Publié le

V-Rally 4, la conclusion d’un voyage de 21 ans pour son directeur, bientôt sur PS4

La série de course fait son grand retour dans un nouvel opus et, comme l’explique son créateur, elle ne pouvait pas être entre de meilleures mains.

C’est un réel privilège pour moi que de travailler sur la série V-Rally. C’est un jeu extraordinaire avec lequel j’ai un lien particulier. À l’époque de la première PlayStation, V-Rally est le premier jeu que j’ai acheté pour ma console.

J’avais 16 ans et j’ai suivi les conseils d’un vendeur à qui j’avais demandé « Quel est le meilleur jeu actuellement sur la PS1 ? », sans spécifier que je cherchais un jeu de course automobile. Sans même une hésitation, il m’a recommandé V-Rally. Les graphismes étaient incroyables pour l’époque et exploitaient vraiment les capacités de la console.

TITLE

Le contenu, en termes de voitures et de pays, était très impressionnant par rapport à ce qui se faisait. Mais, surtout, V-Rally a vite défini son propre style : nerveux, facilement accessible, mais aussi très exigeant si vous vouliez faire partie des meilleurs.

Ensuite, j’ai eu l’opportunité de rejoindre l’équipe qui avait créé V-Rally pour développer V-Rally 3 sur la PlayStation 2. J’étais programmeur et j’ai principalement travaillé sur le mode carrière. V-Rally 3 savait comment exploiter au mieux les idées principales du jeu : des graphismes avancés (pour la PS2) et une expérience de course exigeante.

TITLE

Cet opus offrait également un mode carrière palpitant. Il permettait au joueur d’incarner un pilote professionnel. En plus d’obtenir un bon résultat dans la course, le joueur devait signer des contrats avec des écuries et gérer les rivalités avec les autres pilotes.

Ce mode carrière, qui offrait de nouveaux aspects concernant la compétition, a créé un précédent dans le monde des jeux de course automobile.

Je me souviens que, lors du développement de V-Rally 3, nous sommes même allés en Italie pour voir le rallye de Sanremo.

À l’époque, il faisait partie du championnat du monde des rallyes (et c’est un français qui l’avait remporté cette année-là). C’était un véritable choc ! Voir (et surtout entendre) ces voitures qui passaient à quelques mètres de nous était une expérience unique.

 

D’où nous nous tenions, leur vitesse et leur agilité étaient spectaculaires. On ressentait vraiment leur présence sur la ligne de départ. Le rallye est une discipline extraordinaire, proche du public, qui génère instantanément une passion pour ce type de compétition. Aujourd’hui, nous avons la chance de travailler sur le nouvel opus : V-Rally 4.

TITLE

Chez Kylotonn, nous avons accumulé beaucoup d’expérience sur les jeux de course ces dernières années, et en particulier le rallye, avec des jeux comme WRC 5, WRC 6 et WRC 7 qui ont tous trois été encensés par la critique et les joueurs en raison de leur réalisme.
Nous avons amassé des connaissances précieuses dans cette discipline spécifique, exigeante et passionnante. C’est grâce à un level design précis que nous sommes en mesure de reproduire la complexité et la diversité des environnements et de la physique réaliste et addictive des voitures. Grâce à cette expérience et à notre désir constant de vouloir placer la barre toujours plus haut tout en respectant l’identité du jeu, nous avons pu relever le défi que représentait V-Rally 4.

C’est vraiment passionnant de mettre notre expertise au service d’un titre aussi prestigieux. Dans les jeux V-Rally, les nombreuses possibilités donnent une expérience de course toujours plus spectaculaire et diversifiée.

Pour cette raison, nous avons pu choisir des environnements emblématiques et offrir des conditions de course extrêmes avec un level design précis et réaliste tout en respectant les conventions que chaque discipline représentait.

Évidemment, le rallye a une place prépondérante dans cette nouvelle œuvre. Les véhicules modernes se frottent aux véhicules historiques dans les niveaux spéciaux dont le parcours change chaque année, comme en vrai.

TITLE

Mais le rallye n’est pas la seule discipline représentée dans V-Rally 4. Toujours dans la même veine, V-Rally permet également de vivre une aventure unique off-road.

De plus, V-Rally Cross enrichit la compétition avec ses pistes techniques, ses voitures encore plus puissantes et ses concurrents ultra-agressifs qui ne laissent passer aucune erreur.

TITLE

Le HillClimb et ses monstres de puissance, les buggies et leur agilité incomparable et l’Extreme-khana avec un choix aussi varié qu’exigeant offrent une expérience vidéoludique authentique.

Nous avons conçu V-Rally 4 comme une expérience de jeu ultime englobant les disciplines de course automobile les plus extrêmes dans les environnements les plus emblématiques et avec une compétition renouvelée sans cesse, que ce soit hors ligne comme en ligne.

2 commentaires
0 réponses de l'auteur
1

Cool! J’avais beaucoup apprécier les 2 premiers opus à l’époque, mais j’attendrai de voir du gameplay tourné avant de me faire une opinion… (souvenir douloureux du retour de la licence culte Moto racer)

Maintenant, la licence se nomment V-Rally, ont ils prévu d’y ajouté un support VR? ca ferait pourtant sens vu le nom… D’ailleurs il me semble que Kylotonn avait évoqué le fait d’ajouter un support VR sur WRC 6 mais on en a jamais vu la couleur… Parceque pour être franc, depuis que j’ai gouté à Dirt Rally en VR, les jeux de rally sur écran TV c’est fini pour moi, en terme de sensation et de précision c’est juste inégalable…

Chris2sissi 13 mars 2018 @ 20:56
2

Les 2 premiers v-rally etaient excellent. C’est vrai que VRally en vr ca se porte super bien. Moi idem, je peux plus jouer a un jeu de course autre que la vr. Dirt rally est genial pour ca. On croise les doigts

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications