Publié le

18 développeurs PlayStation choisissent leur meilleur moment de jeu sur PS4 en 2018

Les plus grands développeurs partagent avec vous leurs meilleurs moments de jeu des 12 derniers mois dans God of War, Red Dead Redemption 2, Detroit: Become Human et bien d'autres.

Enseigner la chasse à votre fils dans God of War. Collaborer avec un ami robot dans Astro Bot Rescue Mission. Raconter des histoires autour d’un feu de camp dans Red Dead Redemption 2… La liste de moments incroyables sera longue cette année.

Nous avons contacté quelques développeurs PlayStation pour connaître leur moment de jeu favoris en 2018. N’hésitez pas à nous faire connaître les vôtres dans les commentaires. Mais attention aux spoilers !

1. 1. Découvrir la Grèce antique dans Assassin’s Creed Odyssey

“Me promener dans Acropolis comme si j’étais en 431 av. J-C était vraiment incroyable. J’ai toujours adoré la mythologie grecque, et ce moment m’a fait réaliser combien de fois j’avais essayé d’imaginer ce monde antique. Ubisoft l’a animé (et lui a donné vie) en interprétant de façon merveilleuse des histoires de la Grèce antique.”

– Angie Smets, Productrice exécutive, Horizon: Zero Dawn, Guerrilla

2. Retourner chez soi dans God of War

“Kratos qui rentre chez lui pour déterrer ce qu’il a caché sous le tapis de sa maison (spoiler !!). Cette scène débordait d’intensité. Je l’ai adorée !”

– Nic Doucet, Directeur créatif, Astro Bot Rescue Mission, Japan Studio

3. Trouver le cheval idéal dans Red Dead Redemption 2

“Capturer le pur-sang arabe blanc dans les terres sauvages de Red Dead Redemption 2. Ensuite, arriver au travail et en parler à tous mes collègues.”

– Emily Newton Dunn, Conceptrice systèmes, Dreams, Media Molecule

4. Battre la dernière valkyrie dans God of War

“Vivre cette aventure remplie d’émotion avec Kratos et Atreus jusqu’à la fin et obtenir deux nouveaux mondes à explorer ainsi que sept valkyries de plus (pour un total de neuf) à vaincre. 2018 nous a gâtés moi et plusieurs millions d’autres joueurs !”

– Shuhei Yoshida, Président, Worldwide Studios

5. Chaque choix est important dans Detroit: Become Human

“Ce jeu a fait passer l’histoire des jeux vidéo au niveau suivant. La quantité impressionnante d’informations présentées aux joueurs leur donne réellement l’impression que chaque choix compte.”

– Kazunori Kadoi, Directeur, Resident Evil 2, Capcom

6. Le lien père-fils dans God of War

“Mon choix ne se porte pas sur un moment particulier, mais plutôt sur une série de moments qui, ensemble, forment l’intégralité du jeu. Ce que j’ai particulièrement aimé dans cet opus de God of War, c’est comment la relation entre Kratos et Atreus évolue au fur et à mesure de l’aventure. J’ai réellement senti un lien se tisser entre les deux personnages. Kratos, le père un peu trop strict, s’ouvre à son fils et Atreus, au départ un garçon timide, se rebelle contre son père. Tous deux apprennent l’un de l’autre. C’est un voyage merveilleux. ”

– Adam Badowski, Directeur, Cyberpunk 2077, CD Projekt RED

7. Une gestion de la métropole aux petits oignons dans Cities: Skylines

“J’ai adoré la facilité de contrôle dans Cities: Skylines avec une manette DUALSHOCK 4 sur PlayStation 4 !”

– Hideaki Itsuno, Directeur, Devil May Cry 5, Capcom

8. La richesse de l’histoire de Detroit: Become Human

“J’étais un peu perdu quand j’ai dû faire la vaisselle dans le jeu, parce que je venais juste de finir mes corvées pour jouer, mais l’histoire intense et l’univers riche m’ont complètement absorbé. Dès ce moment, je savais que j’allais passer plusieurs nuits blanches sur le jeu.”

– Yoshinori Takahashi, Directeur, Soul Calibur VI, Bandai Namco

9. Les fusillades dans Red Dead Redemption 2

“La mission du chapitre 2 de Red Dead Redemption 2, ‘Blessed Are The Meek’. Le gameplay était plutôt relaxe jusqu’à ce point, mais l’intense bataille à laquelle on participe après avoir libéré Micah m’a donné une bonne poussée d’adrénaline.”

– Hiroyuki Sakamoto, Directeur de jeux, Yakuza Kiwami 2, Sega

10. Rencontrer le Serpent-Monde et affronter Baldur dans God of War

“God of War était rempli de moments puissants, mais ce sont ces deux-là qui, selon moi, se démarquent : la rencontre avec Jörmungandr et le premier combat contre Baldur. Quand j’ai vu le Serpent-Monde pour la première fois, j’étais soufflé par sa taille colossale et sa douceur.

Cette rencontre était incroyable. Et voir le géant sortir de son sommeil dans le Lac des Neuf était presque hypnotisant. On pouvait vraiment voir la différence de taille entre Kratos et Jörmungandr. Évidemment, cette rencontre m’a marqué vu que j’y ai pensé tout de suite quand on m’a demandé mon meilleur moment de jeu en 2018.

Dans un autre registre, il ne faut pas oublier la brutalité de l’affrontement avec Baldur, quand celui-ci se rend à la maison de Kratos. Leur échange initial, l’attitude de Baldur et les événements qui s’ensuivent ont tous fait de ce moment un instant mémorable.”

– Mateusz Tomaszkiewicz, Directeur de jeux, Thronebreaker: Witcher Tales, CD Projetk Red

“Rester bouche bée est une expression tellement utilisée qu’elle en perd parfois son sens, mais c’est exactement ce qui m’est arrivé quand j’ai affronté l’Étranger dans God of War. C’était un mélange bien dosé de gameplay, de spectacle et de narration.”

– Bryan Intihar, Directeur créatif, Marvel’s Spider-Man, Insomniac Games

11. Partir à l’aventure avec votre ami robot dans Astro Bot Rescue Mission

“Mon meilleur moment de jeu cette année, je le dois à Astro Bot Rescue Mission. Cette joie que j’ai ressentie en sauvant des membres d’équipage d’Astro Bot et en les voyant sauter dans la manette DUALSHOCK 4. C’était incroyable. Astro Bot a fait évoluer ma nostalgie des précédents jeux de plateforme au niveau supérieur grâce à la technologie PS VR. Impossible de ne pas sourire quand Astro Bot vous regarde et vous fait signe de la main.”

– Damoun Shabestari, Producteur exécutif, Firewall Zero Hour, First Contact Entertainment

12. La création du monde de Red Dead Redemption 2

“Le monde et l’environnement étaient vraiment impressionnants, en particulier les chevaux et la faune.”

– Yuya Tokuda, Directeur, Monster Hunter: World, Capcom

13. Contrôler Kratos lors des combats dans God of War

“God of War ! Dans son intégralité… Non, franchement. Le moment que j’ai le plus apprécié, c’est quand je regardais ma petite amie jouer et qu’elle m’a demandé de lui tuer quelques ennemis qu’elle trouvait un peu trop difficiles. C’était la première fois que j’y jouais, et tout me semblait naturel. Les contrôles étaient si précis. J’ai adoré. Ah, et il y a aussi le moment où j’ai réalisé que la voix de Kratos était celle de Teal’c, de la série Stargate… Un vrai bonheur pour un geek comme moi !”

– Steve Filby, Producteur, Dead Cells, Motion Twin

14. La liste de jeux PS VR de 2018

“Pour moi, le meilleur moment de 2018, c’est la liste de jeux incroyables dévoilés sur PS VR. Wipeout, Moss, Beat Saber, Firewall, Astro Bot, Tetris Effect (et bien sûr The Persistence) ne sont qu’une partie des pépites que j’ai adorées à la fois en tant que joueur et directeur.”

– Stuart Tilley, Directeur de jeux, The Persistence, Firesprite

15. Mener la manifestation dans Detroit: Become Human

“La scène avec la manifestation dans Detroit Become Human. C’était une expérience nouvelle. J’avais l’impression d’être le héros à la tête de la manifestation qui inspirait les autres androïdes à rejoindre le mouvement les uns après les autres. À un moment, j’ai même élevé la voix.”

– Ryousuke Horii, Organisateur, Yakuza Kiwami 2, Sega

16. Redécouvrir un combat épique dans Shadow of the Colossus

“Affronter à nouveau le troisième boss dans la version remastérisée de Shadow of the Colossus m’a rappelé tant de bons souvenirs !”

– Tam Armstrong, Co-fondateur, Moss, Polyarc

17. Jouer downtown dans Tetris Effect

“La première chose à laquelle je pense, c’est le fait de jouer le niveau Downtown Jazz pour la première fois dans Tetris Effect. Je me rappelle avoir dit ‘Ouah, c’est cool’.”

– Derek Yu, Créateur, Spelunky 2

18. La caméra de God of War

“Une caméra qui fonctionne dans un jeu est ce qui allie la vision créatrice et la technologie. Les meilleurs moments viennent souvent de ces moments où la pression est intense. Choisir de placer la caméra sur l’épaule dans un God of War était déjà risqué, mais combiner cela avec le fait qu’on n’a jamais une vue éloignée a créé une nouvelle norme pour un gameplay cinématique immersif. Ça a dû être un effort colossal pour tous ceux qui ont travaillé dessus, mais ça valait vraiment la peine.”

– Dominic Robilliard, Directif créatif, Concrete Genie, Pixelopus

0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications