Publié le

Hyper Sentinel, le jeu néo-rétro tout droit inspiré des premiers jeux d’arcade des années 80, débarque sur PS4 cette semaine

Toute la gloire des classiques des bornes d’arcade des années 80, revisités pour le public contemporain

Salut tout le monde ! Je suis Rob Hewson, PDG et directeur créatif de Huey Games. Nous sommes un petit studio du nord de l’Angleterre, et nous avons travaillé dur sur Hyper Sentinel, dont je suis fier de sa sortie prochaine, le vendredi 11 mai, sur PS4.

Hyper Sentinel est un jeu néo-rétro

Nous avons beaucoup d’expérience avec les jeux rétro. Le président de notre entreprise, Andrew Herson, était en fait un des leaders de l’industrie dans les années 80, avec des classiques de jeux d’arcade tels qu’Uridium, Zynaps, Cybernoid et Exolon. Nous sommes donc parfaitement conscients de ce qui fut un succès par le passé.

TITLE

Cependant, Hyper Sentinel n’est pas qu’un simple jeu rétro, c’est bien plus que quelques blocs pixellisés et une bande-son en 8 bits. C’est quelque chose de différent, que nous appelons néo-rétro : tout le meilleur d’un jeu rétro dans un format moderne.

Que signifie exactement « néo-rétro » ?

Un jeu néo-rétro ressemble un peu à un jeu rétro, avec un style qui sera familier à ceux qui ont vécu avec les grands classiques des jeux d’arcade, mais l’expérience qu’il propose sera immédiatement instinctive pour les joueurs plus modernes : Hyper Sentinel satisfera donc à la fois les grands nostalgiques et les personnes qui cherchent simplement à s’amuser, sans préparation ni blabla.

[Par « sans blabla », je veux dire que vous n’aurez pas à regarder d’interminables cinématiques qui vous empêchent de réellement jouer au jeu. Il s’agit ici d’un jeu d’action classique, simple à prendre en main. Tenez, histoire de ne plus avoir à en parler, voilà le scénario : des extraterrestres nous envahissent et vous incarnez un vaisseau solitaire (un Hyper Sentinel) qui doit les repousser. Voilà, maintenant, tirez sur tout ce qui bouge !]

TITLE

La nostalgie est une chose étrange. C’est normal de vouloir se remémorer l’ancienne époque, des temps plus simples où tout semblait avoir un sens. Mais ces souvenirs ne sont-ils pas embellis, ralentis, teintés de subjectivité ? Ces derniers temps, de plus en plus de personnes réalisent qu’il n’est pas si agréable de redécouvrir nos anciens jeux favoris : les graphismes ont souvent mal vieilli, ou ils sont beaucoup plus difficiles que dans vos souvenirs, ou ils vous font tout simplement vous sentir vieux.

Le créateur d’Hyper Sentinel, Jonathan Port, voulait créer un jeu à l’image de ce qu’il imaginait en voyant les captures d’écran des jeux 8-bits à l’affiche de CRASH magazine ou de ZZAP!64 dans les années 80, sans pour autant gâcher le plaisir de jouer aux véritables classiques. Il a donc conçu un truc totalement novateur, et nous l’avons suivi.

TITLE

Et puis, nous ne sommes pas les premiers à faire ça : des jeux tels que Resogun, Lumo, Broforce et Hyper Light Drifter sont tous de nouveaux jeux qui ont consciemment joué la carte de la nostalgie, et qui ont tous donné un résultat incroyable. Cela s’étend même au-delà des jeux vidéo : des œuvres telles que Stranger Things et Ready Player One sont tout aussi néo-rétro.

Hyper Sentinel a été financé par notre fantastique communauté de contributeurs sur Kickstarter, et je pense que c’est cette qualité néo-rétro, ainsi que l’expérience hyperactive et exaltante que le jeu propose, qui ont vraiment aidé à attirer le public. Nous devons beaucoup à ces contributeurs, et nous avons hâte de leur montrer ce que nous avons réalisé, mais nous aimerions également tous vous inviter à découvrir cette expérience qui, je le pense, vous offrira à la fois la nostalgie bienveillante du passé et l’action spectaculaire du futur.

0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications