Publié le

Quelques astuces pour affronter Outbreak, le nouvel événement en coop de Rainbow Six Siege

Détails sur les types d'ennemis, les agents recommandés et les équipements pour ce nouvel événement du jeu de tir tactique

Outbreak est un événement spécial arrivant prochainement sur Rainbow Six Siege qui vous permettra de défier vos agents avec des adversaires ne ressemblant à rien de ce que vous auriez pu voir auparavant.

Du 6 mars au 3 avril, tous les détenteurs d’un exemplaire de Siege et d’un abonnement PS Plus pourront jouer gratuitement à Outbreak et affronter un parasite extraterrestre mortel ayant fait des ravages sur la population de Truth or Consequences, au Nouveau-Mexique. Toute une sinistre série d’ennemis vous testera à la moindre occasion au cours de vastes nouveaux niveaux. Voici donc quelques astuces provenant directement des développeurs de Rainbow Six afin de vous aider à les affronter.

1. Assemblez votre équipe

Outbreak est un événement en coop à trois joueurs. Au début de chaque partie, il vous faudra faire votre choix parmi un groupe d’agents avec armes et gadgets afin de prendre une longueur d’avance sur vos ennemis.

Choisir un agent avec la capacité de ranimer vos coéquipiers affaiblis est d’une grande aide, vous pouvez donc envisager de sélectionner Doc, pour son Pistolet Stim, ou Finka, le nouvel agent de l’opération Chimera, pour son Injection de Nanobots augmentant la santé de son équipe.

Si l’on compte généralement sur les fusils à pompe pour leur puissance capable d’abattre les murs en partie compétitive, ils sont également très efficaces contre les ennemis d’Outbreak. Et si vous cherchez une bonne excuse pour utiliser la mitrailleuse de Tachanka, sachez qu’Outbreak accepte très bien cette arme cultissime.

2. N’attirez pas tout l’essaim

TITLE

Dans Outbreak, les hordes d’ennemis vous tomberont fréquemment dessus, ne vous laissant d’autre choix que celui d’attaquer bruyamment. Ne sous-estimez cependant pas la valeur du silence, lorsque vous pourrez le conserver.

Équiper votre arme d’un silencieux peut vous aider à ne pas alerter les ennemis de votre présence, et même les explosifs Breachers peuvent être éliminés en toute discrétion grâce à un tir en pleine tête sous silencieux.

Une approche furtive est d’autant plus puissante en Pandémie, le mode le plus difficile d’Outbreak, où les ennemis sont plus nombreux et où le tir allié est possible.

3. Le qui est-ce des abominations mutantes

TITLE

Il y a cinq types d’ennemis uniques dans Outbreak et chacun tentera d’utiliser sa propre particularité offensive sur vous. Découvrons-les.

Grunt : Type d’ennemi de loin le plus représenté, les Grunts arrivent sur vous par essaim et ne vous laissent aucun répit une fois qu’ils ont repéré votre présence. Les tirs à la tête sont votre meilleure option. Cependant, si vous les blessez à faible distance, vous pouvez y voir l’opportunité de les exécuter au corps à corps. Je vous suggère de saisir cette opportunité.

Breacher : De longs pics et des bulles jaune vif ornent le dos de ces ennemis agiles qui adorent s’approcher de vous ou de vos barricades avant d’exploser. Abattez-les lorsqu’ils sont proches d’autres ennemis pour profiter des dommages collatéraux et, s’ils s’approchent de vous, attaquez-les au corps à corps avant de leur tirer dessus, de manière à ne pas faire partie vous-même des dommages collatéraux.

Rooter : Ils creusent la terre et surgissent n’importe où, mais veulent également que vous tombiez dans l’un de leurs pièges débordant de racines épineuses ? C’est ce que l’on appelle une double menace. Tirez-leur dessus pour vous libérer de leur emprise avant que les Grunts n’arrivent.

TITLE

Apex : Ces terrifiants ennemis flottants vous atteindront de loin en vous criblant d’une substance visqueuse aveuglante, mais la véritable menace, en ce qui les concerne, est la vague d’ennemis plus rapides et plus violents qu’ils envoient dans la bataille. Tuez-les rapidement.

Smasher : Cette énorme créature est tout sauf invulnérable, et plus qu’heureuse de vous blesser en vous faisant traverser les murs ou de détruire les murs pour qu’eux vous blessent.

Avec votre équipe, créez des tirs croisés de manière à ce que deux puissent viser son point faible, dans le dos, tandis que le troisième le fuit. Si vous êtes d’humeur audacieuse, tirez-lui dessus de face pour le narguer alors qu’il vous charge, puis écartez-vous rapidement, attendez qu’il coure dans un obstacle et tombe à genoux, puis prenez-le au corps à corps pour atteindre son point faible afin, vous vous en doutez, de faire un maximum de dégâts.

4. La meilleure défense est une bonne défense

TITLE

Au fur et à mesure de vos découvertes des mystères d’Outbreal et de la répression du carnage, vous aurez pour ordre de défendre certains objectifs contre les foules qui avancent.

Cherchez des murs fortifiés et utilisez-les pour bloquer tout accès sur vos flancs et limiter la quantité d’angles à couvrir. Vous devrez cependant toujours garder un œil sur eux, les Breachers pouvant détruire les murs normaux et fortifiés ainsi que les barricades. Repérez-les aux bulles jaunes qui les trahissent en traversant les murs et essayez de les anéantir avant qu’ils n’explosent.

TITLE
Barricadez toutes les portes et fenêtres, tout en y gardant une ouverture à hauteur de tête. Cela vous permettra de tirer dans la tête des Grunts sans les laisser s’approcher de trop près. Et si votre objectif se fait assaillir, souvenez-vous que les grenades fumigènes désorienteront vos ennemis et les empêcheront d’attaquer temporairement, ce qui vous laissera le temps de les abattre.

Outbreak arrive sur Rainbow Six Siege du 6 mars au 3 avril et des récompenses spéciales attendant les joueurs PlayStation qui auront fait preuve de persévérance et seront venus à bout de ses défis les plus difficiles. Prenez ces astuces, faites les passer à votre équipe et préparez-vous à affronter ce nouvel abominable défi.

1 commentaires
0 réponses de l'auteur
Chris2sissi 05 mars 2018 @ 19:47
1

Ce rainbow six est vraiment bon.

Bonsoir Clara, pas de mise a jour de la semaine? Merci

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications