déplacer dans la zone, ou vous concentrer sur un combattant spécifique à l’aide d’une touche.

11. Grøh offre une satisfaction immédiate

Il est assez simple de rapidement effectuer de superbes combos avec le nouveau combattant de SCVI. Grøh est équipé d’une double lame jointe à la garde qu’il peut désolidariser et utiliser indépendamment lors de certains combos. Il est tape-à-l’œil, tout comme l’était Kilik dans le premier Soul Calibur, et, à l’instar du maître du bō, ses différents mouvements seront à étudier à la sortie du jeu.

12. Grøh se prononce « greuh »

Vous n’avez plus d’excuse.

0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications