Publié le

Découvrez les bases de la course en wingsuit avant la sortie du jeu de sports extrêmes Rush VR sur PS VR demain

Un guide de vol pour débutants et le processus d'adaptation du studio pour ce sport sur PS4

Vous êtes lassés des sauts en parachute, avez eu votre dose de BASE jumping, et en avez marre d’être traqués par des milliardaires pour leur divertissement ? Vous avez besoin d’une nouvelle façon d’inonder votre système nerveux central d’adrénaline pure ? Bonne nouvelle, le wingsuiting est le sport qu’il vous faut !

RUSH VR est l’expérience ultime de wingsuiting. Comme son nom l’indique, RUSH VR offre des sensations d’adrénaline en wingsuit, mais avec moins de risques de mort macabre (selon l’endroit où vous avez installé votre équipement de VR, j’imagine.)

Mais le wingsuiting, qu’est-ce que c’est exactement ? Vous pourriez le découvrir en jouant au jeu, mais si vous préférez lire l’histoire de cette discipline folle, je vous en prie.

Un bref historique de mauvaises prises de décisions

Le Wingsuiting a été inventé par Franz Reichelt. Il a choisi de sauter de la tour Eiffel pour son premier test en 1912. Malheureusement, ce test fut également le dernier. Repose en paix, Franz. Quelques autres âmes téméraires ont suivi l’exemple de Reichelt, rencontrant pour la plupart la même fin malheureuse, et l’activité s’est éteinte. Ce n’est que dans les années 1990 que la technologie et le design ont suffisamment progressé pour que les combinaisons wingsuit deviennent viables, et à partir de là, les choses ont vraiment décollé (JEU DE MOTS).

Rush VR

Notions de base du wingsuit

Une wingsuit (combinaison à ailes) est, asseyez-vous bien pour ce qui suit, une combinaison comportant des ailes. Ça va ? Vous suivez ? Super.

Plus précisément, il s’agit d’une combinaison de parachutisme avec des sangles de tissu qui s’étendent des poignets aux chevilles, et entre les jambes. Ces membranes attrapent le vent lorsque les membres sont tendus, transformant essentiellement le wingsuiter en une grande aile à profil aérodynamique. Pensez aux écureuils volants ou aux phalangers volants. Bien que cette conception « aile à membrane » ne génère pas assez de portance pour un vrai vol, elle augmente considérablement le ratio de « glisse » du wingsuit, permettant de voler sur de grandes distances.

Pour que l’aile fonctionne, la première chose dont un wingsuiter a besoin est de vitesse, généralement obtenue en sautant d’un avion, ou en faisant du BASE jumping depuis une structure haute (comme Franz… R.I.P.) Une fois qu’une vitesse suffisante est atteinte, le wingsuiter peut commencer à contrôler son mouvement avec les bras (dans le cas de Rush VR, vous disposerez de cinq autres options de contrôle, car tout le monde ne souhaite pas s’écraser au sol en hurlant de la même façon).

Mais parfois, l’adrénaline d’une mort imminente ne suffit pas. Il vous faut aussi des points de contrôle à franchir le premier, des accélérateurs pour les pilotes audacieux, des modes multijoueurs, des défis à point à relever et des classements. Bonne nouvelle, les amis !

Rush VR

RUSH VR – plus de sensations fortes qu’une maison hantée et un grand huit réunis

RUSH VR a été conçu pour procurer le frisson viscéral que l’on ressent en dévalant un flanc de montagne à une vitesse fulgurante. La sensation de vitesse est palpable, avec les murs du canyon dangereusement rapprochés qui défilent à toute vitesse, les gouttes d’eau et traces de neige qui s’écrasent contre votre visière, et la sensation de vertige à couper le souffle lorsque vous franchissez une colline et voyez le monde s’étendre sous votre nez. Mais RUSH VR n’est pas qu’une simple simulation de wingsuiting, c’est aussi un jeu de course, c’est pourquoi nous avons inclus quelques éléments supplémentaires pour multiplier le fun.

Accélérez jusqu’au succès (ou un tronc d’arbre)

Remplissez la primordiale jauge de boost en frôlant le plus près possible les murs, le sol ou tout autre obstacle qui se présentera à vous. Oui, cela augmentera considérablement vos chances d’être anéanti, mais dans une course en chute libre comme celles de RUSH VR, l’audace mène à la victoire.

Admirez la vue (mais ne perdez pas ces satanés arbres de vue)

Mère Nature est incroyable, et nous pensons lui avoir rendu justice avec Rush VR. Nous avons créé quatre magnifiques environnements pour faire la course, chacun comportant des dizaines de parcours différents, de difficulté débutant à cauchemardesque, et toute une variété de conditions météorologiques et cycles jour/nuit. Vous voulez faire la course en plein orage épique ? Ou à travers un canyon alors que le soleil levant peint les paysages d’un rouge profond et brûlant ? Nous avons ce qu’il vous faut.

Un ami à haute vitesse est un ami pour la vie.

Évidemment, les bots peuvent être des adversaires rusés, mais il n’y a pas de victoire plus douce que celle que vous arrachez à vos amis à la dernière seconde. Faites équipe avec jusqu’à sept de vos meilleurs amis et sautez. Communiquez avec des gestes des mains, criez leur dessus via le chat vocal, volez devant eux pour que votre fumée gène leur vision : tout est permis en temps de guerre, ou de wingsuiting.

C’est de la physique, Jammy.

La physique. Avons-nous vraiment besoin d’en dire plus ? Tout le monde adore la physique surtout en VR. Nous avons des pistolets nerfs, des paniers de basket, des ballons de plage, des pagaies, vous pouvez même prendre un soda pendant que vous attendez ; tout ce que vous voulez pour passer le temps en attendant cet ami pénible qui met trois plombes à choisir sa combinaison (car nous en proposons un sacré paquet). On vous garantit que vous passerez beaucoup trop de temps à vous tirer dessus avec les fléchettes de nerf. C’est pour ainsi dire 50 % de notre jeu pour être honnête.

Conclusion ?

Et voilà, votre introduction au monde déjanté du wingsuiting. Si une partie d’entre vous est intéressée à l’idée de s’essayer le wingsuiting pour de vrai après avoir lu ce guide, alors bonne chance à vous, braves inconscients. Pour le reste d’entre nous, il reste l’action de RUSH VR pour faire monter l’adrénaline, défier la mort et nous envoler à des hauteurs incroyables. Toute l’excitation, pas de mort affreuse. Téléchargez-le pour PSVR et ressentez l’adrénaline ! Rush VR sort en Amérique du Nord et en Europe demain, le 4 décembre et en Asie le 13 décembre ($24,99 / £19,99 / 24,99 €) avec une remise spéciale de 20 % pour les membres PlayStation Plus pendant les deux premières semaines de lancement.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Connectez-vous pour commenter
1 commentaires
0 réponses de l'auteur

Ca fait un moment que je l’attendais celui là! Ca sera dans la boite dès ce soir, hâte d’y jouer avec le gameplay aux PS Moves à la superman.

Sinon est ce que le jeu contiendra un trophée platine? Je ne suis pas nécessairement un chasseur de trophée, mais c’est typiquement sur ce genre de jeu que je prend un vrai plaisir à le faire: de la VR, des sensations et du scoring, le combo ultime pour moi.

Sinon je tenais à le spécifier, l’article est très bien écrit et vraiment très drôle!

Historique des modifications