Candle: The Power of the Flame : découvrez comment a pris vie le style à l’aquarelle de ce jeu d’aventure et d’énigmes

0 0
Candle: The Power of the Flame : découvrez comment a pris vie le style à l’aquarelle de ce jeu d’aventure et d’énigmes

Le créateur du jeu explique la patience et l'entraînement nécessaires pour animer à la main et relier des milliers de peintures dans le moteur Unity

Salut ! Je m’appelle José A. Gutiérrez et je suis le directeur créatif d’un petit studio indépendant espagnol nommé Teku Studios. J’aimerais vous parler de notre premier jeu, Candle: The Power of the Flame. C’est une très jolie aventure en 2D sur laquelle nous travaillons depuis quelques années, et je suis ravi que les joueurs sur PlayStation 4 puissent enfin le découvrir.

Dans le jeu, vous incarnez le petit Teku. Après l’attaque de son village, il est contraint de se lancer dans un périlleux voyage pour sauver le chaman de sa tribu. Uniquement armé d’une bougie et de son courage, il va devoir surmonter de nombreux dangers et résoudre plein d’énigmes pour atteindre son objectif.

Vous participerez ainsi à une aventure passionnante, mais aujourd’hui, c’est une autre aventure que je veux vous raconter… Celle du développement de Candle.

Créer quelque chose de spécial

TITLE

En regardant les images de Candle, vous avez sûrement constaté que les graphismes sont plutôt uniques, non ? C’est parce qu’ils ont été intégralement peints à la main, et ce à l’aquarelle. Le résultat est magnifique, mais croyez-moi, le travail pour arriver jusque-là a été totalement dingue.

Mais pourquoi avons-nous décidé de faire un jeu en aquarelle ? Pour répondre à cette question, faisons un saut en 2012.

TITLE

À cette époque, j’étais étudiant des Beaux-Arts. J’ai réuni quelques amis étudiants qui apprenaient la programmation. Nous étions fans de jeux vidéo et nous voulions créer le nôtre. En tant qu’artiste, j’ai toujours été fasciné par les illustrations conceptuelles qui servent à leur développement.

Parfois, je préfère même ces illustrations aux graphismes du jeu définitif ! J’en suis venu à me demander s’il serait possible de créer un jeu qui ressemble exactement à ses illustrations conceptuelles. C’est pour cela que nous avons décidé que Candle: The Power of the Flame serait conçu en utilisant des techniques de peinture à l’ancienne.

Un processus unique… mais compliqué

L’aspect visuel de Candle a beaucoup évolué par rapport à nos premiers essais. Au départ, le jeu était peint à l’acrylique et avait un style bien plus sombre et décadent, presque comme un jeu d’horreur.

Au fur et à mesure de la création des personnages et du monde de Teku, le sens de l’humour du jeu a fini par s’imposer et nous avons fait un choix radical. L’aquarelle est une technique très épurée qui nous a permis de créer un jeu bien plus vif, joyeux et coloré.

TITLE

C’est aussi devenu un véritable défi pour nous, car nous devions peindre des milliers d’aquarelles pour les décors et les animations.

La quantité n’était pas la seule épreuve à surmonter, car nous devions aussi nous assurer que toutes les peintures soient bien reliées les unes aux autres, pour ne pas perturber le joueur une fois qu’elles sont en mouvement !

La peinture à l’aquarelle est une technique qui peut se révéler compliquée, car elle demande beaucoup de patience et d’entraînement. Contrairement à l’huile ou à l’acrylique, vous ne pouvez pas corriger une erreur en peignant par-dessus (et, naturellement, on ne peut pas faire Ctrl+Z pour revenir en arrière).

Peindre un seul niveau pouvait prendre plus de deux fois plus de temps que si nous l’avions fait avec des outils numériques.

Ce processus nécessitait une grande préparation, car chaque élément des niveaux du jeu devait être peint séparément avant d’être intégré dans Unity. Et, contrairement à Photoshop, vous n’avez pas les autres calques pour vous servir de référence.

TITLE

Nous nous demandions pourquoi personne n’avait tenté de créer un jeu avec des techniques de peinture traditionnelles avant nous… Maintenant, nous savons !

Une autre difficulté est venue de l’animation à l’ancienne. Ici, chaque animation a été peinte à la main, image par image, sur une table lumineuse. Ensuite, chaque image a été tracée sur du papier à aquarelle et peinte séparément. C’est un processus lent et compliqué, surtout si vous n’avez jamais fait d’animation auparavant.

Pour pouvoir créer les animations de Candle, j’ai dû m’entraîner pendant plusieurs mois. J’ai souvent jeté à la poubelle ce que je faisais et recommencé jusqu’à ce que le résultat me convienne.

Si ça en valait la peine ? Absolument…

J’aurais du mal à écrire ce que nous avons ressenti quand nous avons vu Candle: The Power of the Flame sur PlayStation 4 pour la première fois. Les aquarelles avaient soudain pris vie. C’était un tableau plus vrai que nature.

TITLE

Sur l’écran, on pouvait voir toutes les petites touches et même la texture du papier. Du fait du processus artisanal, les animations n’étaient pas parfaites et donnaient l’impression de « vibrer ». Mais nous avons trouvé que ces imperfections rendaient le résultat encore plus beau, surtout sur un téléviseur 4K. Les personnages étaient à la fois saisissants et faciles à identifier à l’écran.

N’oubliez pas cependant que les aquarelles de Candle: The Power of the Flame ne sont pas juste là pour faire joli. De nombreuses énigmes ont été conçues pour vous forcer à observer attentivement l’environnement et ses habitants afin de trouver des indices.

Nous espérons sincèrement que vous aimerez l’expérience que nous avons créée. Vous n’aurez pas à attendre longtemps, car Candle: The Power of the Flame sera disponible le 26 juillet.