Publié le

Découverte de la PlayStation Classic

On vous en dit plus sur les interfaces, le gestion de carte de mémoire virtuelle et d’autres détails avant sa sortie le 3 décembre

PlayStation Classic
 

“Elle est minuscule !” C’était ma première pensée une fois que j’avais la PlayStation Classic entre les mains. Elle fait environ la taille d’un petit livre de poche et tient même confortablement dans ma poche arrière. Son design est mince, soigné et reflète à merveille l’aspect visuel de la PlayStation d’origine.

Vient ensuite la manette, une reconstitution de celle lancée aux côtés de la PlayStation en Amérique du Nord. Une fois entre mes mains, la sensation de ses grips ergonomiques me fit basculer en 1995, installé confortablement au sous-sol d’un ami en train de jouer à Battle Arena Toshinden pour la première fois. Le pavé directionnel me semblait un peu plus confortable, mais sinon il s’agit presque d’une copie conforme de la manette originale.

J’ai allumé le système PlayStation Classic et j’ai eu le plaisir de voir l’écran d’accueil original, avec le son système d’époque. Ici, j’ai remarqué que le logo avait été tout de même mis à jour pour Sony Interactive Entertainment. Comment les choses changent !

PlayStation Classic
PlayStation Classic | Galerie complète
 

Ensuite, j’ai parcouru les 20 titres préchargés, une gamme qui comprend des classiques essentiels tels que Final Fantasy VII, Metal Gear Solid et Tekken 3. L’interface utilisateur, a un rendu charmant avec une esthétique de basse résolution des années 90 et chaque titre comporte une description avec son année de sortie d’origine, son éditeur et le nombre de joueurs pris en charge.

Je suis passé à l’écran de gestion de la carte mémoire et j’ai pu découvrir une interface utilisateur qui semblait être presque identique à sa version d’origine … jusqu’au bouton ‘Supprimer’ aux couleurs de l’arc-en-ciel.

En parlant de cartes mémoire, PlayStation Classic apporte de belles améliorations en ce qui concerne l’enregistrement du progrès dans les jeux. À tout moment, vous pouvez appuyer sur le bouton ‘Reset’ de la console pour quitter votre jeu et revenir au menu principal. Appuyez sur le bouton ‘Reset’ pour créer un point de sauvegarde, ce qui signifie que vous pouvez jouer à un autre jeu et revenir plus tard pour continuer votre session.

Vous pouvez également utiliser la fonctionnalité de sauvegarde intégrée au jeu pour créer des fichiers de sauvegarde traditionnels sur la carte mémoire virtuelle de l’appareil. Chaque jeu peut contenir jusqu’à 15 sauvegardes de fichiers, ce qui vous donne toute la place nécessaire pour en profiter.

TITLETITLE

 

PlayStation ClassicPlayStation Classic

 

Le bouton ‘Ouvrir’ de la console a une application limitée et sert uniquement à changer de « disque » dans des jeux multi-disques tels que Final Fantasy VII et Metal Gear Solid. C’est tout de même une petite touche bien sympathique et joliment réalisée.

Ensuite, j’ai lancé Twisted Metal, Grand Theft Auto, Jumping Flash et quelques autres titres. Globalement, les jeux ressemblaient à mes souvenirs, avec un rapport en 4:3 comme il était à l’époque. J’ai remarqué que certains jeux sur PlayStation Classic proviennent de versions PAL (européennes), les autres étant des versions NTSC (américaines).

Pour résumer tout simplement : l’aspect visuel fidèle à l’original de la PlayStation Classic, ses interfaces rétro et sa facilité d’utilisation assurent un trip nostalgique qui en vaut le détour.

PlayStation Classic

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Connectez-vous pour commenter
2 commentaires
0 réponses de l'auteur
1

Meme si je suis fan a 100 pourcent de playstation. 99euros pour 20 jeux ca fait cher, surtout que dedans ca doit etre un genre de rasperry donc qui coute rien

1.1

D’après les premiers tests et retours c’est plus que le strict , strict , strict , minimum syndical qui a été réalisé avec cette PS1 mini :

Les langues par exemple, il y a un testeur qui a vu rouge sur ce point précis.« Clairement, ce que j’ai le moins apprécié de cette PlayStation Classic est le fait que tous les jeux soient en anglais et il qu’il n’y ait aucune possibilité de changer […] J’aurais au moins aimé pouvoir changer la langue des menus et sous-titres », écrit l’auteur de Xataka. Dans certains jeux comme Resident Evil, les sous-titres sont d’ailleurs totalement absents, même en anglais. A noter tout de même que GTA et Rainbow Six sont disponibles en français sur PlayStation Classic, tout simplement car les jeux de base prenaient en charge notre langue et proposaient un choix aux joueurs.

Historique des modifications