Publié le

Pourquoi YIIK: A Postmodern RPG est une lettre d’amour aux JRPG classiques et à Murakami

La veille du lancement, les créateurs nous dévoilent leurs inspirations qui ont façonné l’histoire et le gameplay du jeu

Salut tout le monde ! Nous sommes Andrew et Brian Allason, les créateurs de YIIK: A Postmodern RPG, qui débarque demain sur le PlayStation Store. Le développement de YIIK aura été une sacrée aventure et nous aimerions vous la raconter, ainsi que toutes les influences qui se cachent derrière le jeu.

YIIK est un RPG japonais typique où nous suivons Alex qui est témoin vers la fin des années 90 de la disparition d’une femme dans un ascenseur. Alex engage une bande de racailles sur internet pour retrouver cette femme, ainsi que la vérité sur sa disparition. Tout ceci les mènera dans un millennium irréaliste rempli de donjons casse-têtes avec des combats, basés sur des mini-jeux, au tour par tour.

YIIK: A Postmodern RPG

Pour la plupart d’entre vous, vous avez très certainement entendu parler du jeu le 6 décembre 2014. Ce fut une une date très importante pour nous car c’était notre première expérience PlayStation, notre premier voyage en avion et le premier aperçu de notre jeu, simplement nommé Y2K à l’époque, avec seulement 2 mois de travail dessus.

Désormais, quasiment 4 ans plus tard, le jeu est enfin terminé. Ce fut à la fois une seconde vie et en même temps pas une vie du tout.

Beaucoup de choses ont changées durant les 4 années nécessaires au développement du jeu. Nous avons tout les deux beaucoup bougé durant la conception du jeu. Ce fut la première fois que nous avons quitté les Etats-Unis pour aller en Asie et en Europe pour révéler notre jeu, Andrew s’est marié et notre mère a perdue son combat contre son cancer du pancréas.

La seule constante durant cette période turbulente d’événements fut notre engagement implacable à créer un RPG japonais typique. Un jeu moderne qui est là pour créer quelque chose de frais et qui honore la riche histoire des RPG sur PSone et PS2, comme Wild Arms (notre plus grande inspiration pour le gameplay), Shadow Hearts et Persona 4.

Cet unique objectif nous a permis de rester concentrés lorsque ces changements dans nos vies ont failli nous faire perdre pied.

YIIK: A Postmodern RPG

Nous avons débuté le développement avec des objectifs clairs : créer un RPG qui se déroule dans le New Jersey vers la fin des années 90 (comme la plupart des RPG se passent rarement durant les temps modernes), avec un somptueux mélange d’humour et de plan complotiste, tout en créant un monde riche et profond.

Nous avons aussi cherché des inspirations en dehors des jeux vidéo, et tout particulièrement auprès de l’auteur Haruki Murakami. C’est un écrivain incroyable, notre auteur favori, c’est quelqu’un qui arrive à vous donner l’impression d’écrire vos rêves. Nous nous sommes assurés que toute l’équipe lise la collection complète de ses oeuvres avant de commencer le développement.

Les Chroniques de l’oiseau à ressort et 1Q84 ont été les nouvelles qui nous ont donné le plus d’inspirations par le biais notamment des thèmes les plus fréquents de Murakami, à savoir la disparition de personnes, les grandes conspirations et le réalisme magique.

Les thèmes et le ton donnés s’associent parfaitement avec ce que nous voulions faire et analyser ses oeuvres nous a offert des idées sur comment accomplir notre objectif. Nous avons utilisé le style d’écriture des auteurs postmodernes et nous rendons hommage à ces techniques dans le nom du jeu.

Pour le gameplay, nous avons regardé du côté des RPG que les joueurs des temps modernes semblent avoir oubliés. Lufia 2 et Wild Arms pour leur utilisation d’outils percutants mélangés à des combats au tour par tour, ainsi que le jeu sur PS2 Shadow Hearts pour son système de combat inédit avec la Roue du Jugement.

YIIK: A Postmodern RPG

Le mode de combat de YIIK offre huit personnages jouables. Chaque membre du groupe a son propre mini-jeu pour son attaque principale et d’autres mini-jeux pour ses compétences et sortilèges. Plus le joueur a de skill sur le mini-jeu, plus il aura l’opportunité d’attaquer et d’infliger des dégâts ou d’esquiver les attaques ennemies !

Nous utilisons ces mini-jeux pour que les joueurs restent en pleine immersion pendant les combats. Néanmoins, ces mini-jeux font en sorte que les combats soient plus longs que les RPG tour par tour classiques, alors nous avons décidé que le jeu n’allait pas avoir de combats fréquents et que les ennemis ne reviennent pas après avoir été battus.

En fin de compte, nous pensons que nous avons livré un rêve surréaliste autour d’un JRPG avec des personnages charmants, des airs entraînants et des éléments visuels hors du commun. Nous espérons que vous envisagez d’aller tester YIIK: A Postmodern RPG sur PS4. Cela fait longtemps pour ceux d’entre vous qui attendaient la sortie du jeu et nous espérons que l’attente en aura valu la chandelle.

0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications